The Haunting Of Hill House :: 
Hill House
 :: Ground Floor :: The Old Wing :: The Hall
Partagez | 
 

 EVENT - Fear the storm inside your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Raphael Hill


Messages : 387

ft. : Tom Holland


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 18 Déc - 21:58


Now that it's raining more than ever Know that we still have each other

Il avait presque été certain que son geste avait pu vaguement contenir la panique qui grondait chez Elwin. Presque. Quand la tempête redoubla d’intensité, au point de faire vrombir les fenêtres et trembler jusqu’aux fondations de la maison. Tout les travaux de consolidations auxquels il avait religieusement assisté toutes ses années ne semblaient avoir servi de rien. La maison entière semblait frissonner, s’exprimer. Hurler. Hurler comme sa sœur à ses côtés qui le sorti de la contemplation du plafond alors qu’elle le fixer du regarde en balbutiant avec difficulté.

« Vu quoi ?! »
S’enquit-il, pour qu’elle finisse par laisser la tension retombée comme un soufflet. Prétendant que rien ne s’était passé. Mais Raphael n’était pas dupe, et il était frustré. Frustré de ne voir rien, de ne pouvoir que sentir dans ses tripes que quelque chose se passait. Il ne voyait rien, et n’avait jamais rien vu. Juste une fois. Une seule fois pour que ça nourrisse encore son obsession. Il pouvait peindre les ombres tant qu’il le voulait, jamais il ne se séparerait de cette pensée persistante : celle qu’il y a quelque chose à voir derrière les briques et la charpente.

Les gens s’agitent autour de lui, et quand il laisse son regard vaganbonder autour des différents groupuscules qui s’agitent sans raison, il finit par reporter un regard lourd de sens sur son ainée. « Tu ne peux pas garder ça pour toi… » Parce qu’il ne peut pas la protéger si il n’est pas certain de ce qu’elle a vu. Parce que la dernière fois qu’elle a vu Charlie, il était arrivé des heures en retard. Maintenant il était là, bien présent pour l’aider, avec ses menus moyens.

Mais le fil de sa pensée est coupé quand il sent une main sur son épaule a son tour. Il sursaute un instant avant de croiser les yeux ceux de Allowin. Il baisse les yeux pour éviter de se trahir, mais hoche la tête. « T’as raison, c’est  mieux de rester groupé. »

Il passa un bras rassurant autour des épaules de Meadow, brisant un peu leur couverture de gosses de riches qui ne peuvent prétendument pas s’encadrer pour des raisons diverses. Non seulement pour la soutenir face à la tempête, mais aussi pour l’aider à faire face à Cole. Parce qu’il était bien au courant que qu’il y avait pas juste de l’eau dans le gaz, mais plutôt un camion citerne. C'était sa façon de lui dire qu'il était là pour elle.

Il hocha la tête en guise de salut face au jardinier et à Jamie, tristement connu de la part du jeune Hill pour cette histoire de pneu crevé. Sans vraiment rajouter quoique ce soit. Un frisson désagréable dans le dos l’empêchait d’être très éloqué. Mais une partie de lui était soulagé qu’ils soient tous là, face à la tempête. Qu’elle soit à l’extérieur ou l’intérieur.



HARLEY-


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hill House
Hill House
Don't be afraid of the dark
http://hillhouse.forumactif.com


Messages : 465

ft. : Hill House


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 20 Déc - 12:45




@Sebastian Quispe , @Victoria Jones & @Katelynn Warren avant votre prochaine réponse à l'intrigue, vous devrez aller lancer un dé ici. Il n'y a pas de délai pour le faire, seulement ne pas oublier de le faire avant de poster à nouveau.

Bonne chance!  What a Face






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 20 Déc - 15:11


EVENT - Fear the storm inside your mind
CITATION LONGUE (+PETIT) ICI.
Elle soupirait, s'ennuyant déjà de cette tempête et de l'air renfrogner d'Ez. Il était d'humeur massacrante,  à un tel point qu'elle continuait à avoir ses envies de lui jeter un bouquin en pleine figure. Alors à sa réflexion sur le fait qu'ils auraient été mieux en haut, elle soupire encore lui disant du tac au tac " Si on restait toute la tempête dans cette chambre, avec ton humeur de chien, j'allais t'étrangler."  Elle marque une pause avant de reprendre. "Donc, c'est une question de survie pour toi d'être ici." Et voilà que le ton est donné, maintenant il sait qu'elle ne le laissera pas remonter tranquillement.  Au lieu de cela elle regarde l'épaule de la jeune Winters d'une autre personne. Et là, commence les cries et les peur, digne de ses films d'horreur. Selena criant avec une prose des plus belles, Elwin venant faire un pas en arrière avec cet air effrayer. Effet film d'horreur assurer avec cette lumière absente, vous plongeant dans le noir, ces éclaires venant parsèment le ciel, leur procurant un sursaut de lumière. Il y avait de quoi flippé dans ce genre de situation, sentir la tension monter doucement donnant cette impression d'entendre des bruits.


Kate, n'a jamais été une grande fan des films d'horreur...enfin surtout ceux concernant les zombies, elle avait toujours trouvé cela répétitif et tellement cliché que pour finir elle s'était détourné de ce genre. Et comme pour donner le ton, le temps redoublait de force faisant trembler les vitres, les martelant de grêles. Cela donnait l'impression que cette maison était bien vivante, laissant entendre sa voix et nous promettant des frissons jusqu'à nous glacer le sang. 



La flic, ne fait pas attention à son meilleur ami, jusqu'à ce qu'il l'interpelle. Elle se retourne vers lui répondant " Oui?" Il essaye d'attirer l'attention sur cette femme que lui voit, mais qu'elle ne voit nullement. Pourtant Ez semble voir une personne et Kate se demande ce qu'il voit. Peut-être un effet de lumière dû aux éclaires, peut-être qu'une certaine psychose s'emparait des personnes autour d'eux. Mais Elle entend la question d'Elwin, bien qu'elle ne s'adresse pas à elle, et la réponse d'Ezekiel. Qu'avaient-ils bien vu tous les deux, pourquoi certaines personnes semblaient inquiètes. Son esprit de flic, s'active, commencer à chercher ce qui pourrait être la raison de tout ceci.


Cette psycho commence à l'atteindre, du moins c'est ce qu'elle se dit. Elle sent cette angoisse s'insinuer avec lenteur dans tous ses muscles, venant de son dos. Elle lui rappelle, cette fois où elle avait cru sentir la présence de son père. Mais cela était bien différent,  bien plus oppressant, elle avale sa salive, sens comme des sueurs froides coulait le long de sa tempe. Son corps se retourner, ses yeux se poser sur cette vision horrifique éclairée par le tonnerre. Corps décharné, vêtement qui ne fait plus qu'un avec sa peau, main tendue vers elle. Kate, recule précipitamment laissant échapper un cri d'effroi. Elle tombe face à la laideur dès ses yeux vide. Elle essaye de l'attraper et elle fuit à reculons à l'aide des ses mains, sans regarder où elle allait, sentant la peur l'envahir. Elle ne voit que cette peau déchiqueter, pendant, ses yeux morbides, lui donnant un haut-le-cœur. Puis soudain, il disparue, la laissant avec une respiration rapide et effrayer par cette vision soudaine. Que se passait-il ici? Une question qu'elle aurait pu se poser si seulement elle n'était pas encore sous l'émotion à cet instant précis, alors que son esprit essayait de rationaliser par tous les moyens. Une psychose collective, c'est là tout ce qu'elle trouvait pour se rassurer.
code by bat'phanie


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Meadow Hill


Messages : 1555

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 20 Déc - 23:10

Fear the strom
Event 
« Tu ne peux pas garder ça pour toi… » Elle avala de travers, supportant difficilement le regard lourd de sens de son frère. Elle comprenait très bien ce qu'il voulait dire, mais au beau milieu de ce Hall ce n'était pas du tout le moment de flancher ou de se vider le cœur. Meadow pinça donc les lèvres, refusant d'en dévoiler plus sur sa vision. « Pas maintenant » La foule présente commençait drôlement à s'agiter et c'était bien la preuve qu'un truc pas normal se tramait. Elle n'arrivait pas à discerner tout le monde présent, mais se doutait de ne pas être la seule à vivre des choses anormales et ça l'angoissait. Nerveusement, elle tira la manche de sa veste, reconnaissant le visage de @Allowin Dudley lorsqu'il s'approcha tout à coup. Rester groupé ? Mais une minute ! Qu'est-ce qu'il voulait dire exactement, n'étaient-ils pas déjà regroupé dans la pièce? Ce n'était pas suffisant apparemment. Lorsqu'elle sentit le bras de son frère l'entourer doucement, elle déglutit en silence. Merde, merde. Pas par là, pitié par vers... lui. Son regard tentait de fuir @Cole Dudley, mais une fois à la hauteur de @Jamie Rides et lui, elle souffla de mécontentement. Et manquait plus que le rouquin pour s'ajouter à l'équation du bizarre et du désagréable. Disons juste que ce n'était pas tellement le moment de jouer avec ses nerfs à vif. Discrètement, elle s'assura que Raphael la relâche un peu, s'il était encore possible d’épargner le peu de dignité de grande sœur qui lui restait encore. Hors de question qu'on lui passe un commentaire du genre ah qu'ils sont adorables les petits Hill. « Merci pour la petite réunion Al', y'a pas à dire, ça détend vraiment l'atmosphère » Son ton sarcastique claqua dans l'air, alors qu'elle jetait un regard agacé en direction d'Allowin. Elle n'était pas fâchée contre lui directement, disons plus indirectement. Prête à se la jouer meurtrière, son regard se tourna dans celui du rouquin. « Alors Jamie, ça te plaît de traîner avec Cole? Qui se ressemble s'assemble, mais je te blâme pas, comme t'as personne d'autres...» La brunette croisa les bras contre sa poitrine, avant de jeter un petit coup d'oeil rapide en direction des autres qui s'agitaient. Bon sang, mais qu'est-ce qu'elle fichait ici!? La tempête faisait rage, comme un immense fuck à son existence. Ils étaient coincés comme des rats. Et quand elle se sentait prisonnière ou même prise par la peur, ça augmentait très fortement sa mauvaise humeur. Se tournant ensuite vers @Raphael Hill elle lui chuchota sèchement à l'oreille. « La thérapie de groupe, ça me dit rien Raph »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jamie Rides


Messages : 1305

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Sam 22 Déc - 19:33

FEAR THE STORM
INSIDE YOUR MIND

Event  
Si Jamie avait l'impression que chaque fibre de son corps lui commandait de foutre le camp de ce hall, il n'en fit pourtant rien, reportant son attention sur @Allowin Dudley qui tentait de calmer @Cole Dudley, avant d'ajouter à son attention, que les chambres n'étaient peut-être pas plus sécuritaire. Le rouquin avait bien envie d'argumenter, d'insister sur le fait qu'il y avait clairement un truc pas net en train de se produire dans l'entrée du manoir et qu'il préférait tenter sa chance avec quelques fenêtres brisées, mais il fit un effort pour se retenir, cette fois. Allowin était le frère de Cole et il ne pouvait se débarrasser totalement de cette envie qu'il avait de remonter dans l'estime de ce dernier. Ainsi, il jugea que peut-être accorder du crédit à son cadet était un bon début, n'en déplaise à son caractère et à son grand esprit individualiste qui lui donnait envie d'essayer de s'en sortir par lui-même, qu'importe ce que les autres avaient à en dire. Et parlant de mauvaise idée, le jeune Dudley était allé rejoindre @Raphael Hill et @Meadow Hill pour les ramener à leur hauteur, ne manquant pas de glacer la situation au passage. Rien pour faire taire l'envie de Jamie de disparaître. Il n'avait pas envie de se retrouver entre Cole et Meadow, encore moins maintenant, même s'il n'en avait jamais eu envie avant non plus. Avait-il encore le temps de s'échapper? Visiblement non, puisque Mea plantait déjà son regard dans le sien pour placer un commentaire qui ne le surprenait absolument pas d'elle. Bécasse. Bécasse en Prada, oui. Même son frère avec sa voiture de pimp n'était pas aussi désagréable et pourtant il détestait vraiment cette bagnole. En guise de réponse, Jamie la dévisagea donc bêtement. Il avait le droit de traîner avec qui il voulait et il avait...non, c'était vrai, il n'avait personne d'autre, mais fuck you quand même. Il allait surtout se garder de mordre à l'hameçon, ça lui ferait beaucoup trop plaisir.

C'est à ce moment qu'il sentit quelqu'un lui prendre la main et la serrer. Un geste qui n'avait rien d'habituel pour lui, il aimait rarement les contacts, qu'importe leur nature. Ainsi, dans un réflexe totalement naturel, il tourna la tête pour voir qui était responsable de cette intrusion dans son espace, mais là où il sentait toujours le contact contre sa peau, il ne vit simplement personne. Il y a eut alors quelques secondes de flottement, un délai pendant lequel son cerveau traita l'information, puis dans un mouvement brusque il tira prestement sur sa main pour la ramener vers lui, reculant d'un pas par la même occasion. Il en oublia momentanément les autres autour, fixant le vide où aurait normalement dû se trouver une personne. Les vivants n'étaient pas les seuls à être présent dans ce hall, il le savait, il en était maintenant persuadé, et ça expliquait le bordel qui était en train de se créer autour d'eux alors que tout le monde semblait s'effrayer de choses qu'ils étaient les seuls à voir ou à sentir. Ce n'était pas Helen qui venait de lui prendre la main, elle n'aurait jamais fait ça, mais qu'importe qui c'était, il n'avait aucune envie le découvrir. Il ne voulait pas voir de fantôme, il ne voulait pas rester dans un putain de manoir hanté. Comme sortant de sa torpeur, il reporta tout à coup son regard sur les autres. « Je m'en vais d'ici...c'est juste une stupide tempête, c'est pas la fin du monde. » Ou du moins, ça lui semblait moins terrible que d'être coincé avec une famille de fantômes possiblement mécontents ou avides d'âmes à torturer. Très peu pour lui. « Y'a pas qu'une seule porte dans cette putain de baraque » qu'il conclu avant de faire un pas en avant, bien décidé à aller se faire voir ailleurs cette fois, mais surtout luttant contre la panique qui tentait de prendre le contrôle sur sa raison.
Made by Neon Demon #996600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sebastian Quispe


Messages : 457

ft. : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Dim 23 Déc - 14:54

Fear the storm inside your mind

We're all waiting for an answer but we don't see the signs. I'm hiding in the background while they all live their lives.


L'attente paraît interminable à ses yeux alors qu'il reporte son attention sur elle, ne pouvant décrocher son regard de Selena. La scrutant de ses iris inquisiteurs, un air troublé imprégnant ses traits qui s'étirent et se crispent à chaque seconde passée. La foule alentour n'a pas l'air plus calmée que lui, ou que sa sœur, et cela le perturbe sensiblement. Il se tend, ses muscles se contractent et ses poings se serrent instinctivement contre ses hanches. Sebastian ne peut réprimer la vague glaciale qui déferle le long de sa colonne vertébrale, mais parvient tout de même à contenir l'exclamation étouffée qui manque de lui échapper. La belle capture enfin son regard, lui lançant une œillade mi soucieuse, mi apeurée. Cela fait hausser les sourcils au péruvien, d'appréhension, tandis qu'il n'est plus qu'incertain. Ses lèvres se meuvent et Sele répond à son jeune frère dont le lien sanguin ne le rattache pas à leur famille déstructurée. Mais en son être, au plus profond de lui, il sait qu'il sera toujours son frère adoré, bien qu'adopté. Il est leur famille, à jamais. Quand bien même il veut parfois l'oublier. Le latino chasse cette pensée de son esprit et écoute les paroles de sa sœur, qui encensent sa propre peur ainsi que la douleur. Elle le rassure, lui disant qu'elle va bien, mais il ne parvient pas à effacer de son esprit ce cri qu'elle a poussé. Comme si... Il n'a pas le temps de suivre le fil de ses pensées, que déjà elle renchérit. Prétend avoir aperçu quelque chose du coin de l’œil, une illusion, une obsession. Un rêve étrange qui effleure les limites de la conscience. Elle secoue la tête, sûrement pour échapper à ces pensées qui la harcèlent. A ces souvenirs qui la hantent, et le péruvien expire enfin ce souffle qu'il a depuis trop longtemps gardé. L'inconsistance au creux des mains, il se recule tristement, laisse ses doigts se décontracter un instant. Il a l'impression de flotter en son propre corps, sous l'assaut des vagues de soulagement. Clignant des yeux, tandis qu'il reprend contenance, il retrouve également confiance. Mais seulement un bref moment, alors qu'un bruit strident attire son attention. Le faisant se retourner brusquement vers l'écho perturbant qui crisse à ses tympans.

L'horreur pure se dépeint sous ses yeux. L'abstrait opalescent d'un éclat iridescent. Une vision déterrée des plus sombres cauchemars d'un tourmenté. Une illusion hantée qui s'imprègne à lui, s'inscrit en son esprit. Une petite fille, drapée d'une robe bouffie. Une couleur qui a l'air délavée par les années passées. Toute son aura est pale en comparaison de l'obscurité du hall. La seule chose qui tranche réside en son ruban, à la couleur écarlate, aussi poignante que du sang. Rouge vibrant, vermeil luisant sous les éclairs parsemés par les coups de tonnerre. La tempête a redoublé d'intensité, presque au même instant ou la jeune fille élève son poing vers lui. Pliant les doigts jusqu'à le montrer de son index désincarné. Décharnée, la vision fantomatique, mais ses mots résonnent à n'en plus s'arrêter. MEURS ! Sa voix s'écrase contre lui alors qu'il se fige sous la peur instinctive qui le reprend d'assaut. Ses entrailles se tordent et une vague glaciale déferle en lui, comprimant le creux de sa cage thoracique. Les battements de son organe sont irréguliers alors que le sang pulse fermement à ses tempes échauffées. Sebastian reste figé, ses iris perdus dans le vide, scrutant le néant, l'endroit où elle s'est trouvée juste avant. Il n'y a plus rien, plus que l'ombre de l'inanité. La pénombre l'entoure et il a l'impression de sombrer. Le péruvien tremble à n'en plus se contrôler, n'arrive même plus à fermer ses yeux pour se calmer. Sa gorge est nouée, ses poumons sont comprimés par un poids qui l'étouffe, alors que son souffle est lui-même éloigné. Impossible pour lui de respirer, sa langue est lourde sous son palais. Ses poings sont à nouveau serrés, et il entend ses propres pensées hurler à n'en plus finir, en son esprit fracturé. Il ressasse ses souvenirs déstructurés, sa vie passée, ce moment qui vient à peine se dérouler. Tout s'emboîtant telle une œuvre inestimée. Comme si la réalité se laisse s'effacer, s'estompant aux profits d'une vérité qu'il croit halluciner. Mais il n'en est rien, parce que tout est bien arrivé. De ses remords à cette vision de mort. Et c'est sans doute cela qui le perd encore plus. Qui le fait se noyer lentement, mais sûrement, en sa propre identité. La surface de la sanité ne s'est jamais autant éloignée et pour cause. Tout autour de lui est trop bruyant pour qu'il n'y prête attention. Un écho statique qui résonne à ses tympans, des voix perdues dans l'espace et le temps. Même alors qu'il se fait bousculer jusqu'à revenir à la réalité, il n'a jamais semblé avoir autant croulé sous le poids de cette nouvelle vérité, à laquelle il ne peut même pas trouver une explication justifiée. Il cligne des yeux, se tourne lentement, et regarde la personne qui vient de le percuter, sans trouver mot dire, face à son immuabilité. Sebastian songe, en silence, et sans bouger. Estimant que la gamine a eue raison d'une chose. Il ferait bien mieux de crever.



Les mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cole Dudley


Messages : 1008

ft. : Richard Harmon


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mer 26 Déc - 18:30

FEAR THE STORM
INSIDE YOUR MIND

Event  
Les mains de son frère sur ses épaules ramenèrent Cole à la réalité. Cela ne pouvait pas être que le fruit de son imagination, c’était bien trop réel pour que ce soit un rêve éveillé. Il se racla la gorge et lança un regard vers son cadet dans un rapide hochement de tête pour le remercier. C’est le mieux qu’il pouvait donner en ce moment, c’était déjà un grand geste lorsqu’on connaissait la relation entre les deux frères. Fourrant les mains dans ses poches pour ne plus les agiter bêtement, Cole rentra légèrement son cou dans sa veste pour se faire oublier. En voyant Allowin aller chercher Raphaël – et donc Meadow – le jardinier leva les yeux au ciel. « Et merde… » Murmure pour lui-même alors que certains s’activent atour de lui. Chacun semblait perdre la tête, réagir à des choses qu’ils étaient les seuls à voir. Était-ce la tempête qui leur montait tous à la tête ? Alors que les Hill arrivent à leur niveau, Cole détourna le regard afin de ne pas faire partie de la conversation. Et ce fut Jamie qui prit la colère de la demoiselle. Cole ouvrit la bouche pour répondre, mais la réaction du roux lui fit froncer les sourcils. Il venait de voir quelque chose, cela ne faisait aucun doute. Pour l’avoir vécu juste avant, le jardinier savait à quel point cela pouvait être déplaisant. « Laisses-le Meadow. Il a rien fait » Ce n'était pas le moment de régler ses comptes. Il y avait un temps et un endroit pour cela. Ce n'était ni ici, ni maintenant. Il s’était fait plus dur qu’il ne l’avait voulu, peut-être que la panique de Jamie était contagieuse. Il posa d’ailleurs une main sur son épaule, comme l’avait fait son propre frère avant. « J’suis pas certain que ce soit une bonne idée… » Il sentait un semblant de sécurité ici, avec le reste de l’hôtel. Pourtant, le regard du rouquin disait qu’il ne se contenterait pas de cette réponse. « Aller dehors c’est trop dangereux. Mais si vraiment tu y tiens… Il y a la salle des employés. Une seule fenêtre et il y aura moins de monde » Cela semblait presque mieux que de rester ici avec Meadow, à y réfléchir. Cole était mal à l’aise, il détestait cette ambiance glaciale. D’ailleurs, il parlait bas, comme une confession au rouquin


Made by Neon Demon


mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hill House
Hill House
Don't be afraid of the dark
http://hillhouse.forumactif.com


Messages : 465

ft. : Hill House


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 27 Déc - 15:21




@Raphael Hill & @Jack Weber  avant votre prochaine réponse à l'intrigue, vous devrez aller lancer un dé ici. Il n'y a pas de délai pour le faire, seulement ne pas oublier de le faire avant de poster à nouveau.

Bonne chance!  What a Face






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noé Clark


Messages : 54

ft. : David Mazouz


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 27 Déc - 20:01


Lorsque tu reprends enfin pied avec la réalité, tu es dans un des couloirs de l'hôtel, observant le tonnerre, les éclairs et l'orage qui déchaînent leurs colères destructrices sur la frêle bâtisse. Tu ne saurais dire comment tu as atterri là et encore moins depuis combien de temps tu t'y trouves. Tes yeux fixés sur la vitre qui semble trembler sous les assauts du vent sifflant, tu observes de l'extérieur la nature rappelant qui est le véritable maître. Détaché. L'idée que l'arrêt brutal et forcé de la prise de tes cachets puisse causer des désordres dans ta mémoire et ton psychisme ne t'effleure même pas. A vrai dire aucune pensée ne t'effleure jusqu'à ce que des bruits de foule te parviennent finalement. A moins qu'ils te parviennent depuis plusieurs minutes mais que ton cerveau, embourbé dans sa mélasse ne les ai pas traité ? Possible. Pourtant tu as envie de rester blotti contre ton mur, détaché, pour continuer à observer ce qui se passe à travers la fine paroi de verre. Mais tu trouves finalement la force de te redresser pour te mettre en marche, tourner à l'angle du couloir et te retrouver dans le hall bondé. Tu déglutis difficilement à cette vue. Tu détestes ce genre de situations, ces lieux emplis de monde et de bruit. Néanmoins tu finis par plongé dans la foule pour chercher ton père que tu finis par retrouver, visiblement paniqué et en compagnie d'autres personnes. Alors doucement, tes doigts se glissent dans les siens sans un mot, comme le petit garçon que tu es encore bien souvent. Sans un mot. Tu n'as ni la force ni l'envie de parler, flottant encore ayant du mal à te raccrocher à la réalité.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raphael Hill


Messages : 387

ft. : Tom Holland


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 27 Déc - 23:49


Now that it's raining more than ever Know that we still have each other

Et ce fut un désastre. Il aurait pu s’y attendre vu le caractère de sa sœur, encore plus vu l’ambiance particulièrement oppressante qui régnait au sein de la pièce, avec l’agglutinement de personnes stressés dans un environnement qui devenait de plus en plus étroit. Mais le comportement de sa sœur envers le pauvre Jamie lui arracha quand même un haussement de sourcil outré. Il  ignorait l’histoire entre les deux, mais il savait que Meadow pouvait être particulièrement infecte quand elle pensait être dans son bon droit. Il en avait déjà fait les fraits, et elle aussi par ailleurs, pas que le dernier des Hill soit parfaitement éxempte de tout reproches quand il est irrité ou hargneux.

Et pourtant c’était Jamie : le mec qui avait crevé un pneu de sa voiture de luxe. C’était quand même pas vraiment le mec que Raphael mourrait d’envie de défendre. Heureusement qu’elle avait pas sorti les dents sur Allowin, pour une raison quelconque. Bien que bon… depuis qu’il l’avait planqué à leur rencard, même si Raph avait gobé l’excuse de Al, non sans perplexité, le jeune homme préférait tout de même faire profil bas. Il avait bien compris le message : visiblement avec ses demandes incessantes de rencards, il avait finit par être un boulet qui l’empêchait de se dévouer corps et âme à Hill House. Évidemment, Al ne lui avait pas dit ça en ces termes, mais il ne pouvait pas s’empêcher de l’avoir compris ainsi. S’être retrouvé seul comme un abruti dans la salle de cinéma avec un simple message concis sur sa boite vocale l’avait profondément perturbé. Peut-être une réaction d’enfant gaté, mais sa peur panique de l’abandon avait prit le dessus sur le peu de raison qu'il avait.

Mais il dévisagea sa sœur quand elle siffla en sa direction, furieuse. Il secoua la tête avec un air désapprobateur « Ça c'était vraiment pas nécessaire... » lui répondit-il plus bas, mais déjà Jamie et Cole songeait à quitter le hall pour des terres plus calmes. Et surtout plus éloignées. Il leva briévement les deux bras au ciel avec lassitude pour les laisser retomber platement. « Mais vous êtes sérieu… »

Et c’est là qu’il le voit. Derrière les silouhettes au loin, il en voit une qui le fixe. Bien plus terrifiant que dans ses souvenirs, et pourtant il ne l’avait vu la dernière fois voila à peine une paire de jours. Son Père. Pater Hill en personne.

« Mais qu’est-ce qu’il fait là ?... »
Murmure-t-il, complètement dérouté. Son père n’a aucune raison d’être à Hill House. Il déteste Hill House. Il ne veut rien à voir à faire avec cette bâtisse qu’il le considère en rien. Il a rejeté la lubie de son fils pour cet endroit avec méprit. Comme il a rejeté son art et les rêves de son fils. Il dégluti péniblement, alors que ses doigts se mette à trembler. Parce qu’au délà de toute l’interrogation que peut soulever la présence de son père, il est terrifié du regard que ce dernier lui offre. Des petits yeux méchants et agressifs. Des yeux qui n’ont strictement rien d’humains. On dirait des yeux de corbeaux. Et il lui faut tout l’aplomb dont il est capable pour ne pas que ses jambes, soudainement devenues cotonneuses et faiblardes, le lâche pour qu’il tombe lourdement sur le sol.

Et c’est sans préavis qu’il disparaît, tout simplement. Comme la fumée de cigarette qui s’évapore. Et au lieu de le soulager, ça ne fait que le perturber encore plus. Il fixe à nouveau sa sœur et lui dit à mi-voix, qui se casse sous l’effroi qui le traverse.

« J’viens de surprendre Papa, il est ici ! Il m'a vu ! »

Par reflexe il se tourne vers Al’ les yeux perclus de paniques. La haine de son père pour les Dudley est une raison largement suffisante pour être inquiet : si son père voit lui et sa sœur en train de parler à deux enfants de son Nemesis, c’était la potence assurée.

HARLEY-


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Allowin Dudley


Messages : 141

ft. : Cole Sprouse


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Ven 28 Déc - 4:25

Fear the storm inside your mind
Je sais, je sais, l’idée de ramener Meadow près de Cole alors qu’ils ne sont pas exactement dans les meilleures termes est loin d’avoir été mon idée la plus géniale. Rectification, c’est une de mes pires idées. Maintenant, si quelqu’un a quelque chose contre le fait que je tente de garder un oeil sur les gens auxquels je tiens, parce que je pense à plus qu’à simplement des querelles, eh bien qu’il me mette en procès tiens! Que je rigole un coup. Pourtant, je ne suis pas un grand fan de Jamie personnellement, mais je n’ai pas envie de le voir avec des blessures dues aux possibles éclats de verre, merci bien. Après je ne suis pas idiot je sens bien la tension monter d’un cran et la réflexion de Meadow me fait lever les yeux au ciel. Je me passe de commentaire, parce que je me doute que c’est à cause de l’ambiance générale et pour conserver les apparences qu’elle agit comme ça plus qu’autre chose.

Puis Jamie fait, une nouvelle fois, savoir son désir de quitter le hall et quand Cole commence à parler je me dis Alleluia, j’ai un soutien dans cette histoire! Mais je déchante très vite en entendant la suite. Ma réaction ne se fait pas attendre, les yeux ronds comme des billes, et si je ne m’étais pas retenue je pense que j’aurais la mâchoire au sol d’incrédulité. Ils ont tous grillé un fusible ou comment ça se passe? D’accord, ils ne sont pas au courant de ce qui se tapit dans l’ombre, dans les recoins et qui n’attendent que des victimes (au sens propre) pour agir. M’enfin ce n’est pas une raison pour envoyer valser le bon sens! Quelle est la chose qui énerve tout le monde dans les films d’horreur? Que les protagonistes se séparent. Et eux il font quoi? ILS FONT JUSTE CA. Ca me donne envie d’hurler. Mais vous savez quoi? Je suis pas berger, alors si les blancs (ou pas si blanc mais là n’est pas la question) moutons ont envie d’aller baguenauder plus loin qu’ils y aillent.

“Okay, vous savez quoi? Démerdez-vous. Je tente juste de faire appel au bon sens, mais après tout, c’est moi le plus jeune de la famille hein Cole? Qu’est-ce que j’en sais de la vie? Alors allez-y, aller voir ailleurs mais s’il vous arrive des trucs venez pas pleurer, je vous aurais prévenus.”

Et je me détourne clairement de mon frère et son pote roux pour reporter mon attention sur Raph et Meadow. Meadow m’a peut-être lancé une pique, mais pour le moment je préfère encore rester avec elle et sa mauvaise humeur que voir mon frère se comporter comme un abruti. Oui je suis méchant là, mais j’en ai marre. Frustré aussi. Parce que j’aimerai savoir exactement quoi faire pour éviter que qui que ce soit ne finisse blessé, ou pire, mais je ne peux pas. Je ne sais pas et je ne peux pas non plus leur dire “hey, la maison va lâcher des fantômes sur vous mais en vrai ils peuvent pas vous faire grand chose”, sans qu’on se dise que je suis complètement fou. Je sors de mes pensées en entendant Raph parler dans une voix paniquée. Je ne comprends pas ce qu’il dit, mais le regard qu’il me lance m’inquiète et j’aimerai le prendre dans mes bras, le protéger de l’influence de cette maudite maison, je me contente de lui prendre une main, lui montrant que je suis là, sans pour autant pouvoir faire plus. De toute façon, si la maison a décidé de leur jouer des tours, il n’y avait plus qu’à s’accrocher le temps que ça passe. Plus facile à dire qu’à faire. Surtout dans le noir. Serrant une seconde la main de Raph, je la relâche.

“Je reviens, je vais voir si je ne peux pas trouver quelque chose d’utile derrière la réception.” un peu plus bas, comme une confession, je dis à Raphael “Je te promet que je reviens vite.” une énième excuse pour ce qu’il s’est passé lors de notre dernier rendez-vous.

Je file, traversant la foule, évitant de rentrer dans les gens et passe derrière la réception. Je ne pense pas trouver grand chose, mais on ne sait jamais. Au départ, à part des vieilles factures, des trombones et autres fournitures de bureau, je ne pensais pas trouver quoi que ce soit. Et puis je les vois, un sourire illumine mon visage. Des lampes torches. Bon, il n’y en a que trois, mais c’est déjà bien. Je vérifie qu’elles fonctionnent et cherche des piles de rechange au cas où, mais je n’ai pas cette chance. Il n’y a plus qu’à espérer qu’elle tiendront assez longtemps. Fier de mes trouvailles je pousse le cahier des arrivées et départs et monte sur la réception. Un sifflement fort plus tard, je prends la parole.

“Ecoutez, j’ai trouvé 3 lampes torches. Elles fonctionnent mais il n’y a pas de piles de rechange. Alors le mieux serait de former trois groupes avec une lampe pour chaque. Je sais que beaucoup d’entre vous ont envie de retourner dans leurs chambre ou chez eux. Mais avec la tempête qui rage dehors, sortir est vivement déconseillé et il est possible que des fenêtres aient cassé à cause de la grêle et du vent.”

Je sais déjà que la plupart vont hurler, et que deux vont de toute façon quitter l’endroit, mais j’espère qu’au moins un certains nombre ait encore un peu de bon sens.
© 2981 12289 0

Mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jack Weber


Messages : 150

ft. : Sophie Cookson


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Ven 28 Déc - 7:36


Fear the Storm
Event
Ses yeux ne voulaient pas se détacher du sol comme si une horreur l’attendait en redressant la tête. Il était rare qu’elle réussisse à se mettre dans un état pareil, voir quasiment impossible, certes il lui était arrivé de faire des cauchemars où son père la faisait souffrir, mais jamais de rêves éveillés. Sa voix ne cessait de faire écho dans son crâne et sa nuque se tendait à l’idée qu’une paire d’yeux glaçants s’y étaient posés. Elle devait se sortir de là, de cette transe. Mais comment? Ses dents mordirent l’intérieur de sa joue et ses ongles s’enfoncèrent dans les paumes de ses mains. Le sang ne coulait pas mais la douleur était suffisamment forte pour la réveiller de son mutisme. Lentement, elle parvint à redresser la tête et à déposer ses mains sur le carrelage froid. Elle n’était pas la seule à paniquer dans ce Hall, à vouloir en échapper. Mais que pouvaient-ils bien faire? C’était le déluge dehors, il n’y avait aucune issue et même l’idée de s’enfermer dans la réserve lui donnait des frissons. Son père avait aimé l’enfermer dans des endroits clos pour qu’elle comprenne ses leçons. Elle prit de grandes inspirations et s’apprêtaient à se lever à la recherche d’une tête familière quand quelque chose la figea dans son geste. Des doigts s’enroulaient autour de sa main gauche comme pour s'agripper et la faire se lever. C’était ferme et inattendu, elle n’avait senti personne venir à ses côtés. Pourtant la chaleur était bien réelle comme l’attraction. “Que…?” Elle avait tourné brusquement la tête mais ne fit face qu’à un vide terrifiant. Elle poussa un cri sur la surprise et tomba en arrière, reculant sur les mains alors qu’elle avait cette désagréable impression d’avoir été marquée au fer rouge. “Bordel… Bordel!” Son crâne se cogna contre un objet de décoration, la douleur fusa et lui permit de se redresser, elle ramena sa main gauche contre elle et se mit à marcher vers une destination inconnue, le regard fou. Elle n’avait pas rêvé. On lui avait tenu la main, quelqu’un avait été à côté d’elle! “Je dois me casser d’ici!” Terminé le rationnel, c’était l’instinct de survie qui prônait. Elle bousculait les gens sans les voir, sans s’excuser.
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Winnifred Sanders


Messages : 38

ft. : Ian McKellen


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Ven 28 Déc - 10:28

Fear the storm inside your mind



De nouveau, l'électricité revient. Quelques secondes. Un soubresaut de lumière qui semble presque orchestré pour éclairer dramatiquement la silhouette de Winnifred qui se tient bien droite dans les escalier du Hall. Son calme et son immobilité contrastent vivement avec la panique qui escalade à ses pieds. Il conserve le silence. Depuis combien de temps est-il là? Depuis combien de temps il observe et écoute? Impossible de dire, mais si ses traits sont toujours froids, à ce moment, son regard est presque glacial.

« J'ai dit, personne ne quitte le hall. »

Sa voix résonne presque, alors qu'il bouge enfin, descendant lentement pour rejoindre le plancher.

« Vous êtes en sécurité, ici, mais quelqu'un est mort. Il n'a pas suivi les consignes. Voilà pourquoi vous devez rester dans le hall. Ne laissez pas votre imagination dépasser votre raison messieurs et dames, il n'y a rien à craindre. »

Atteignant finalement la base des escaliers, il leva sa main squelettique pour pointer le centre de la pièce.

« Je vous ai apporté du thé. Un peu de chaleur et de confort. »

Et là où son doigt pointa, une petite table trônait, nappe mise, théière chaude, et tasses pour tout le monde. On aurait pourtant pu jurer qu'il n'y avait jamais eu table, ni thé, avant cet instant.

« Buvez, je vous en prie. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jamie Rides


Messages : 1305

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Sam 29 Déc - 10:43

FEAR THE STORM
INSIDE YOUR MIND

Event  
Quitter le hall, tenter de sortir du manoir, ça n'avait probablement aucun sens, @Allowin Dudley avait sans aucun doute raison quand il argumenta contre l'idée, mais Jamie n'avait pas envie de réfléchir, il voulait simplement fuir le plus rapidement possible l'endroit. Et il était bien satisfait que @Cole Dudley sembla prêt à le suivre, n'ayant tout de même pas envie de s'aventurer seul. Puis de toute façon, ce n'était pas comme si l'ambiance était très agréable. Entre Cole et @Meadow Hill qui était encore en guerre de couple, ou plutôt de non couple, les deux frères Dudley qui semblaient aussi être en froid, d'une quelconque façon et pour une raison qu'il ne connaissait pas vraiment. Et c'était sans parler de @Raphael Hill qui ne devait pas être le plus grand fan du roux à l'heure actuelle. Et de toute façon, le jeune homme sembla se laisser déconcentrer par quelque chose. Rien n'allait le retenir, absolument pas. Il y avait bien trop de gens dans ce hall, bien trop d'histoires, bien trop d'angoisse et une folie qui semblait contagieuse. Jamie hésita pourtant encore quelques secondes avant d'attraper le bras de Cole, prêt à l’entraîner à sa suite avant qu'il ne change  d'avis. « La salle des employés, ça me va. » Et pourtant, il n'eut pas le temps de faire trois pas que les lumières revinrent subitement, juste assez longtemps pour éclairer Winnifred Sanders, royal et terrifiant dans les escaliers. Jamie se figea aussitôt, en même temps que son cœur ratait un battement. Ce majordome était sans aucun doute le truc le plus terrifiant de l'endroit. Majordome qui les somma de nouveau de ne pas quitter le hall, avant d'ajouter tout bonnement que quelqu'un était mort, faute d'avoir obéit. Parce qu'évidemment, c'était la chose à dire pour apaiser une foule en panique. Inconsciemment, Jamie fit un pas sur le côté pour se rapprocher de Cole. Qui était mort? Il se posa la question, mais son attention fut vite captée par le centre de la pièce où Winnifred pointait un service à thé, prêt à être utilisé. Toujours immobile, Jamie toisa la théière. Du thé, vraiment? Il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il était certain qu'elle n'était pas là avant, il l'aurait remarqué, non? D'un air long comme une autoroute, il tourna la tête, cherchant quelques instant @Sebastian Quispe du regard, avant de jeter un coup d’œil à leur petit groupe, puis à Cole. Est-ce que tout le monde pensait la même chose que lui? « Je suis pas sûr pour le thé...» qu'il souffla à mi-voix d'un air mitigé et inquiet. Quelqu'un n'allait quand même pas être assez stupide pour en boire, non? Ou alors ce n'était qu'un thé bien ordinaire et c'était ce manoir qui était en train d'avoir raison d'eux.
Made by Neon Demon #996600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meadow Hill


Messages : 1555

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Sam 29 Déc - 11:25

Fear the strom
Event 
Évidemment, sa mauvaise humeur jeta un léger froid sur Cole, Jamie, Allowin et Raphael, ce dernier qui mentionna d'ailleurs que ce n'était pas très nécessaire comme intervention. En effet, ce ne l'était pas, mais ce n'était pas comme s'ils avaient tous autres choses de mieux à faire dans le noir, prisonniers d'un hall au beau milieu d'une tempête. Elle souffla de mécontentement, observant plutôt ceux qui commençaient à élaborer des plans pour sortir d'ici, regagner leur chambre ou même passer par la fenêtre pour s'enfuir. Elle ne passa pas de commentaires, puisqu'elle était elle-même tentée de les suivre. Ce qui l'en empêchait, c'était l'idée d'être justement avec eux. Un peu de solitude et d'isolement, voilà ce qui pourrait lui calmer les nerfs. Meadow n'avait plus envie de discuter ou d'être en compagnie de qui que ce soit. Alors qu'elle réfléchissait à un futur plan, son petit frère attira tout à coup son attention. Perplexe, elle planta son regard dans le sien, incertaine d'avoir bien compris ses mots. « Papa, ici ? » La brunette fronça les sourcils, avant de tenter de discerner une silhouette familière dans la pénombre. « Raph, c'est pas possible qu'il soit ici voyons... c'est juste ce que tu as cru voir, t'inquiète » Soyons sérieux deux secondes, son paternel ne mettrait jamais les pieds ici, il n'était pas aussi stupide. Gentiment, elle glissa un bras autour de ses épaules pour le serrer près d'elle. Ils devaient garder leur sang-froid sinon à ce rythme, ils étaient tous bons pour l'asile sous peu. « N'y penses plus » Et à peine eut-elle terminée de murmurer ses paroles rassurantes, la lumière fut, vive et désagréable. Elle grimaça, avant de relâcher doucement @Raphael Hill. Elle tourna ensuite la tête vers @Allowin Dudley, affichant un petit sourire amusé. « Ah bien plus besoin de lampe de poche, on dirait que Winnifred a trouvé le disjoncteur » Et parlant de ce vieux croûton, elle fronça les sourcils lorsqu'il mentionna tout à coup un mort. Qu'est-ce que... c'était une blague non? Personne n'était vraiment mort, c'était beaucoup trop dramatique pour être vrai. Il voulait sans doute leur faire peur, oui voilà. Croisant les bras contre sa poitrine, elle siffla dans sa direction. « Qui est mort!? » Parce que rendu là, fuck son petit thé chaud réconfortant, il fallait prévenir la police ou même appeler pour des secours. On ne laissait pas un mort simplement mort sans rien faire! Non? Perturbée, elle observa Raphael quelques secondes, cherchant à voir s'il avalait ou non le discourt de Winnifred. Intérieurement, elle espérait encore que ce soit totalement faux. Pour ce qui était du thé... elle s'éloigna sans prévenir, dans le but de s'en approcher pour voir ça de plus près. Elle aurait nettement préféré boire du café, comme elle n'y connaissait pas grand chose en matière de tisane ou de thé. C'était bon pour les écolo et les grano ce genre de boisson trop peace and love à son goût. En se faufilant, elle écrasa le pied de @Sebastian Quispe par mégarde. Certes, il y avait de la lumière, mais encore trop de monde pour qu'elle fasse gaffe. L'air très peu navré, la brunette murmura une excuse, avant de s'arrêter pour détailler un peu plus son visage. Well, hello you. Beau, ténébreux et troublé. De quoi oublier tout le reste l'espace de quelques secondes. « Un thé? » Elle pouvait bien faire l'effort de lui en rapporter un verre oui. Étirant un petit sourire poli, elle s'approcha de la table au centre de la pièce, récupérant deux petites tasses. Franchement, il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat. Ce thé sentait le... thé, les feuilles ou une odeur de ce genre qu'elle jugeait normal. Sous le regard curieux des autres, Meadow versa le liquide chaud. « Franchement, j'aurais préféré un verre de vin...»


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Swanson


Messages : 147

ft. : Oliver Jackson-Cohen


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Sam 29 Déc - 17:04

Fear the strom
Event 
Te voilà qui baille à t’en rompre la machoire. T’es pas étonné de ce qui se passe ici. T’es pas étonné de voir tout le monde paniquer. T’es pas très heureux de voir la tempête, se serait mentir de dire le contraire. T’as eu des frissons comme tout le monde mais tu t’y es fait. Parce que finalement si tu réfléchis tu peux pas sortir d’ici en fait. T’es juste coincé, bonsoir, plus qu’à attendre ton décès. Si tu décède ici ce serait bête, mais tu peux pas sortir donc si c’est dans cette tempête ce sera dans cette tempête.
C’est pour ça que t’es négligemment assit sur les marches de l’escalier lorsque tout le monde est regroupé, en train de paniquer. Tu vois ceux qui veulent s’enfuir, ceux qui voient des choses que les autres ne voient pas. Tu grognes, pose ta tête sur les marches, fermant les yeux. T’as rien vu pour le moment, ça va aller, si tu fermes les yeux avec un peu de chance le temps va passer plus vite. T’entends les cris, t’en es témoin. De toute manière t’as déjà une réputation de taré, un geste de plus ou de moins ça n’y changera rien.
Pourtant tu ne peux empêcher les frissons de parcourir ton corps, les autres voient des fantômes, de ceux qu’on imagine dans les films d’horreur, pas dans la vraie vie...

La lumière se rallume, tu te redresses sur l’escalier, seulement pour poser tes yeux sur le majordome barbant du manoir. Tu grognes en souhaitant te laisser retomber sur les marches jusqu’à ce que t’entende la nouvelle, de sa voix froide, qui te fait te redresser d’un seul coup. Quelqu’un est mort? «Ah et c’est comme ça qu’on nous l’annonce?» T’hausses les épaules, t’es un peu sur le cul, tu proposerais ton aide en temps que pompier mais tu sais bien que c’est inutile ici, vous allez avoir un nouveau visage dans le décors très vite il semblerait. «Vas falloir travailler le tact monsieur Sanders» T’hoches doucement la tête, comme si ton conseil était réellement sérieux. La mort tu l’as déjà vu, semblerait que beaucoup de gens dans cette salle l’ai vu sans s’en rendre compte.

Tu te lèves déjà parce que l’autre homme s’approche de l’escalier et tu préfères tout de même garder tes distances avec lui. Tu te fais bousculer, une furie qui semble en plein état de panique, tu lèves les yeux au ciel, aurait certainement pu l’aider mais elle continue déjà sa route vers une sortie peut-être, la voix de Winni va certainement la calmer. Tu tournes la tête alors, l’endroit indiqué par le vieil homme, haussant un sourcil. «Wow, il est magicien notre majordome.» Tu souris narquoisement, t’avances déjà vers la table les mains dans les poches. Tu lèves les yeux vers la Hill. «On sait tous que tu préfères les goûts de riche Meadow.» Un nouveau sourire barre tes lèvres avant que tu prennes une petite tasse et de lui tendre. «Sers moi je t’en prie, autant affronter la mort dans les yeux non?» T'offres un clin d'oeil à Seb, go affronter la mort ensemble.


Made by Neon Demon 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sebastian Quispe


Messages : 457

ft. : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Sam 29 Déc - 20:38

Fear the storm inside your mind

We're all waiting for an answer but we don't see the signs. I'm hiding in the background while they all live their lives.


Il cligne des yeux, subtil mouvement à peine perceptible dans la précarité de l'instant. Moment si fragile et si futile, tel un battement de cil. Ses esprits ébranlés, perdus dans sa léthargie insidieuse, finissent par retrouver un équilibre, une prise dans la réalité. Poigne ferme à laquelle il se raccroche, malgré ses idées sombres qui le tirent dans les profondeurs de ses tourments. Elles s'estompent, à mesure qu'il respire. Chassant les effluves passées par ses soupirs qu'il tente désespérément de contrôler. Sa gorge l'enserre encore, ses poumons brûlent toujours, mais au moins il est à nouveau conscient de son environnement. Sebastian épouse de son regard voilé les alentours, imprime les visages déformés par la brume qui perce sa vision, tentant de recroiser la silhouette sortie des Enfers quelques instants plus tôt, tout en espérant ne plus la revoir. Une vague glaciale le parcourt, glissant le long de sa colonne vertébrale tandis qu'il réprime un frisson désagréable. Tremblant subrepticement, bien moins qu'auparavant, il finit par enserrer ses bras de ses paumes glacées. La pulpe agrippant sa peau telle une ancre en pleine mer déchaînée. Fermant les yeux une fraction de seconde, pour retrouver un air composé, regagner ses esprits, et enfin affronter la réalité. La lumière finit par revenir, perçant l'obscurité de rayons brillants qui lui piquent la rétine, quand bien même ses yeux sont encore fermés. Il plisse un peu plus les paupières et grimace en laissant échapper un grognement. Cette fois elle dure plus longtemps et cela lui pique la curiosité, l'attirant à rouvrir ses yeux fatigués et désabusés. Les regards sont tournés plus loin, et le péruvien suit le mouvement, ses iris brisés s'accrochant à la silhouette du majordome. Ses contours contrastant avec l'éclat de lueur trop puissant, comparé à la pénombre précédente. Et sa voix perce le silence entrecoupé par les expirations hachurées et paniquées des autres clients. Tirant à nouveau Sebastian de son silence intérieur, refaisant monter les voix de sa raison, de sa folie, qui hurlent à n'en plus finir en son esprit. Mort. Quelqu'un est mort. Là. Maintenant. Tout de suite. Comment ? Il n'a rien suivi, ne comprend pas ce qui se passe. Qui parmi eux, a pu crever, sans que personne ne s'en aperçoive ? Qui s'est rendu si invisible, qu'il n'en a plus été invincible ? Le latino se mord la lèvre et passe ses mains sur son visage. Frottant ses yeux rougis en serrant les dents par la suite. Il a envie de hurler, de se tirer d'ici. Mais il ne peut pas. Il ne peut pas, tant que cette tempête n'est pas terminée. Tant que Sele et lui n'ont pas établi un autre plan pour continuer sur leur destinée.

Mais maintenant c'est trop tard. Tout est parti en fumée, leur futur, leur avenir, n'est plus qu'un vaste souvenir. Rien n'est plus, mais une chose l'est pourtant encore, dans tout ce bordel sans nom. L'illusion d'une hallucination. Une table trônant au centre de la pièce, avec du thé recouvrant la texture particulière du mobilier. Chose étrange, qui fait plisser les yeux au péruvien, alors qu'il scrute suspicieusement l'objet désigné. Il n'a pas le temps d'acheminer sa lignée de pensées, qu'une personne lui écrase brusquement le pied. Détournant la tête en direction de l'intruse, le péruvien l'entendit s'excuser, et il esquissa un micro-sourire du coin de ses lèvres étirées. Commissure retroussée, alors qu'elle contemple à présent son visage qui semble bien marqué. Sebastian entrouvre les lèvres lorsqu'elle lui propose un thé, muet l'espace de quelques instant. Ne sachant que dire, il garde son regard ancré sur elle, sans pouvoir se retirer de cet échange particulier. Elle s'éloigne déjà alors qu'il n'a plus rien dit, incapable d'aligner d'autres mots après ce contre-coup trop poignant. Sebastian ramène à nouveau ses bras contre lui, les croise sur son torse, contre son hoodie. Il va pour se reculer, faire un pas en arrière, pour se retirer. Pour laisser la place aux autres, et retourner à son anonymat, à l'arrière, dans l’obscurité précaire. Quand une voix familière le tire de ses pensées, le stoppant dans son action. Le ton employé, qui le fait s'arrêter pour contempler ce regard familier tourné en sa direction. Captivée son attention, son intérêt tout attiré sur lui, tandis que ses iris scrutent ses traits qu'il connaît. Un clin d’œil, envoyé en sa direction, qu'il a du mal à placer. Quand bien même les mots le font légèrement sourire. Mais le goût amère de la défaite, de l'ignorance, de l'abattement, finit par avoir raison de lui. Sebastian hoche simplement la tête et détourne le regard, s'arrachant à sa contemplation désabusée. « Ouais... ». C'est tout ce qu'il parvient à articuler, de par sa voix brisée, et sous l'afflux des résidus de ses pensées déstructurées. Il soupire tristement, élève la main pour se gratter l'arrière du crâne. Et finit par s'avancer vers eux, au lieu de reculer. Comme il a pu le faire par le passé. Courir, ça, il l'a toujours fait. A présent, il est peut-être temps de s'avancer. « C'est un thé à quoi ? J'espère qu'il est pas infusé avec la chair ou le sang de la personne décédée. » Un ricanement amer, qui pèse désagréablement en sa gorge asséchée, alors qu'il s'arrête près des autres. Il a soif, après sa crise qui l'a bien épuisé. Mais ce thé est presque trop beau, trop espéré, pour n'être qu'un tant soit peu vrai.



Les mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elwin Siward


Messages : 434

ft. : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Dim 30 Déc - 7:50

Fear the strom
Event 
T’es pas fou! Si Ezekiel l’a vu, si lui aussi à des sueurs froides dans son corps, si lui aussi à ce visage de panique même s’il sait mieux le gérer que toi. T’es pas fou mais vous l’êtes tous les deux peut-être. Oh ça n’a rien de bon d’être fou à deux. La sueur colle sur ton front, tu pourrais presque devenir aussi liquide que la chose morte qui s’est tenue devant toi quelques instants auparavant. T’aurais encore aimé t’accrocher à la présence qui t’informe que t’es protégé, que t’es bien dans le monde des hommes et pas dans celui qui va te pendre par le coup ou te noyer comme elle, il, ce truc, mais Ezekiel te lâche déjà, tu laisses échapper un nouveau frisson. Toi aussi tu tournes la tête vers la jeune femme blonde, peut-être en cherchant un soutient dans son regard. Tu l’aurais interpellé, t’aurais cherché toutes les personnes qui auraient vu cette fichu figure. «T-t-tu...»

Mais déjà t’es attiré ailleurs, par autre chose, un contact qui aurait pu te faire sursauter au vue des derniers évènements mais tu baisses ton regard vers les doigts entrelacés aux tiens et ton coeur rate un battement. La petite bouille que tu voulais tant récupérer, tant avoir auprès de toi se trouve juste là. Tu sais pas trop comment ni dans quelle situation mais t’es déjà à genoux, les bras entourés autour du frêle corps de ton fils et les larmes coulent sur tes joues. Tu sais pas si c’est la pression qui redescend, le fait que t’as ton fils à côté de toi, que la peur est passé mais tu mouilles son tee-shirt sans le vouloir. «Noé! Noé t’étais où enfin?» T’attends pas de réponse mais t’es tellement heureux qu’il soit là. «J’ai eu si peur liten fyr! Disparais plus comme ça je t’en prie!» L’étreinte est peut-être trop forte pour lui mais t’avais déjà besoin de te raccrocher à quelqu’un, maintenant que t’avais Noé tu ne pouvais plus le laisser.

T’entend finalement la voix du majordome et relève la tête, écoute ce qu’il dit même si quelque part t’as l’impression que ça sert plus à grand chose. La nouvelle te glace le sang, ça aurait pu être Noé qui avait disparu. Tu serres l’enfant encore plus fort contre ta poitrine. «Winters, qui est mort? Renseigne toi t’es flic tu devrais servir un peu à quelque chose.» T’as encore la haine d’un peu plus tôt mais après ce que vous venez de vivre tu ne peux plus trop lui en vouloir en soit. Tu passes une main dans les cheveux de Noé, lui embrasse le front. «ça va aller liten fyr, je suis là d’accord?» Tu te relèves, tes deux mains sur ses épaules, de peur de le perdre peut-être, jette un coup d’oeil à la table. «Je-je, je suis pas sûr pour le thé Noé...» Tu secoues doucement la tête, soupire, tu sais pas trop quoi penser.
Made by Neon Demon 


say hello to my little friend:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT - Fear the storm inside your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Inside your mind ♣ Astrid
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-