The Haunting Of Hill House :: 
Hill House
 :: Ground Floor :: The Old Wing :: The Hall
Partagez | 
 

 EVENT - Fear the storm inside your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar


Messages : 1242

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 11 Déc - 12:32

FEAR THE STORM
INSIDE YOUR MIND

Event  
C'était peut-être la pluie battante, la tempête ou l’hôtel qui paraissait encore plus lugubre qu'à l'habitude, mais Jamie pouvait presque sentir sa présence. Helen, elle n'était toujours pas réapparue à lui depuis qu'il était arrivé ici et ce n'était rien pour le rassurer. Pourtant, ce ne fut pas le fantôme d'un passé sinistre qui le fit sursauter à l'instant, mais simplement un nouveau craquement sonore du vieux manoir sous le vent déchaîné. Il ne connaissait pas vraiment les règles de sécurité en matière de tempête, il ne se souvenait d'ailleurs pas en avoir déjà vu une aussi grosse. Ce n'était donc pas lui qui allait argumenter les consignes de Winnifred Sanders, même si la perspective d'être coincé là pour des heures ne l’enchantait pas du tout. De toute façon, qui serait assez fou pour aller tenir tête à ce vieil homme d'allure presque cadavérique? Certainement pas lui. Ce n'était pas qu'il était de nature froussarde, simplement qu'il avait appris, à ses dépends, que parfois, il vaut mieux se taire et obtempérer. Avoir du caractère, ce n'était pas toujours gage de survie. Ceci dit, il se redressa néanmoins pour se remettre sur pieds, n'ayant tout à coup plus très envie de rester près d'un mur, au cas où tout déciderait de leur tomber dessus. Ce fut donc en avançant de quelques pas qu'il capta le signe de @Cole Dudley, malgré son désir d'ignorer tout le monde, ce qu'il avait bien réussit à faire jusqu'à maintenant. Il hésita, parcourant de nouveau la pièce du regard, y repérant le frère et la sœur Hill (@Raphael Hill & @Meadow Hill), deux personnes qu'il ne se sentait pas trop d'aller voir, enfin, surtout pas le plus jeune. Son regard s'attarda aussi légèrement sur @Sebastian Quispe mais il préféra faire comme s'il ne l'avait pas vu, pour l'instant, ignorant toujours comment se comporter en sa présence, s'il devait le traiter comme l'ami qu'il avait été pour lui, ou comme un étranger. Après quelques instants, il finit donc par avancer pour rejoindre Cole, qui semblait alors la meilleure des options. Toujours en essayant de se faire le plus invisible possible, il contourna les personnes présentes jusqu'à arriver à la hauteur du jardinier. « Hey. » Quoi dire? C'était toujours ce qu'il se demandait, la preuve que faire la conversation n'était pas sa plus grande habitude. « Je suppose que tu peux dire adieu à tes jardins, hm...» Si quelque chose survivait à ce vent, ça allait être miraculeux. D'un autre côté, avec le froid qui arrivait, tout aurait quand même fini par mourir, non?
Made by Neon Demon #996600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hill House
Don't be afraid of the dark
http://hillhouse.forumactif.com


Messages : 454

ft. : Hill House


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 11 Déc - 14:22




@Jonas Coldwater & @Cole Dudley avant votre prochaine réponse à l'intrigue, vous devrez aller lancer un dé ici. Il n'y a pas de délai pour le faire, seulement ne pas oublier de le faire avant de poster à nouveau.

Bonne chance!  What a Face






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 421

ft. : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 11 Déc - 16:00

Fear the strom
Event 
Tu renifles, aucune envie d’être là, au milieu des gens qui agissent sans te voir ça te rappelle trop de choses. Te voilà qui lève les yeux au ciel, montre les dents, comme si c’était toi le plus menaçant. «Ferme là Jonas...» Tu détournes la tête, comme si t’avais peur des représailles.

Tu te passes une main sur le visage, regarde les autres interagir entre eux, t’as presque envie de t’esclipser, tu pourrais le faire d’ailleurs, personne ne te regardes, à part Meadow pour te fusiller du regard mais sincèrement tu doutes qu’elle te cherche après. Puis tu penses, tu te dis que la ville aussi doit être sous la tempête, celle qui risque de vous détruire ce soir. Tu réalises enfin que t’as ton môme là-bas et en un instant tout le sang de ton visage se fige. Merde. T’attrapes d’une main tremblante le téléphone dans ta poche, tu tapes le numéro. Pas de réseau. T’es pas étonné mais tu recommence, t’as besoin de recommencer, t’as besoin de savoir qu’il va bien. Pas de réseau.

Tu relèves la tête, cherches quelqu’un pour t’aider des yeux. Il y a des gens, beaucoup de gens. Mais personne qui pourrait t’aider comme tu le souhaites. Tu cherches tes clés, tapote tes poches, t’es le seul à autant t’agiter au milieu de la foule. T’avais l’air si calme avant que tu réalises que le danger n’était pas là pour toi. T’en a rien à faire de ce qu’il peut te raconter, de ce que le vieux, plus vieux que toi, peut dire. Faut que tu partes, maintenant, t’as pas peur des tempêtes, le ciel qui gronde ne te rappelle que le quotidien.

Tu traverses le hall, tape contre quelqu’un au passage, comme s’ils voulaient tous rester agglutinés comme des fourmis dans ce grand endroit, comme si ça leur faisait plaisir d’avoir un peu de frisson dans leurs vies. T’en a rien à foutre du frisson, faut que tu te tailles, faut que tu trouves du réseau, que tu trouves la seule chose qui compte pour toi dans ce monde. T’as de la résistance, le groupe qui veut pas bouger, t’as fais ton chemin jusqu’à la porte, discrètement, comme un homme pressé discret. «j’peux pas rester là. j’peux pas.» C’est plus à ton attention qu’à celle d’un autre.

Tu secoues la tête, t’es à la porte maintenant, pas besoin de t’arrêter, t’as juste à ouvrir et à passer discrètement, personne va courir à ta suite, personne n’est assez stupide. Tu tires la poignée. La porte ne s’ouvre pas. Tu secoues la tête, rigole nerveusement, tapes contre cette dernière. «åpne din damn mor!» Tu te fais mal comme un imbécile en plus de te ridiculiser, ta tête tombe sur le bois froid de la porte, t’as honte.
Made by Neon Demon


peurdon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 336

ft. : Tom Holland


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 11 Déc - 21:26


Now that it's raining more than ever Know that we still have each other

A peine a-t-il le temps de voir son petit ami caché lui rendre son sourire qu’il senti le douloureux coup de coude de sa frangine qui le rappelait à la vraie vie. Celle qui lui disait que la comédie romantique c’était uniquement  sur Netflix, mais pas les films d’horreur. Enfin, il espérait quand même que c’était pas le cas pour les slasher movies. À sa remarque, il sourit un peu piteusement, l’air de dire ‘Je ne sais pas de quoi tu parles voyons.’ Visiblement elle était la seule à les avoir grillés. Enfin presque, il est presque sûr d’avoir vu Cole leur avoir jeté un regard en coin, mais c’est bien vite contrecarré par le mécontentement général qui traverse l’assemblée quand Winnifred affirme qu’ils sont bien forcés de rester dans le hall jusqu’à ce que la tempête se calme.

Ce qui ne détend pas vraiment Raph, qui grimace en concerto avec sa sœur. Sérieusement. Terré comme des sardines jusqu’à Dieu-sait-quand au même endroit. Pas vraiment l’activité que le jeune homme préfère. D’autant plus qu’il sait, il le sent, la  maison réagit à cette tempête. Quelque chose qu’il a senti aussi quand elle se transformait au fil des travaux. Il ne sait pas l’interpréter, c’est peut être juste un pressentiment complétement stupide, mais il est presque sûr que quelque chose est en train de se passer. Il dégluti silencieusement, mais serre doucement la main de sa sœur quand elle se loge dans la sienne. Il dépose son carnet à dessin sur un petit meuble non loin d’eux, pile au moment ou il voit Elwin, le bousculant au passage, s’approcher de la porte, et s’acharnant dessus.

« Elwin ? »
Il tire la main de sa sœur pour qu’ils s’approchent en tandem du nordique. “Hey Buddy, ça va aller…”

Il n’est pas certain quoi faire, dire ou tenter, mais il pose sa main sur l’épaule du grand type. Pour le peu qu’il connaissait de lui, il savait qu’affronter cette épreuve tout seul serait beaucoup trop compliqué.

« On peut aller nulle part, autant qu’on reste ensemble… »

Parce que Raphael aimait viscéralement la maison. Assez pour savoir qu’elle était loin d’être la meilleure des protections. Même contre une tempête.



HARLEY-


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 185

ft. : Emily Browning


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mer 12 Déc - 10:47

Fear the strom
Event 
Victoria se trouvait dans la salle des employés, à siroter son verre de vin, quand les première gouttes ont martelé la vitre de la fenêtre. Son premier reflex a été d’attraper sa veste pour quitter le manoir au plus vite, mais à peine a-t-elle eu le temps de prendre son sac que la tempête avait doublé d’intensité. Comment cela était-il possible ? Un long soupire alors qu’elle se rend dans le hall, se faisant toute petite par peur de gêner. Son long manteau sur les épaules, son sac à main accroché au bras, elle n’attendait que le feu vert pour être congédiée chez elle. Winnifred ne leur demanderait pas de rester avec cette pluie, si ? A moins que cela soit trop dangereux pour quitter l’endroit. Un coup d’œil vers les fenêtres, évitant de croiser un quelconque regard, l’anglaise réalisa que conduire sous ce temps serait imprudent. Son instinct maternel se réveilla et elle pensa à Arthur, qui était totalement terrifié des orages, au contraire de son jumeau qui les adorait. Les conversations lui passaient au-dessus des oreilles, même si des tons mécontents lui faisaient parfois relever la tête. Elle ne voulait pas rester bloqué dans une pièce avec des personne de mauvaise humeur, ne sachant pas comment cela pourrait évoluer.

Prenant son téléphone dans son sac, Victoria se fit bousculer par une jeune femme qui lui était inconnue, faisant par la même occasion tomber son portable au sol. « Je… Désolé, désolé » Elle se confondit en excuse, n’ayant jamais eu la possibilité de faire autre chose. Elle récupéra son portable avant de croiser les bras contre sa poitrine, visiblement mal à l’aise dans cette foule grandissante. Elle détestait cela oui, ça lui rappelait ces galas de charité interminables où elle n’avait jamais sa place. Avec moins de lumière, puis une autre ambiance. Elle tenta d’envoyer un SMS à la demoiselle gardant ses enfants, pour prévenir d’un possible retard, mais le réseau lui fit encore défaut. « Mais c’est pas possible… » Pour couronner le tout, Winnifred annonça que personne ne pouvait quitter les lieux avant la fin de la tempête.

Les clients ne semblaient pas heureux, et surtout pas cet homme qui s’élança subitement vers la porte. D’ailleurs cet homme lui disait vaguement quelque chose. Victoria arqua un sourcil et se mit sur la pointe des pieds pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas. Quand il parla dans une langue qui semblait être nordique, la serveuse posa la main sur sa bouche et se fit finalement toute petite, ne souhaitant définitivement pas être vue. Il la connaissait, d’avant. Il savait qu’elle était mariée à Mr. Stenberg et ne pouvait absolument pas la voir ici.

Made by Neon Demon


mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 392

ft. : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mer 12 Déc - 13:10

Fear the storm inside your mind

We're all waiting for an answer but we don't see the signs. I'm hiding in the background while they all live their lives.


Il ricane silencieusement en entendant la belle à ses côtés commencer à s'exclamer d'une voix ferme et bien claquante dans le brouhaha ambiant. Les éclats de voix des autres prisonniers de la tempête ne s'amenuisent pourtant pas plus qu'escompté, même après cette réplique ordonnée. Un sourire en coin orne son visage en étirant la commissure de ses lèvres. Son souffle se perd dans l'écho alentour et le péruvien détourne son regard d'acier auparavant figé sur la foule, pour se concentrer sur Jack qui vient murmurer à ses tympans. Sa voix caresse le côté de son visage alors qu'il laisse ses iris glisser sur les contours de son épaule. Ce qu'elle demande est légitime et contraste sensiblement avec le début de sa tirade audacieuse. Il pince les lèvres, inspire longuement et fait claquer sa langue contre son palais en rouvrant la bouche. « Pas besoin. » Sa voix s'élève doucement alors qu'il se penche vers elle, osant effectuer un geste prononcé en avançant son mention vers la silhouette de sa sœur. L'indiquant d'un simple mouvement de tête, tandis que Selena lui renvoie son hochement précédent. « Ma soeur est juste là. Et l'autre... » Sebastian grimace subrepticement, son expiration lui étant arrachée telle un souffle hachuré. Il perçoit dans la pénombre précaire les contours familiers de son frère, un peu plus loin. Aux côtés d'une blonde aux formes précieuses et généreuses, qui a l'air de lui murmurer quelque chose, presque comme un secret. Et le péruvien est partagé, il n'a aucunement envie de s'avancer vers lui, mais voudrais malgré tout garder un œil sur sa fratrie. Il a déjà perdu le plus vieux une fois, alors pas deux. Un soupir lui échappe silencieusement alors qu'il retourne son attention vers Jack. Lui offrant un mouvement de tête, en désignant d'un hochement de son front, l'espace où se trouve Ezekiel. « Il est bien là. T'en fais pas pour eux. » Un air légèrement amer imprègne ses paroles alors qu'elles résonnent encore un court instant. Avant d'être perdues dans les échos étouffés de la foule encore bien agitée.

Une voix plus ferme se fait entendre par après et il délaisse l'obscurité alentour pour s'attarder sur la forme qui se fait plus nette. Le majordome, Winnifred Sanders, se met à leur parler, leur indiquant de rester cloîtré dans le hall, et de ne pas bouger. Personne ne doit sortir, selon ses dires. Et puis quoi encore... Sebastian lève les yeux au ciel, soupirant longuement. « C'est pas comme si on avait autre chose à foutre. » La suite est encore plus dérangeante à son goût, et bien qu'il comprenne l'intérêt de ne pas s'affoler au moindre incident, il n'est pas particulièrement un fervent praticien des regroupements improvisés. Le péruvien grince des dents en soufflant longuement, sa paume se raffermissant légèrement sur l'épaule de son amie. Juste une fraction de seconde, où l'impulsion lui transmet un contact qui se veut rassurant. Un ancrage, qui sans doute, ne va pas durer longtemps. Autour de lui, il perçoit d'autres éclats de voix, des formes se dégager de la foule. D'autres, semblent même s'estomper, et ses iris capturent divers faciès sans les reconnaître. Jusqu'à ce qu'il croise une autre silhouette familière, aux cheveux flamboyants. Jamie est aussi coincé ici, et Sebastian ne sait quoi penser. Lui qui l'avait cru déjà parti sur les routes, le voilà bien dépassé par sa présence. Autant que la situation qui semble empirer. Un type a tenté d'ouvrir les portes d'entrées, mais elles restent résolument fermées. Et le majordome n'est plus présent du tout dans le hall. Les ayant abandonnés à leur triste sorts, comme des pantins désarticulés. Il n'aime aucunement cela, et trouve même étrange qu'il n'ait pas donné plus d'indications. Plus d'informations. Il n'a mentionné aucune démarche à effectuer, leur a seulement ordonné de rester calme et de patienter jusqu'à la fin de la tempête. Mais quand cela va-t-il s'arrêter ? Ils ne vont quand même pas rester tous ici, enfermés dans le hall, sans rien dire ? Sans rien faire pour se dépêtrer de l'ennui qui risque de rôder ? « Tu sais pas s'il y a un truc à faire dans ces moments là ? A part attendre sagement que l'intempérie passe, je veux dire. » Il soupire vers Jack, sentant déjà ses muscles se contracter et ses nerfs le lâcher. « Vu qu'on risque de crever d'ennui en plein cœur de la tempête, autant trouver quelque chose pour passer le temps. » Sebastien grogne doucement en croisant les bras sur son torse, se mordant l'intérieur des joues. Lèvres pincées, sourcils froncés et paupières plissées, il ne peut que contenir son agacement. Et réprimer les exclamations qui menacent de s'échapper de sa gorge enserrée par un poids désagréable et amer.



Les mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hill House
Don't be afraid of the dark
http://hillhouse.forumactif.com


Messages : 454

ft. : Hill House


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 13 Déc - 15:11




@Selena Winters , @Elwin Siward & @Meadow Hill avant votre prochaine réponse à l'intrigue, vous devrez aller lancer un dé ici. Il n'y a pas de délai pour le faire, seulement ne pas oublier de le faire avant de poster à nouveau.

Bonne chance!  What a Face






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 65

ft. : Caity Lotz


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Jeu 13 Déc - 16:47

♛ Fear the storm inside

Everybody in the house

▼▲▼

Visage impassible qu’elle doit conserver, apparence à maintenir pour se préserver. Le regard rendu par sa famille (@Sebastian Quispe & @Ezekiel Winters) craquèle quelque chose, un bref sentiment, ou peut-être bien son cœur tout entier en elle. Il est plus facile d’avancer et de se détourner, quitte à se mélanger à cette foule que la blonde aurait bien voulu éviter. Les épaules se cognent les unes contre les autres, et elle parvient presque à éviter de s’entrechoquer contre un ou une sombre inconnu.e, mais l’espoir est vain. Son corps subit une secousse en même temps qu’elle en provoque une autre, brutale, qui lui arrache des jurons non-destinés à faire mal. Ses iris azurés captent un objet tombant à même le sol, et la voilà qui recule prestement son talon, de peur de commettre l’irréparable. Ce ne sera jamais pire que l’impensable déjà accompli, actes affreux dont elle est tant responsable. Ses dents viennent croquer inconsciemment ses lèvres, qu’elle finit par humidifier d’un coup de langue mal assurée. L’autre se répand en excuse, et un peu plus, Selena se sent désolée. « Non, non, c’est moi qui… ». Mais le visage de l’inconnue blêmit, ses yeux tournés vers une silhouette masculine (@Elwin Siward) qui prononce des mots dans une langue que la blonde ne saurait traduire. Elle fronce les sourcils en constatant l’envie de l’autre, puissante, écrasante, qu’elle reconnait bien trop : celle de fuir. Elle la distingue malgré les ombres environnantes, familière de ce besoin irrépressible, pour la ressentir, à chaque instant, à tout moment de sa si douloureuse vie. Sentiment étrange que de le retrouver partagé dans un tel endroit, dans de telles circonstances. La Winters ne sait quoi dire, avant d’exprimer son intérêt, bien trop intense. « Hey, tout va bien ? On dirait que tu as vu un fantôme. » On connait mieux comme moyen de se présenter, mais la cadette n’a jamais voulu, dans les politesses, s’empêtrer. Ironie du terme qu’elle ne saisit pas, du moins pas immédiatement. Elle n’aurait jamais pu songer, de toute façon, à cette imparable synchronisation du temps.

Alors soudain, le noir ambiant laisse place à la lumière éclatante. Broyant les iris de chaque personne présente, du moins Selena aurait pu le prétendre, avant de ne plus rien comprendre. Ses pupilles s’écarquillent, billes colorées qui s’agrandissent devant la vision brumeuse. Le voile se brise, quelques secondes seulement, et avec lui, la mort s’éternise, un peu plus longtemps. Le corps inerte se tend devant  elle, et l’exclamation, vulgaire, s’échappe malgré elle : « OH PUTAIN DE MERDE. » Elle se sent attirée vers l’arrière alors que la blonde manque de s’écrouler, se rattrapant à l’épaule de @Victoria Jones par réflexe, se retenant, par le même mouvement, d’agresser une autre silhouette. Le plafonnier du hall n’accroche toutefois plus ses iris alors que les ténèbres entourent à nouveau la Winters, le cœur battant à tout rompre et le souffle saccadé. « Wowow. Qu’est-ce qu..c’était quoi ça ? » Stupide espoir que quelqu’un partage son étrange miroir. Angela Hill, simplement Jane Doe aux yeux de Selena, s’ancrant dans son esprit, en même temps que l’image décharnée d’une mort à craindre à chaque épreuve traversée. « Tu..vous avez vu ça ? » Elle ne peut pas être la seule à se confronter à d’horribles démons. Pas quand il s’agit de parfaits étrangers inconnus du bataillon. Epaules qui s’affaissent, corps qui s’affaiblit. Que cette culpabilité cesse, et qu’enfin elle reprenne en main cette étrange vie.

CODAGE PAR AMATIS



Oooooh, Angela:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 271

ft. : rebecca fox.


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Sam 15 Déc - 19:22

Fear the storm inside your mind


Event

Le ciel qui s’assombrit et les gouttes de pluie qui tombent petit à petit sur les carreaux. Et de plus en plus vite. Jusqu’à marteler les carreaux et risquer de les rompre. Et tout ça en quelques secondes, presque un battement de cils. C’était pas quelque chose d’anormal, à Hill House. Avec les années, vous aviez appris à vous en méfier. Et à fuir avant qu’il ne soit trop tard. Sauf que là, et bah, il était trop tard. T’étais trop occupée avec ton aspirateur et tes rideaux tirés pour t’en rendre compte, et ce n’est que quand l’électricité s’est coupée que t’as compris ce qu’il se passait. Au début, t’as pensé que ça serait passager. Alors t’as continué à écouter ta musique et tu t’assoies au bord du lit en attendant que la tempête cesse. Sauf que les minutes passent et aucune amélioration. Ça empire, même.

Ton portable était chargé à son maximum, t’en mettrais ta main à couper. Et pourtant, sans crier gare, le voilà qui s’éteint, arrêtant la musique en même temps. Tu pestes une fois de plus, martelant l’écran tactile, mais rien à faire. Foutue baraque. Des cris au loin te font sursauter. Un problème ? L’apocalypse qui se prépare ? Tu ranges ton téléphone dans ta poche, sortant de la chambre pour te diriger à tâtons vers le hall principal. Heureusement qu’il y a les éclairs réguliers pour guider tes pas. Tu finis par arriver à bon port alors qu’il y a une fille qui semble terrorisée. Et c’est tout l’hôtel qui semble s’être réuni ici. Tout l'hôtel sauf toi. Comme d'habitude faut toujours que tu fasses le contraire des autres, visiblement. « Mais merde, qu’est-ce qu’il se passe ici ? » Tu débarques un peu tard, certes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1440

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Dim 16 Déc - 11:21

Fear the strom
Event 
La main droite logée au creux de celle de son petit frère, Meadow se laisse entraîner à sa suite lorsqu'il s'avança jusqu'à papy @Elwin Siward. Celui-ci semblait d'ailleurs en pleine crise contre la porte de l'entrée et elle fronça les sourcils lorsqu'il s'exclama dans une langue qui lui était parfaitement étrangère. Les coups qu'il donnait contre la porte la dissuada de se mettre en travers de son chemin. Elle comprenait qu'il voulait sortir, mais la température extérieure risquerait surtout le rendre malade ou de le perdre dans la nature. Raphael tenta de calmer le jeu, comme lui seul savait si bien le faire avec son ton de voix rassurant et la brunette hocha lentement la tête face à ses dires. Ils ne pouvaient pas aller nulle part et ils étaient tous coincés ici, ensemble. « Au moins on a un toit sur la tête, c'est déjà un début...» Elle-même n'était pas totalement convaincue qu'il s'agissait d'un bon argument de vente, mais elle haussa les épaules d'un air détaché, abandonnant l'idée de se battre contre la situation. Naturellement, elle tourna la tête vers @Cole Dudley l’apercevant en compagnie de @Jamie Rides, ce qui lui fit grincer des dents. Ils allaient tous devenir les meilleurs amis du monde et finir par former un cercle en chantant à voix haute kumbaya. Amen. Grognonne, elle se dégagea de la main de Raph, avant de soupirer bruyamment. « J'ai besoin un peu d'air je crois » S'ils ne pouvaient pas sortir, ils pouvaient toujours ouvrir un eu la fenêtre non? À deux mains, la jeune Hill poussa contre la fenêtre pour la forcer à ouvrir. Voyant que ça ne fonctionnait évidemment pas, elle s'arrêta en maugréant. Elle ne cognerait pas contre la vitre, question de ne pas faire comme ce cher papy. « Fichu manoir...» Une fenêtre qui ne s'ouvre même pas ! Franchement, on avait vu mieux niveau architecture. Le regard fixé sur l'extérieur, un éclair déchira le ciel, illuminant par le fait même l'obscurité. Qu'est-ce que... Fronçant les sourcils, elle se figea en tirant vaguement sur la manche de son frère. « Il y a quelqu'un dehors qui...» Le reste de sa phrase s'évanouit lorsqu'elle aperçut brusquement le visage de la fillette. Un visage maléfique, qu'elle reconnue une fois de plus. Charlie. Un cri étouffé franchi la barrière de ses lèvres, alors qu'elle bondit vers l'arrière pour s'éloigner de la vitre. Le cœur battant durement contre sa poitrine, elle se tourna vers Raphael, dans l'intention de vérifier s'il l'avait vu lui aussi. « Est-ce que tu...» Non. Bien sûr que non. Il n'avait pas du tout l'air effrayé ou troublé. Elle secoua la tête, avant de glisser une main contre se visage pour reprendre son souffle. « Rien... excuse moi c'est... je pensais que c'était, bref...» Avec tout se monde autour d'elle, Meadow voulait à tout prix s'éviter de passer pour une folle furieuse. Elle remercierait plus tard son talent d'actrice, parce qu'elle fit rapidement l'effort de reprendre constance.


Made by Neon Demon


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1008

ft. : Richard Harmon


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Lun 17 Déc - 11:17

FEAR THE STORM
INSIDE YOUR MIND

Event  
Alors que certains continuaient d’arriver dans le hall, Cole capta le regard de Jamie. Ce fut par reflex qu’il lui proposa de se joindre à eux, ce que le rouquin finit par faire. « Hey » Il lui rendit sa salutation en hochant la tête. Vrai qu’il y aurait un boulot monstre une fois la tempête terminée. Des arbustes probablement déterrés, des branches partout sur la propriété, sans parler des feuilles à ramasser… Les prochains jours ne seraient pas de tout repos. Cole fronça les sourcils en voyant l’homme (@Elwin Siward ) marcher rapidement vers la porte pour tenter de l’ouvrir. Se rapprochant légèrement de Jamie il murmura pour qu’il soit le seul à entendre. « Pour le moment, c’est plutôt pour cette pauvre porte qu’on devrait s’en faire… » Et alors que l’homme en question parle dans une langue que le jardinier ne peut comprendre, Cole suit du regard la silhouette de Meadow entraînée par son frère, tournant même la tête pour ne rien rater. Il garde un œil sur elle, juste au cas où, pour savoir où elle se trouve dans ce brouhaha qui risque de devenir invivable d’ici peu. Il pouvait le sentir.  

C’est bien l’arrivée de Khloé qui détourna le regard de Cole de la jeune Hill. Enfin ! Il commençait à se demander si elle ne s’était pas perdue dans une chambre de l’hôtel. Toujours soucieux, le jardinier regarda Meadow se diriger vers l’une des fenêtres. Mauvaise idée. Avec le vent, ouvrir une fenêtre ne semblait pas être la meilleure des solutions. Hors de question qu’il soit celui qui l’en empêche, il n’avait pas envie de se reprendre une gifle devant tout le monde. « J’aime pas l’idée de devoir rester ici alors que tout le monde commence à… » Il voulait dire « paniquer » Mais c’est bien le petit cri étouffé de Meadow qui l’arrêta dans son élan. Il fronça les sourcils, passant du visage de la brunette vers la fenêtre. Il n’était pas tout près, mais il ne voyait rien à l’extérieur.

Un grand frisson passa dans toute sa colonne vertébrale, comme si la température avait baissé de 20 degrés en une demie seconde. « Merde, pourquoi fait si…si…froid » Il claquait des dents, incapable de contrôler sa mâchoire sous le froid de la salle. Et pourtant, des gouttes de sueurs perlaient sur son front, comme s’il avait une soudaine fièvre alors qu’il allait totalement bien une seconde auparavant. Voulant croiser les bras contre son torse pour trouver une source de chaleur, il arrêta net ses gestes en voyant ses mains. Son épiderme était bleu, violacé à certain endroit, dans un stade de décomposition avancée. Prit de panique, il secoua ses mains devant lui, dans l’espoir fou d’enlever la teinte bleutée. Il recula d’un pas, buttant contre le meuble derrière lui, alors qu’il relevait les manches de son pull pour voir que…. Que rien. Sa peau était de nouveau normale, la température était redevenue vivable et la sueur sur son front avait disparue. Le cœur battant à la chamade, il toucha ses bras pour s’assurer que tout allait bien, que ce n’était que le fruit de son imagination. Il releva les yeux pour réaliser que certaines personnes le regardaient incrédule. Génial, on pouvait ajouter fou à la liste de défaut de Cole à présent.


Made by Neon Demon


mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 421

ft. : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Lun 17 Déc - 18:45

Fear the strom
Event 
T’en as marre, t’as peur pour lui dehors et tu tambourines la porte mais rien n’y fait tu ne sortiras pas d’ici. Tout le monde a jeté ses yeux pour toi maintenant, tu passes pour le taré, celui dont les nerfs s’excitent, si tu savais seulement que tu n’es pas le seul à devenir totalement taré ici. De toute manière ça n’aurait rien d’étonnant. T’entends la voix de Raphael et tu te tournes nerveusement de lui, tu vois Meadow à ses côtés et tu te sens ridicule pendant quelques instants seulement. «J-j-j’ai besoin de sortir, j’suis désolé.» T’en a marre de bégayer, t’es encore plus ridicule que tu viens de frapper une porte parce que ton môme est dehors lui. Tu tends nerveusement ta main pour qu’elle repose sur l’épaule du garçon. «Merci...» T’apprécie l’attention qu’il te porte et tu commences déjà à te calmer.

T’aurais pu finir par te calmer totalement, souffler un grand coup mais t’es pas sourd et tu sursautes certainement comme les autres lorsque t’entend la jeune femme crier, tu vois, tu reconnais Selena, t’as peur pour elle, pour tous. Ton coeur bat fort, certainement comme celui de toutes les personnes dans la salle, la main sur l’épaule de Raphael tombe tandis que Meadow regarde vers l’extérieur. T’as toujours bon espoir de sortir à un moment. Surtout lorsqu’elle aborde l’idée qu’il y a quelqu’un en extérieur. Ton coeur s’emballe, vraiment? Mais elle ne prend même pas la peine de finir sa phrase, son regard est paniqué lorsqu’elle se tourne vers Raphaël.

Et c’est l’autre finalement, le jardinier qui passe pour un taré, à s’agiter comme tu l’as fait quelques instants auparavant, pourquoi tant d’agitements au même moment? T’es pas sûr, tu cherches pas à comprendre, déjà tu tournes ton regard de nouveau vers la fenêtre. Tes yeux se posent sur une silhouette, trempée, t’es pas sûr au début, mais elle doit venir de l’extérieur, ton coeur s’emballe. «Hey! Vous venez de dehors?!» Ton coeur s’emballe, t’as envie de savoir d’où elle vient elle, t’as besoin de sortir! «Par où?!» Tu t’avances, tu t’élances presque vers l’ombre pourtant si proche de toi mais lorsque finalement tes yeux se posent sur elle, sa peau violacée, sa peau tombante, fripée, comme pour avoir passer trop de temps dans l’eau, la panique te frappe, un cri t’échappe. Tu fais un pas en arrière, trébuche, te rattrape à la première personne qui passe, ton sang est glacé, t’es terrifié.

Tu relèves tes yeux, tes yeux croisent ceux du flic, si t’avais peur de lui t’as encore plus peur de ce qui vient d’apparaitre dans ton champs de vision. Tu t’accroches à lui, lui montre la direction mais plus rien. Tout s’est envolé. «Tu-tu-tu l’as vu toi aussi?» Tu peux pas le lâcher, parce que si tu le lâche, elle va revenir te dégouliner dessus.
Made by Neon Demon 


say hello to my little friend:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 392

ft. : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Lun 17 Déc - 19:38

Fear the storm inside your mind

We're all waiting for an answer but we don't see the signs. I'm hiding in the background while they all live their lives.


Jack grommelle encore à ses côtés, contre les clients et employés rassemblés dans le hall. Elle semble même s'éloigner de lui de quelques pas, pour aller en héler un coriace un peu plus loin. Toute cette histoire le dépasse, et le brun s'ennuie à crever dans ce hall pas du tout éclairé. Il a pu voir quelques visages familiers dans la foule représentée, mais en dehors de ça, il est bien paumé. Perdu au milieu d'étrangers qu'il n'arrive pas à placer, ses bras finissent par se croiser contre son torse tandis qu'il darde un regard modéré sur les autres. Le vioc a finit par décanter ailleurs semble-t-il et Sebastian lève les yeux au ciel, un soupir s'échappant d'entre ses lèvres entrouvertes. Ses doigts accrochent le tissu de son hoodie en une prise ferme, alors qu'un frisson le parcourt doucement. Ça caille à mort ici, putain. La texture est douce contre sa peau, un repère auquel il s'accroche dans tout ce bordel alentour. C'est à peine s'il y prête grande attention, réellement. En vérité, il entend les autres causer, mais prétend ne pas s'y intéresser. Préférant laisser son regard se perdre dans le néant et voguer lui-même dans ses souvenirs. Son esprit à la dérive s'épanchant durant quelques secondes, alors qu'il expire longuement sa frustration. Tentant de la faire passer, de s'en départir. De s'extirper de sa léthargie qui le plonge dans les profondeurs de ses pensées. Il effleure l'abîme sans s'y engouffrer, mais craint parfois de ne plus pouvoir y échapper. Heureusement pour lui, il a toujours quelque chose pour le faire revenir, et là, à cet instant T, il s'agit de la lumière qui se met enfin à éclairer. Simplement le hall, à peine quelques secondes, et il élève les bras au ciel tel un croyant. « Enfin! » Fervent adorateur de ce divin éclat qui les a apostrophés. Mais, à peine allumée, elle est déjà farouchement éteinte. Renvoyée en une fraction de seconde, alors qu'il se sent fourvoyé. Ta mère. Il abaisse les bras, les laissant pendre mollement le long de ses flancs. « J'ai rien diiiiiiiit. » Il soupire tristement, abattu, dépité. Désabusé par la vie.

Il entend la voix de sa sœur s'élever, et lance un coup d’œil en sa direction estimée. Il se souvient l'avoir entraperçue vers la gauche, mais après, c'est trop flou pour lui. Il jette un regard à Jack, lui signalant silencieusement qu'il va voir ce qu'il se passe, et reporte son attention vers sa sœur. Il frôle des personnes au passage, s'excusant à peine, voire pas du tout même. Préférant se focaliser sur celle qu'il considère comme sa famille. Elle a hurlé, et son cri lui glace le sang. Il frémit, tremble, une vague glaciale lui vrillant l'estomac. Ses entrailles sont enserrées, refroidies, et la bile lui monte à la gorge quand il l'entend si apeurée. Si paniquée, même au travers d'une simple exclamation horripilée. Il bouscule d'autres gens en tentant de se rapprocher, n'y parvenant pas immédiatement à cause du courant qui parcourt la foule. Ses oreilles bourdonnent et les murmures échangés martèlent ses tympans abusés. Il n'entend plus rien, si ce n'est le ton de voix de sa sœur, les échos de ses éclats bruyants lui vrillant encore le crâne. Le péruvien ne fait plus attention à rien d'autre, ne remarque pas qui se retrouve percuté sur son chemin. Il parvient seulement à se frayer un chemin jusqu'à elle. A bout de souffle, et ses forces l'ayant presque quitté, il se retrouve enfin face à elle. Cherchant son regard éberlué, ancrant ses iris aux siens, presque désolés. « Eh, ça va aller ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » Il veut poser sa paume sur son épaule, mais sait mieux que quiconque qu'il ne vaut mieux pas la toucher. Lui-même n'est pas friand de contacts prolongés, et la foule qu'il a dû traverser a compté comme son quota de l'année. Il s'approche tout de même, juste pour être là, pour être près d'elle. Quand à nouveau, des voix s'élèvent, des murmures hantant les murs. Il perçoit du coin de l’œil une silhouette se recroqueviller vers son propre frangin à lui. S'y accrocher désespérément, comme à ses dépends. D'autres bougent autour d'eux et il les perd de vue. Alentour, il remarque une femme à la fenêtre près d'un plus jeune garçon, puis un type qui se recule plus loin à côté de Jamie. Des gens qui se bousculent. Ses iris ne cessent de chercher la foule, et il se sent sensiblement désemparé face à la situation alambiquée. Il regrette d'avoir laissée Jack toute seule de l'autre côté de l'amas d'individus, mais espère tout de même qu'elle s'en sort mieux que prévu. Mieux que lui en tout cas, ça ne doit pas être bien difficile, même s'il ne lui est encore rien arrivé.



Les mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1242

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Lun 17 Déc - 20:03

FEAR THE STORM
INSIDE YOUR MIND

Event  
Toujours au côté de Cole, Jamie sursauta quand la lumière se ralluma quelques secondes pour ensuite s'éteindre de nouveau et qu'une jeune femme (@Selena Winters) poussa, dans un cri, un commentaire peu classieux. Bien plus par inquiétude que par curiosité, le rouquin chercha aussitôt la responsable du regard, mais avant que ses yeux ne tombent sur la blonde, le murmure de Cole à son intention le remmena à une autre situation qui se déroulait du côté de la porte. Là se tenait un homme (@Elwin Siward) qui semblait pester contre cette dernière en tentant de l'ouvrir. Jamie se demanda aussitôt qu'est-ce qui pouvait bien être urgent au point de vouloir sortir à l'extérieur dans une tempête pareille, mais il n'allait pas aller lui poser la question, de toute façon, les deux frangins Hill semblaient déjà s'occuper de le calmer. Tant mieux, parce que c'était pas lui qui allait être d'une grande utilité pour apaiser la foule, il luttait déjà pour contenir sa propre inquiétude face à tout ça. Distrait, il laissa son regard voyager autour de lui, jusqu'à ce qu'un nouveau cri attire son attention. @Meadow Hill cette fois, qui venait de prendre peur devant...son reflet dans la fenêtre? Il ne voyait pas trop ce qui pouvait la terrifier ainsi, ou alors peut-être qu'elle venait de se trouver un bouton, ou c'était son maquillage qui avait coulé. Des choses qui pourraient faire hurler d'horreur une princesse, non? Jem s'apprêta d'ailleurs à glisser un commentaire à @Cole Dudley, mais perdit bien vite son idée en constatant que ce dernier semblait tout à coup complètement frigorifié. Bon, ce manoir n'était pas le mieux chauffé du monde, mais avec tout ce bazar et les gens rassemblés, ce n'était pas froid. « Tu vas bien? » Question un peu stupide, surtout quand le jeune homme se mit à agiter les bras comme s'il tentait de se débarrasser de quelque chose. Un réflexe normal, au détail près que Jamie ne vit rien de particulier sur ses bras, du moins rien qui ne pourrait justifier une telle panique. Il allait vraiment finir par croire que le jardinier consommait une quelconque drogue, même s'il l'avait déjà assuré du contraire. Sauf que bon, c'était ce que dirait n'importe quel junkie, non? En vrai, il s'accrochait à ces hypothèses, parce qu'il ne voulait surtout pas laisser son esprit dériver sur ce qu'il en pensait vraiment; ce putain de manoir était plus hanté qu'un cimetière. C'était bien sa chance, il était venu rejoindre Cole dans l'espoir de se rassurer un peu et voilà que le brun perdait la carte à nouveau. Lui, et @Elwin Siward qui, à son tour, poussa un cri en manquant de trébucher. Cette fois, Jamie fronça les sourcils. Il n'y avait rien, strictement rien. Et il savait très bien ce que c'était de voir des choses que personne d'autre ne pouvait voir. Sentant la panique lui tordre les tripes, il pivota légèrement sur lui-même pour regarder autour, craignant de la voir apparaître quelque part, Helen. Il devait partir, il ne pouvait pas rester là alors qu'il y avait clairement quelque chose de sombre et mauvais qui enveloppait peu à peu ce hall. Jamie reporta aussitôt son regard sur Cole; « On devrait pas rester ici, on serait surement mieux dans les chambres, non? Tant pis pour le vieux Sanders, il s'est barré de toute façon» qu'il tenta, dans l'espoir de convaincre le jardinier de le suivre. Car non, il n'avait pas envie de s’aventurer dans le manoir seul maintenant. « Faut que je sorte d'ici » qu'il ajouta finalement en regardant, de nouveau, nerveusement autour de lui.
Made by Neon Demon #996600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hill House
Don't be afraid of the dark
http://hillhouse.forumactif.com


Messages : 454

ft. : Hill House


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Lun 17 Déc - 20:26

Fear the storm inside your mind




Les bourrasques du vent se font de plus en plus fortes à l'extérieur, donnant l'impression que le manoir rugit sous le grognement de ses fondations, mais c'est surtout la grêle qui commence à tomber qui fait le plus de bruit, assourdissante, alors qu'elle martèle contre les fenêtres et le toit.  





@Allowin Dudley , @Jamie Rides & @Ezekiel Winters avant votre prochaine réponse à l'intrigue, vous devrez aller lancer un dé ici. Il n'y a pas de délai pour le faire, seulement ne pas oublier de le faire avant de poster à nouveau.

Bonne chance!  What a Face





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 133

ft. : Cole Sprouse


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 18 Déc - 3:20

Fear the storm inside your mind
Je ramène mes yeux vers Raphael une demi seconde au commentaire de Cole, mais je n’insiste pas, ce n’est pas le moment pour ça. Pour l’instant, ça ressemble à une simple grosse tempête, rien de bien grave en somme, par rapport à ce que l’on pourrait avoir dans un endroit comme Hill House. En plus, avec un peu de chance, Winnifred était parti remettre le courant...Oui j’avais des poussées d’optimisme parfois, fallait les prendre au vol parce qu’elles arrivaient pas souvent ces saletés. Jamie nous rejoint, et je le salue d’un signe de tête. Il connaît mieux mon frère qu’il ne me connaît moi, au final.

Le courant revient et je n’ose y croire, le courant est reve-...Nevermind. Il est reparti comme il est venu et on se retrouve à nouveau dans le noir, illuminé uniquement par les quelques éclairs qui frappent au loin (ou peut-être pas si loin). C’est là que les cris commencent. Enfin, techniquement ils avaient déjà commencés quand un homme s’est presque littéralement jeté sur la porte d’entrée, tentant de l’ouvrir sans succès. Okay, premier red flag. Si ce n’était qu’une simple tempête, on pourrait quand même ouvrir la porte d’entrée. Après tout, je suis bien rentré par cette dite porte, il n’y a pas si longtemps que ça. Je ne vais aller jusqu’à croire que le manoir peut provoquer des tempêtes, mais donner l’impression qu’elle est bien plus violente qu’elle ne l’est en réalité? Ca ne m’étonnerait qu’à moitié...Avec tout ce que j’ai lu, vu, entendu, ressenti.

Mes yeux cherchent les différents auteurs des cris en question, et j’en repère deux. Meadow, ce qui me met en état d’alerte de peur que quelque chose soit arrivé à Raph, mais quand je tourne la tête vers lui, je le vois qui va bien. Bon, c’est déjà ça de gagné. Puis le même homme qui a essayé d’ouvrir la porte, qui semble avoir eu une vision d’horreur. Ca commence...Et ça veut dire qu’on est pas sorti du sable à mon avis. C’est la voix de Cole qui me sort de mon observation, et j’ai peur. J’ai peur parce que je sais que lui aussi est maudit à cause de ce putain d’hôtel et l’entendre demander ça et bouger comme il le fait m’inquiète. Je ne sais pas ce qu’il voit, parce que ce n’est pas à moi de voir cela, mais ce que je vois, c’est qu’il ne va pas bien. Je m’approche, et pose mes mains sur ses épaules.

“C’est bon Cole, tu vas bien…”


Je veux le rassurer, ou au moins tenter, mais je lève les yeux derrière lui, vers le miroir et je la voie. Cette gamine, avec son regard qui promet mille souffrances. Ca ne dure qu’une seconde, mais je me fige de terreur. Un frisson qui n’a rien à voir avec mon état d’humidité me parcours le dos. Mon premier vrai fantôme, et il faut que je tombe sur une possible psychopathe en culotte courte. Oh boy...Jamie me sort de ma contemplation et si je comprends une chose, c’est qu’on ne doit pas se séparer. Je fais comme si je n’avais rien vu de particulier, me secouant mentalement avant de lui répondre.

“Je comprends que t’ai envie de partir, crois-moi j’aimerai bien aller mettre des fringues sèche. Mais avec la tempête dehors…” et comme pour appuyer mes propos, elle redouble d’intensité, la grêle me donnant presque un mal de crâne “...Passer près des fenêtres est dangereux, qui sait si en plus il n’y a pas des fenêtres de chambre qui ont déjà subi des dommages?”

Je n’aime pas plus que lui l’idée de tous rester ici, à attendre de voir ce que la maison va nous proposer ensuite. Mais se séparer? Worst Idea Ever.

“Je reviens.” Je vais vers Rapahel et Meadow, attirant l’attention du plus jeune d’une main sur son épaule “Venez, autant rester ensembles…” dis-je en désignant l’endroit où se trouvent Cole et Jamie.

Ca ne doit pas faire beaucoup de sens, puisqu’on est déjà plus ou moins tous là, mais quelque chose en moi me pousse à rassembler les gens auxquels je tiens en un seul endroit, comme si le fait de pouvoir tous les voir me permettrait de les protéger. C’est stupide, mais c’est ainsi.
© 2981 12289 0

Mentions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 142

ft. : Sophie Cookson


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 18 Déc - 5:38


Fear the Storm
Event
Elle qui avait pensé passer une journée des plus banales et voilà qu’elle se retrouvait dans l’un des plus typiques scénarios de films d’horreur. Elle n’eut pas le temps de répondre à son ami que ce dernier se détachait pour disparaître dans la marée humaine. Génial. Elle croisa les bras et observa les évènements avec désinvolture. Le temps allait défiler au compte-goutte avec les énergumènes qui traînaient là. Elle se fraya un chemin pour venir s’asseoir en tailleur dans un coin, s’attachant les cheveux en une queue de cheval pour ne pas les avoir dans les yeux. Elle n’aimait pas le Hall, ça lui rappelait que trop bien l’esquisse du manoir familial et des cris des parents. Des cris et autres bizarreries la firent sortir de sa torpeur, elle tenta de comprendre le gros du problème mais chaque personne faisait écho de sa voix et l’empêchait de se concentrer correctement. Non pas qu’elle soit idiote, loin de là, mais il y régnait un brouhaha étrange comme un bourdonnement d’insectes au creux de ses tympans. Un coup à la vitre la fit sursauter et elle fit aussitôt volte-face. Elle tomba nez à nez avec un vent de plus en plus violent et une pluie désormais fracassante. Ce fut comme un coup dans ses souvenirs qui étendirent subitement leurs longues serres pour enserrer son imagination. Son souffle se bloqua dans sa poitrine et son cœur cessa toute activité en se voyant cerné par les démons du passé. Elle glissa automatiquement sa tête entre ses genoux et posa ses mains sur le sommet de son crâne, tentant tant bien que mal de calmer sa respiration. Les crises de paniques elle les avait pensé disparu pour toujours, fallait croire que son jugement avait bien trop précipité. Elle revoyait son père aboyer sur sa mère alors que la grêle martelait le toit de sa chambre, elle pouvait se souvenir de l’écho de la gifle et de la tête qui ricochait sur le bureau, elle entendait son cri d’effroi et le murmure de sa mère. « Pas encore… Pas encore… » grogna-t-elle, les yeux fixés au sol.
©️ FRIMELDA



oops:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 64

ft. : Ben Barnes


MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   Mar 18 Déc - 9:43

fear the storm inside your mind
Tout le monde

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Tout ce monde autour de lui, ça le met mal à l’aise. Sa volonté de se fondre dans le décor est plus forte que jamais mais ce serait trop demandé. Il en veut à Katelynn de l’avoir forcé à bouger. Même si au final, elle a eu raison sur toute la ligne. Il en faut bien un sur les deux qui soit capable de réfléchir correctement, n’est-ce pas ? Il serre les dents, attendant avec impatience la fin de cette tempête.  Et comme pour lui rire à la gueule, cette dernière redoublait de force à l’extérieur. Ezekiel se mord la langue. Il sait qu’il ne pourra pas rester indéfiniment ici, avec tout ce monde autour de lui. Concentré comme il est, il sursaute brusquement en entendant le bruit de Selena, reprenant conscience avec ce qui l’entoure. Il tourne vivement la tête en direction de sa blonde de soeur. De là où il se trouve, il la voit se raccrocher à quelqu’un, effrayée par quelque chose. Même s’il sait qu’elle lui en veut - et à raison - il est sur le point de se rapprocher d’elle pour s’assurer qu’elle va bien quand il entend la voix d’Elwin, toujours en train de s’acharner sur la porte. Une silhouette se manifeste au coin de son oeil. C’est suffisant pour qu’il pose ses yeux dessus. Elle… Elle était dehors ? Ezekiel fronce les sourcils en se détachant de Katelynn. Elwin a remarqué la femme, également. Et même si Ezekiel sent son besoin de lui venir en aide se manifester, il pense tout d’abord à Selena. Un regard dans sa direction lui informe que Sebastian l’a rejoint. Elle n’est pas seule. Il se mord la lèvre en reportant son attention sur la silhouette non loin de lui. « Kate ? » Il tente d’attirer l’attention de sa collègue sur la femme trempée qu’il voit. Si sa meilleure amie s’occupe d’elle, alors il pourra rejoindre sa soeur l’esprit tranquille. Mais alors que cette idée se forme dans sa tête, il se passe deux choses.

La première, c’est que les détails qui lui avaient échappés en premier lieu lui sautent au visage au point qu’il ne puisse pas les ignorer. La peau violacée, par exemple. Et il a vu assez de cadavre au cours de sa carrière pour en reconnaître un. « C’est quoi ce bord…» Un frisson lui parcourt l’échine en même temps qu’une petit voix, dans un coin de sa tête, lui murmure que ce n’est peut-être pas ce qu’il pense. La voix rationnelle, qui se manifeste. La vision qu’il a sous les yeux suffit à sortir momentanément Selena de ses pensées et à occulter tout ce qu’il se passe autour de lui. Okay, cette gonzesse ressemble à un cadavre mais ce n’en est peut-être pas un. On fait des très bonnes choses avec un déguisement de nos jours. Continue de te mentir à toi-même, Ezekiel. C’est magnifique, le déni. La seconde chose, qui l’empêche donc d’aller rejoindre Selena et de s’assurer qu’elle va bien, c’est que Elwin a remarqué les mêmes détails que lui et que contrairement au flic qui tente de rationaliser les choses, il se met à flipper. Rien de plus normal. Sauf qu’il finit par se raccrocher à Ezekiel en reculant, qui le rattrape dans un réflexe totalement indépendant de sa volonté. Oui, oui, tout à fait.  « Hey, calme-toi ! Calme-toi, okay ? Tout va bien, reg… » Son regard passe de l’homme à la silhouette qui… n’est plus là. Oh. Oh putain de merde. Il a halluciné ou quoi ? Si ce n’est pas réel alors… alors pourquoi Elwin lui demande s’il l’a vu aussi ? Ils ont bien vu la même chose, non ? « Je…Ouais... Ouais, je l’ai vu. » Même si c’est dur à avaler. Et là, tout de suite, il est bien loin d’être rassuré. Il lâche Elwin, tournant la tête vers son ancienne partenaire, espérant qu'il ne soit pas le seul à avoir aperçu cette silhouette. Enfin, pas tout seul, puisqu'Elwin a vu la même chose. Quelqu’un doit leur faire une mauvaise blague, il ne voit que ça. C’est l’explication la plus logique. Et la plus rassurante.  
(c) DΛNDELION


Mention:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: EVENT - Fear the storm inside your mind   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT - Fear the storm inside your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] Into the Storm
» Inside your mind ♣ Astrid
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-