The Haunting Of Hill House :: 
Hill House
 :: The outside :: The Gardens
Partagez | 
 

 Only know you love her when you let her go [MEADOW]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 644

ft. : Richard Harmon


MessageSujet: Only know you love her when you let her go [MEADOW]   Mar 4 Déc - 8:51

Only know you love her when you let her go
Meadow & Cole 
Les mots de Khloé résonnaient dans sa tête comme les paroles d’une chanson dont il ne pouvait pas se dépêtrer. Après de longues journées à refuser de voir la vérité en face, Cole devait se faire une raison. Sa sœur n’avait pas tort dans ses propos et il était temps pour lui de terminer cette mascarade. Evidemment que Meadow lui plaisait, mais rester avec une Hill allait faire voler sa famille en éclat. Depuis quand s’en souciait-il au juste ? Pourquoi faire passer le reste de la fratrie avant lui-même ? Lui qui refusait de se rapprocher de ses frères et sœurs avait du mal à le comprendre.  Premièrement il avait dérogé à la règle en restant au manoir après le couché du soleil. Le jardinier ne pouvait s’empêcher de penser à ce que sa mère dirait si elle était encore de ce monde. Il n’y avait pas pensé avec la jeune Hill le premier soir, son attention était ailleurs. Quand il se trouvait avec Meadow, Cole ne pensait plus à l’accident, au manque de sa mère ou aux problèmes avec le reste des Dudley. Mais maintenant, elle était au centre de tout ça, et le brun savait ce qu’il lui restait à faire.

La matinée était passée trop vite au goût du jardinier, il aurait préféré rester avec son jardin que de prendre sa pause. Il avait fait de son mieux pour s’appliquer, mais son cerveau était ailleurs, tentant de trouver les bons mots pour sa future conversation avec Meadow. Parce qu’il savait qu’elle viendrait le voir, c’était presque une habitude à présent. Si leur première nuit n’avait aucune promesse d’avenir, les jours suivant avaient changé la donne. La brunette était revenue et ensemble ils avaient exploré les bois et d’autres endroits plus ou moins calmes du manoir. Le jardinier avait visité la chambre de la brunette plus d’une fois et finalement… Khloé l’avait choppé. Il aurait dû s’en douter après tout, à croire que le bonheur l’avait rendu moins attentif. Et même si Cole prenait un peu de retard à cause des pauses plus longues, il arrivait à terminer sans que Winnifred ne dise quelque chose.

Un œil sur sa montre, Cole frotte ses mains l’une contre l’autre pour enlever les saletés. A peine les yeux relevés que la silhouette de Meadow entre dans son champ de vision. Et alors qu’elle s’approche avec son petit sourire, il hésite même à revenir sur sa décision. Envoyer balader les Dudley et continuer sa petite idylle dangereuse. Oui il avait une petite amie, oui il était entré dans la buanderie au mauvais moment, mais qu’importe. A départ il lui en avait voulu, il serait mentir de dire qu’il n’avait pas ressentit une légère pointe de jalousie en la voyant avec Jamie. Mais que pouvait-il dire ? Il trompait lui-même Olivia, il était mal placé pour faire la morale. Alors il avait fermé les yeux, n’avait pas abordé le sujet avec Meadow. Sauf que le problème était maintenant bien plus profond.

« Hey » salutation hésitante alors que Mea arrive à sa hauteur. Le jardin est vide à cause du vent et des températures qui descendent dangereusement. Cole pose son outil, fourrant les mains dans ses poches pour tenter de créer une petite barrière entre eux. Il soupire, ne sait pas sur quel pied danser ou comment agir. « J’crois qu’on ferait mieux d’arrêter ». Il y avait probablement mieux comme approche, mais la nervosité à pris le dessus. Et puis c’est la première fois que c’est lui qui met fin à une relation, dans le passé, c’était toujours sa copine qui s’en chargeait.



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 643

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: Only know you love her when you let her go [MEADOW]   Jeu 6 Déc - 11:19

Just gonna stand there and watch me burn
Meadow & Cole 
Observant du coin de l'oeil la veste de Cole qui traînait encore dans sa chambre, la brunette réalisa qu'il terminerait bientôt son boulot et donc, qu'elle très certainement lui rendre visite à l'extérieur. Elle enfila un jeans, question de retenir ses fameux conseils d'homme de campagne, ainsi qu'une chaude veste de laine blanche. Peut-être serait-il partant pour une exploration plus en profondeur du cabanon à outil. Qui sait. Comme toujours, son visage portait les marques d'un manque de sommeil flagrant, mais elle se sentait d'une humeur plutôt bonne pour le moment. Elle s'était déjà vu plus désagréable que ça. Passant tout de même par la salle de bain pour refaire ses cheveux et son maquillage, elle fila ensuite jusqu'au premier étage, n'accordant pas un seul sourire aux gens qu'elle croisait sur sa route. Elle n'avait pas spécialement envie de faire du social en ce moment, puisqu'elle se dirigeait vers l'extérieur. L'air froid de l'automne la fit légèrement sursauter sur le coup, alors qu'elle ravalait un frisson. Levant la tête vers le ciel, elle fronça les sourcils. Le temps se refroidissait drôlement rapidement pour la saison. Hier encore, elle avait l'impression que le soleil lui procurait de la chaleur. Oh well. Une bonne excuse pour prendre une bonne douche chaude et son petit doigt lui disait que Cole ne refuserait pas une pareille invitation. Ce serait sans doute le meilleur moyen pour se faire pardonner après l'épisode de la laverie. Au fond, elle espérait qu'il soit passer à autre chose, mais Meaow savait qu'elle lui devait tout de même des explications pour Jamie. Elle était loin d'avoir batifolé avec celui-là. Il n'était pas spécialement intéressé à ce genre de petit jeu, sans doute une activité qu'il jugeait trop riche pour sa petite personne pauvre. Qu'importe, ce n'était pas de lui qu'elle s'était réellement éprise. Ce vilain jardinier commençait drôlement à occuper la majorité de ses pensées lorsqu'elle se sentait seule ou s'ennuyait dans son coin. Parlant du loup, elle le repéra finalement dans le jardin.

S'approchant de lui avec son sourire malicieux habituelle, elle le salua à son tour, remarquant cette fois-ci une once d'hésitation chez lui. Ah bha, pourquoi n'était-il pas plus joyeux que ça? Elle ne devait pas si mal tomber que ça, ils étaient totalement seuls tous les deux. « Alors, quoi de neuf? » Question de briser un peu la glace devant sa réticence soudaine. À quoi sur, il était encore fâché de la laverie, elle pouvait le sentir désormais. « J’crois qu’on ferait mieux d’arrêter » Voilà. Pile comme elle le pensait. D'un long soupire, elle leva les yeux au ciel avant de croiser les bras contre sa poitrine d'un air parfaitement découragé. « Okay ça va, je sais ce que tu as cru voir, mais je te jure que c'était rien. J'ai renversé du café sur ma robe, je l'ai retiré le temps de la laver... tu es arrivé à ce moment là et croit moi, y a rien eu avec Jamie ensuite ni même avant » Elle haussa les épaules, prenant l'air le plus sincère et innocent du monde. Elle venait quand même de lui balancer la strique vérité, si cela pouvait l'aider à se sentir mieux. Elle n'était pas venu pour l'embobiner avec des tas de mensonges, bien qu'elle soit tentée par l'idée de faire chier un peu le rouquin. « Cole, on est même pas en couple à la base...» Glissant une main dans ses cheveux, elle tenta rapidement de trouver les bons mots, question de se sortir de cette situation très inconfortable. « Tu crois pas qu'on pourrait se donner une petite chance? Je sais très bien que ta famille déteste la mienne et vice versa, mais je crois qu'on est libre de faire ce qu'on veut...» Si avec ça comme argument il tenait toujours à bouder dans son coin, elle ne voyait pas trop quoi faire de plus. Elle détestait parler de ses sentiments, mais elle tentait tout de même de lui faire comprendre qu'elle tenait à lui assez pour vouloir poursuivre tout ça sérieusement. Elle savait que sa famille n'allait pas approuver et que la sienne serait contre également, mais ils avaient le droit de faire leur propre choix. Voyant sur son visage qu'il n'avait pas l'air très enclin à changer d'avis, la brunette fronça subitement les sourcils d'un air septique. « C'est quoi alors... qu'est-ce que tu me caches? T'es quand même pas marié avec trois enfants, non? » Non mais ça ne pouvait quand même pas être ça, impossible! Est-ce qu'elle l'aurait mal jugé? Menait-il un genre de double vie où elle passait pour sa maîtresse? Il était mieux de tout balancer, sinon elle trouverait le moyen de lui tirer les verres du nez.



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 644

ft. : Richard Harmon


MessageSujet: Re: Only know you love her when you let her go [MEADOW]   Jeu 6 Déc - 12:36

Only know you love her when you let her go
Meadow & Cole 
Le moment fatidique était arrivé, Cole devait garder la tête haute pour ne pas revenir sur ses plans. Il aurait pu tourner autour du pot, éviter la conversation pour faire comprendre à Meadow de manière dérivée qu’il préférait tout arrêter. Enfin, non, ce n’est pas ce qu’il préférait : c’était plutôt une obligation. Une manière de ne pas détruire sa famille un peu plus. Et pour quoi au final ? Une semaine de flirt avant qu’elle retourne à Boston ? Il n’y avait aucune chance que les deux jeunes batifolent une fois la jeune Hill revenue chez elle. Le jardinier ne rata pas l’air désabusé de la jeune femme. Elle n’avait pas l’air contente de sa décision et tenta d’expliquer la scène dans la buanderie. Oh, qu’est ce qu’il aimerait que le problème ne vienne que de là. Ce serait tellement plus simple de passer au-dessus. « Meadow… » Sa voix est calme, n’ayant aucunement envie de lever le ton avec elle.  La brunette était capable de calmer ses humeurs en un regard. « C’est pas la buanderie le problème ». Elle était incapable de le voir, mais à l’intérieur de ses poches, Cole trifouillait nerveusement ses doigts pour ne pas laisser la nervosité gagner du terrain. «Comme tu l’as dis on est pas en couple, et je n’ai aucun droit de te dire qui voir de toute manière. » C’est pour cette raison qu’il était parti sans rien dire. « Même si ça me rassure que ce soit juste une malheureuse histoire de café… » Il se devait de l’avouer. Bien qu’il ait tenté de ne pas penser à la scène, de nombreux scénarios peu plaisants lui étaient venu à l’esprit.

Etre gentil ou jouer au connard pour qu’elle le déteste et parte sans regret ? Voilà la grande question que se posait Cole en ce moment. La deuxième solution semblait plus simple pour tout le monde, mais il ne pouvait s’y résoudre. Il ne voulait pas lui faire plus de mal que nécessaire. « Tu crois pas qu’on pourrait se donner une petite chance ? » Le regard qui se relève pour croiser les yeux noisette de Meadow. Pourquoi insistait-elle ? Il aurait été tellement plus simple qu’elle hoche la tête et disparaisse en lui balançant des tas d’insultes au visage. Le cœur du jardinier accélère quelque peu, il mord nerveusement sa lèvre inférieure alors que Mea parle de leur famille respective. Cole se maudissait intérieurement. Il se maudissait de s’être attaché à cette fille mais surtout de l’avoir laissé s’attacher à lui. Il n’aurait jamais dû accepter cette folie alors qu’il avait Olivia qui lui écrivait pratiquement tous les jours. Tout ça avait commencé la première soirée, quand Meadow l’avait approché pour la première fois. C’est à ce moment qu’il a plongé. Il ne pensait simplement pas que l’atterrissage serait aussi difficile.

La seule chose dont il avait envie à l’instant, c’était de prendre Mea dans ses bras en disant qu’elle avait raison : qu’ils pourraient être heureux s’ils y mettaient du leur. Mais il resta là, à bonne distance de la demoiselle pour ne pas craquer. « T’es quand même pas marié avec trois enfants si ? » Et voilà, c’est ici que ça allait faire mal. Cole pourrait facilement cacher la vérité et espérer que la brunette ne découvre rien avant son départ mais il pensait qu’elle méritait au moins la vérité. Un long soupire alors qu’il sort sa main gauche de sa poche pour attraper celle de la jeune Hill. Il n’y avait personne à par eux et de toute manière il n’avait pas la tête à vérifier les alentours. Un problème à la fois. Laissant le silence s’installer, il caressa la paume de sa main avec son pouce. « Tu me plais Meadow » Il releva les yeux vers elle « Vraiment ». S’ils devaient reprendre chacun le court de leur vie, autant le lui avouer. Cole savait qu’il le regretterait sinon. « Mais franchement…ça peut pas durer. J’pensais que ce serait juste une nuit comme ça et j’avoue que j’me suis fait surprendre » Ou plutôt elle avait réussi à le surprendre, à le faire chavirer. « Mais la vérité… » Il hésita quelques secondes « C’est que j’ai une copine ». Bien que ce n’était pas elle qui hantait ses pensées. Elle n’avait jamais pu calmer Cole comme Mea le faisait. Et s’il avait le loisir de choisir, la jeune Hill gagnerait haut la main.




Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Only know you love her when you let her go [MEADOW]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Only know you love her when you let her go [MEADOW]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» I love America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-