The Haunting Of Hill House :: 
Hill House
 :: Second Floor :: The New Wing :: The Rooms
Partagez | 
 

 I'm so sorry {Kate&Ezekiel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 33

ft. : Ben Barnes


MessageSujet: I'm so sorry {Kate&Ezekiel}   Ven 23 Nov - 19:15

I'm so sorry ft Katelynn Warren

And I feel it running through my veins znd I need that fire just to know that I'm awake. Erased, I missed till the break of day and I need that fire just to know that I'm awake

Rester discret. Se faire oublier. Des ordres qu’il a choisi d’ignorer. Ignorant tout, y compris la menace qui plane sur sa tête. Il entame son troisième jour sans avoir fermé l’oeil. Il aura bien tenu trois mois avant d’envoyer valser les ordres de ses supérieurs. Lui qui prenait pourtant à coeur le respect des règles et de la hiérarchie il y a moins d’un an. Les choses changent, n’est-ce pas ? Ils valent les risques qu’il court. Il savait à quoi il s’engageait en prenant la route. Mais qui resterait à rien faire dans une telle situation ? C’est son rôle, de veiller sur eux. De les empêcher de basculer et de tenter de les ramener dans le droit chemin. Il a failli à sa tâche et les conséquences sont énormes. Malgré tout, fidèle à lui-même, Ezekiel se sent investi de la mission de les retrouver pour tout arranger. Selena et Sebastian. Encore et toujours eux.

Kate l’attend, dans la chambre 25. L’hôtel est le meilleur endroit pour entamer ses recherches pour la simple et bonne raison que c’est le dernier endroit où sa fratrie a été aperçue. Il sent une pointe d’appréhension lui vriller les entrailles, pour les tordre. Il a embarqué la blonde dans cette galère car Katelynn Warren est actuellement la seule personne en qui il a confiance et la seule qui pourra l’aider. Il sait qu’il peut compter sur elle. La preuve, même s’ils ne se sont pas vu depuis un an, elle répond à son appel. Mais il appréhende également ces retrouvailles pour la simple et bonne raison qu’il n’est plus le même depuis la dernière fois qu’ils se sont vus. Et Kate le verra. C’est obligé. Il a maigri, ses cernes sont bien visible et son regard ne pétille plus de cette malice et de cet humour qui l’habitait autrefois.

Arrivé devant la porte, il marque un temps d’arrêt. Prend une grande inspiration. Affronter Katelynn, ce n’est pourtant pas aussi difficile que de jouer les infiltrés auprès d’une organisation qui veut aujourd’hui sa mort. Mais aujourd’hui, Ezekiel préfère presque avoir affaire à eux qu’à sa meilleure amie qui risque de lui faire regretter d’être né. Il balaye le couloir du regard avant de finalement se décider. Une nouvelle inspiration pour chasser l’hésitation. Trois coups frappés à la porte. L’attente, qui semble durer une éternité pour lui. Mais ça, c’est peut-être parce que le temps s’est écoulé différemment pour lui pendant presque un an. Il ne se passe en réalité que quelques secondes mais elles sont suffisantes pour qu’Ezekiel se demande encore une fois, une fois de plus, comment il en est arrivé là. Dans cet hôtel.

Il sait comment. Il a foiré. Sa mission mais également ses responsabilités de grand frère. Au fond de lui, plus forte que les souvenirs de ses actes passés, il y a la culpabilité qui le ronge. Celle de ne pas avoir été là pour eux. D’avoir causé tout ça, par sa négligence. C’est maintenant à lui de tout faire pour réparer les pots cassés. Et il n’y arrivera pas sans l’aide de Kate, qui lui ouvre la porte. L’air méfiant qui s’inscrit sur son visage s’efface quand elle le reconnaît. C’est le premier visage amical et familier qu’il croise depuis plusieurs mois. Dans un environnement inconnu dont il se méfie, Kate est le seul pilier sur lequel il peut se reposer. La blonde lui a manqué plus qu’il ne veut l’avouer et il doit se retenir de la prendre dans ses bras. Les grands étalages d’émotions ne sont pas son genre, pourtant. Ce qu’il a traversé durant ces derniers mois a faussé ses rapports avec les autres êtres humains. L’émotion, le manque de sommeil et surtout l’énorme fatigue mentale qu’il ressent le poussent presque à faire ce qu’il ne fait jamais d’habitude.

Il a tellement de chose à dire et pourtant rien ne vient. Ses mots restent coincés en travers de sa gorge. Comme s’il se retrouvait soudainement privé de la parole. Il est comme un idiot, devant le regard acéré de son ancienne partenaire. Il finit tout de même par trouver les mots et plus que tout, le courage de les prononcer. Enfin. Un « Hey. » accompagné d’un sourire qui aurait pu être plus joyeux. C’est tout. Un simple hey. Un simple hey pour exprimer toutes les émotions qui se bousculent dans son crâne. Un simple hey qui veut tout et rien dire à la fois.

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 40

ft. : Eliza Taylor


MessageSujet: Re: I'm so sorry {Kate&Ezekiel}   Lun 26 Nov - 17:39

Elle avait toutes plaqué, sa nouvelle vie, ses nouveaux amis, dès qu'elle avait reçu cette lettre. Elle avait posé un congé disant à son boss qu'elle avait besoin d'un break. Elle avait même entendu un soupir de soulagement de la part de son chef et l'avait même entendu murmurer "Ce n'est pas trop tôt." Car miss Warren n'était pas du genre à prendre congé, il avait dû la forcer à prendre ses congés, lui interdisant même l’accès au poste. Elle était devenue un bourreau du travail, se plongeant corps et âme dans ce métier qu'elle avait toujours affectionné. 



Alors, elle avait passé des nuits dans le bureau, rentrant que pour dormir faisant passer son appartement pour un hôtel. Toujours parfaitement ranger, comme si personne y habitait, les seuls signe d'une quelconque occupation avait été les quelques éléments de vaisselle présente soit dans levier ou le lave-vaisselle. Et si vous regardiez sa boite aux lettres vous avez même cette impression qu'elle n'était plus passé depuis des lustres.



Alors, sûrement que ce fut le destin qu'il la fit regarder dans cette boîte aux lettres pour qu'elle y découvre, ce message de son meilleur ami. Il avait certainement voulu qu'ils se retrouvent tous deux pour se voir à nouveau ou encore pour qu'elle lui passe un savon. Car, cette fameuse lettre, lui avait fait froncer des sourcils et lui fit prendre pour la première fois depuis qu'elle était à Seattle des congés sans qu'on ne l'ait poussé. Elle avait juste sonné à son chef lui disant qu'elle devait prendre des congés pendant plusieurs jours, mais qu'elle reviendrait vite. Du moins c'est ce qu'elle avait espéré, mais les choses ne se passent pas souvent comme on l'avait espéré. 



Mais ça, elle ne le sait pas encore.



Quoi qu'il en soit, Katelynn Warren, était partie rejoindre celui qu'elle considérait comme un frère dans cet hôtel. Elle était bien décidée de lui passer un savon, lui dire ces 4 vérités sans même lui accorder une accolade. Était sûr qu'elle ne lui ferait aucun sourire sa mine boudeuse, son regard sévère pour lui faire comprendre qu'il avait fait une connerie. Enfin, cela dit, cela était les aléas de leur métier, et elle était sûre qu'elle aurait sauté les deux pieds joints. Alors, dans un sens, elle ne pouvait nullement lui en vouloir, surtout pour les raisons qui l'avaient poussé à faire cela.



Elle était arrivée un jour avant, avait demandé après son meilleur ami, mais il n'était pas encore arrivé. Elle avait donc pris une chambre pour deux personnes, laissant un message à la réception pour son futur colocataire.  Puis était partie pour sa chambre, où elle déposa son sac sur un des lits, celui qui avait la meilleure place. Puis elle attendait l'arrivée de son meilleur ami, qui n'arriva que le lendemain matin. Elle passait donc cette première nuit.



Ce ne fut que le lendemain qu'il arrivait enfin. Elle avait fait les cent pas, s’ennuyait presque à l'attendre dans cette chambre. Elle lisait un magazine qu'elle avait pris dans une librairie. Mais il ne dura que quelques heures, alors elle sortit un livre, lisant tranquillement, s'endormant après plusieurs pages. Ce fut un bruit sourd qui la réveilla en sursaut, comme si quelqu'un venait de frapper à la porte. Aucun doute, c'était lui, du moins pour elle, c'était cet idiot d'Ezekiel. Alors, ni une ni deux, elle sauta sur ses pieds, se dirigeant d'un pas rapide vers cette porte, avec son bouquin en main, qu'il la séparait de son frère du coeur encore pendant quelques instants. Elle l'ouvrit avec force, le regardait quelques instants. Il avait l'air fatigué, amaigri, ces traits étaient devenus plus durs, plus rugueux, une mine à faire peur. Elle avala légèrement sa salive, sentait l’inquiétude la gagner face à cette mine désastreuse qu'il affichait, elle aurait bien voulu lui lâcher une plaisanterie comme "S'il y avait un concours de déguisement Halloween, tu gagnerais haut la main" ou encore "Alors comment était la Walking Dead?" Mais rien ne sort. Elle l'attrape juste dans ses bras le serrant fort avant de le faire rentrer dans la chambre sans tout de suite après. Puis sans avertissement elle commençait à le marteler avec son livre."Tu n'es vraiment qu'un con Ez! Je savais que je n'aurais pas dû te laisser te débrouiller seul!"  Une scène digne d'une série ou d'un film. "Qu'est-ce qui t'a pris de faire ça!J'étais morte d’inquiétude!" Elle continuait à le frapper avec son livre, puis s'arrêtait le regardant. Elle savait très bien ce qu'il l'avait pris. Elle inspirait profondément, puis repartir dans une séance de matraquage en bon et de la forme " Tu sais que je me suis inquiète sur tout le trajet ! Et ta sœur? T'imagine ta sœur dans quel état elle doit être ! Sombre idiot!" Mais cela dit, elle était heureuse de le voir ici avec elle. "Ne refais plus jamais ça!" Un nouveau soupiré "J'espère que tu n'as pas donné ton vrai nom."


Dernière édition par Katelynn Warren le Dim 9 Déc - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33

ft. : Ben Barnes


MessageSujet: Re: I'm so sorry {Kate&Ezekiel}   Ven 30 Nov - 8:26

I'm so sorry ft Katelynn Warren

And I feel it running through my veins znd I need that fire just to know that I'm awake. Erased, I missed till the break of day and I need that fire just to know that I'm awake

L’étreinte de Kate lui donne la sensation que ça fait des années qu’il n’a pas eu de vrais contacts avec des êtres humains normaux. C’est presque comme avant que sa vie ne parte dans tous les sens et qu’il soit incapable de l’empêcher de partir en morceaux. Essayer de garder sa vie un seul morceau, c’est comme tenter d’empêcher l’eau de couler entre ses doigts. Mais pourtant, par cette étreinte, il a l’impression d’être de retour dans la vie normale. Celle où il n’a pas à se faire passer pour quelqu’un d’autre. Celle où le vrai Ezekiel n’a pas à se faire passer pour mort pour fuir une organisation criminelle qui veut sa peau. Un court instant de répit avant que les choses sérieuses ne reprennent. La main de sa meilleure amie entoure le pan de sa veste pour le tirer à l’intérieur de la chambre. La porte se ferme dans son dos et Ezekiel se sent légèrement plus à l’aise. Il n’est plus au milieu d’un couloir où on pourrait le voir et où le danger pourrait venir de n’importe où. Ses sens, en alerte depuis son départ, sont apaisés par la vision d’une chambre close et d’un visage familier en qui il peut faire aveuglément confiance.

Tellement confiance qu’il ne voit pas arriver pas arriver le livre qui claque violemment sur son épaule, une fois, deux fois. Comme il l’avait prédit, Kate est à présent en train de lui passer un savon, sa voix furieuse entrecoupée des coups qu’elle lui donne avec son livre. Il lâche un petit cri de surprise et de douleur en levant un bras pour se protéger de l’avalanche de page qui torture sa pauvre épaule innocente. On aurait l’impression d’assister à une scène entre Ron Weasley et Hermione Granger. « Aïe ! Mais arrête !» Il finit par s’écarter pour se mettre à l’abri de la fureur de sa meilleure amie, tout en se massant l’épaule. Elle ne l’a pas raté et sa fierté vient d’en prendre un coup. Il vient de se faire engueuler comme s’il n’était qu’un fichu gosse. Il garde le silence alors que les questions de Kate tombent les unes après les autres.

Face à elle, il se mord la lèvre. C’est la première fois depuis des mois qu’on lui demande ce qui lui a pris. Et à ça, il serait incapable de répondre. Se cacher dans ses mensonges ne lui a pas rendu service. Il soupire et passe une main lasse dans sa crinière brune avant de se diriger vers l’un des lits. Il s’y laisse tomber en soutenant le regard de Kate. Il ressent pleinement le poids de ses actes sur les épaules. Il est temps d’être honnête et l’être avec Kate est un bon début. « Je… je ne sais plus. Je pensais qu’en acceptant, je ferais ce qui était juste mais au final, je me suis retrouvé englué dans un sac de noeud qui me dépasse.»  Il baisse doucement les yeux avant de revenir sur Kate. Bien sûr que ça le dépasse. Ezekiel poursuit. « C’est justement ma soeur qui nous a conduit ici, je te rappelle. J’ai envoyé un message à Selena pour les avertir que je n’étais pas vraiment mort mais je crois que l’organisation l’a intercepté.» C’est même certain. C’est la seule explication rationnelle à ce problème qu’Ezekiel a retourné maintes et maintes fois dans sa tête. Il sait qu’ils n’ont pas cru une seule seconde à sa disparition. Autant dire qu’il a fait tout ça pour rien.  

« Mais enfin, Kate, pour qui tu me prends ? Je ne suis pas stupide à ce point ! Bien sûr que j’ai pas donné mon vrai nom !» s’offusque-t-il, tout en levant les yeux au ciel et en haussant les épaules, les paumes tournées vers le plafond. Au bout de quelques secondes de flottement, il se redresse. « Je suis désolé. Ça n’aurait pas dû se passer comme ça. C’est parti en vrille avant que je comprenne dans quelle emmerde je me suis fourré. Et maintenant… Je dois tenter de réparer mes conneries.» Retrouver Selena et Sebastian avant que quelqu’un d’autre ne le fasse. Il n’a que ça en tête depuis quelques jours, au détriment de sa propre santé. Il se reposera quand il les aura retrouvé. « T’as pu trouver des pistes, sur eux ? Où ils sont allé après s’être arrêté ici ? Ils ont probablement utilisé un faux nom. » Il se détourne de Kate en commençant à réfléchir à voix haute. Un tic qu’il a conservé en présence de Kate, car il fonctionnait déjà ainsi  à l’époque où ils travaillaient en duo. Ezekiel passe mécaniquement une main dans sa nuque alors que ses pensées fonctionnent à plein régime. Il s’arrête un instant pour se retourner vers Kate. « T’es arrivée quand, au fait ? » Et surtout, il s’aperçoit qu’il ne lui a pas demandé comment elle va. Quelle andouille il fait. « Euh… Et comment ça va, sinon ? » Premier sourire vrai sourire qu’il lui affiche, même s’il s’agit de ce sourire qu’il a quand il se sent vraiment stupide et que Kate doit connaître par coeur à force de l’avoir vu.  

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm so sorry {Kate&Ezekiel}   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm so sorry {Kate&Ezekiel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Drago Malefoy ♣ Andrew Hurthlake ♣ Ezekiel Wayland ♣ Jace Donovan ♣ Merrick Herondale ♣ Shane Danvers ♣ Jolan Sutherland ♣ Kate Banks ♣ Jynx N. Caine (♣ Heath St John)
» Christian vs Ezekiel Jackson
» Nergal Vs Ezekiel Jackson
» Ezekiel Kyuusei
» Kate Weasley [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-