The Haunting Of Hill House :: 
Welcome to Massachusetts, Usa
 :: Whose hand was I holding? :: A house is like a body
Partagez | 
 

 Sweet Dreams | Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 125

ft. : Sophie Cookson


MessageSujet: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 9:36

Jack Weber


« Some of them want to abuse you
Some of them want to be abused. »



IDENTITÉ : Jacqueline Weber aka Jack Weber, personne n'a jamais connu son réel prénom et elle compte bien garder les choses ainsi. L'idée d'avoir le nom de son arrière-grand-mère ne l'enchante pas vraiment. Jack c'est court et efficace, un vrai passe partout. ÂGE : Vingt-sept printemps et encore toutes ses dents. Elle est majeure et vaccinée, c'est tout ce qu'elle a toujours souhaité. LIEU DE NAISSANCE :La grande ville bordélique de New York, plus précisément à Brooklyn, un chouette quartier mais ses parents n'étaient pas charmants. ORIENTATION : Bisexuelle, elle ne se prive de rien. Plus sérieusement, elle n'aime pas se moquer du sujet, ses parents ont voulu la rayer de l'héritage, c'pas rien.  STATUT CIVIL : Célibataire, sa dernière relation sérieuse? Aucun souvenir, elle n'a pas eu le temps de se poser depuis sa fuite libératrice.  MÉTIER/ÉTUDE :Le diplôme du lycée en poche, elle s'est contentée d’enchaîner les petits boulots pour avoir un toit et se remplir l'estomac. C'est sur le terrain et sur les conseils de ses supérieurs qu'elle appris à manier la poêle et autres instruments de torture culinaires.  FAMILLE : Fille unique, elle n'a jamais eu la chance d'avoir une petite sœur ou un petit frère. Son père est un prestigieux avocat qui trompe sa femme avec son travail. Sa mère -quant à elle- est créatrice de mode. MALÉDICTION : Elle n'est jamais restée le soir malgré certaines propositions indécentes de clientes et clients, son lit lui semble toujours plus attirant. LE PIRE : Revoir son père en fauteuil roulant, la bave au menton, lui cracher sa haine et son dégoût envers elle. FEAT : Sophie Cookson.



I Dormir. Elle ne rêvait que de ça depuis plus deux heures déjà, mais bon à dix ans l’autorité n’était pas au rendez-vous, surtout face à des parents aussi peu conventionnels. Elle restait impressionnée par la résistance des cordes vocales de celle qui l’avait mise au monde -hors de question qu’elle l’appelle mère- et par les coups de son père qui faisait vibrer les murs de la maison. Toujours aussi charmante l’ambiance chez les Weber, parfois elle se demandait si elle n’aurait pas été mieux en France chez ses grands-parents complètement séniles. « Elle est pas de moi cette gamine ! » La tête se réfugia aussitôt sous les draps pour serrer contre elle une peluche qu’elle considérait comme bouclier.

II « C’est pas moi le problème, c’est les autres tarés qui me servent de parents. » Elle balança un regard nonchalant sur la femme trop sévère qui lui servait de psychologue. Quelle bonne idée d’envoyer une fille complètement innocente dans les serres d’une harpie alors que c’était les deux autres cinglés qui l’avaient rendu comme ça. Pourquoi s’étonner qu’une pauvre gosse de douze ans n’écoute pas en cours, sèche, dessine de jolis petits dessins sanglants sur un coin de son cahier quand deux adultes passaient le plus clair de leur temps à se frapper et se menacer de mort ? « Vous pouvez pas leur prescrire des calmants j’sais pas moi ? Peut-être un divorce ? » Clairement. Ce n’était pas un couple heureux puis la phrase balançait par son géniteur ricochait dans sa tête. « Je vais te prescrire des médicaments Jacqueline pour t’aider à te concentrer en cours. » Elle fronça les sourcils et pinça les lèvres. « Moi c’est Jack. » Elle capta le sourire hypocrite de l’autre harpie.

III « Reviens ici tout de suite Jacqueline ! Je vais pas le répéter ! » Elle courait dans le pensionnat comme si sa vie en dépendait. Elle préférait sauter par la fenêtre plutôt que de se faire attraper par le taré qui lui servait de père. C’était à peine si elle avait eu le temps de remettre sa chemise. Merde quoi un pensionnat, c’était censé être loin de la famille et des regards sévères, elle pensait pouvoir se détendre tranquillement entre les draps de sa partenaire de chimie. Mais la vie devait décidément vouloir sa mort à ramener le paternel sans prévenir, pile au moment où s’échangeait un baiser d’adieu. Elle détala quatre à quatre dans les escaliers et bondit par-dessus la rambarde, prête à se réfugier dans les cuisines quand un cri d’horreur lui glaça le sang. Ses pas se figèrent sur la dernière marche et son regard suivit cette silhouette qui se brisait dans l’escalier.

IV Nourrir son père à la cuillère, c’était devenu une habitude depuis qu’elle était revenue dans la maison familiale. Sa mère ne supportait pas l’idée de le faire et avait forcé sa fille à le faire. Elle rencontrait alors à chaque repas, ce regard haineux et pourtant soumis. Il savait qu’elle pouvait le priver de nourriture, elle possédait un certain pouvoir sur lui et l’exercer pour parvenir à ses fins. Son sac était soigneusement en train d’être préparé sous son lit, tout comme les économies dans les boîtes à chaussures et autres affaires importantes dans son bac à linge sale. Elle savait cacher les choses. Elle savait également que dans une semaine, elle pourrait fuir cet enfer.

V « Allez debout Jack ! » Elle se prit un coup d’oreiller en pleine figure et fit écho au grognement à ses côtés. Ses bras s’enroulèrent autour de ce corps chaud et son visage se cacha dans un amas de cheveux à la senteur vanillée. Un nouveau coup la fit se redresser brusquement. « Bordel Max ! » Elle se jeta sur son colocataire pour le marteler de chatouilles. C’était un petit studio, rien de fou mais suffisamment loin de Brooklyn pour qu’elle vive enfin sa vie. Ici soirées et autres beuveries avaient lieu et Jack découvrait ce qu’on lui avait caché pendant trop d’années. Avec son fier acolyte Max, elle enchaînait les boulots de cuisinière dans les différents restaurants de quartiers et commençait à prendre la main. A côté de ça, elle se découvrait un talent pour la musique et pour le cinéma. La belle vie en soi.

VI  Grosse journée en perspective, le Chef était sur les nerfs et la moitié des cuistots ne savait plus où donner de la tête. C’était souvent ça en période de vacances à Los Angeles. Bon rien de compliquer en somme, elle connaissait les recettes sur le bout des doigts et les cris ne lui faisaient pas peur. C’était pas le cas de tout le monde. Ca faisait bien six mois qu’elle bossait ici et s’était liée d’affection avec le plongeur, un gars sans histoire mais franchement sympathique. Il s’était pointé en retard avec une gueule à faire peur aux morts et n’avait salué personne, depuis il avait disparu. Jack n’avait pas le temps de s’en inquiéter, elle avait du boulot et un loyer à payer. « Jack ! Va me chercher Ptah ! La vaisselle s’accumule ! » Elle haussa les sourcils et lâcha son couteau pour s’aventurer dans les entrailles de la cuisine. Ses doigts allumèrent l’interrupteur de la réserve et un hoquet éclaboussa ses tympans. « Ptah ! » Il était là le disparu, gisant sur le sol, un couteau ensanglanté sur le carrelage immaculé, les veines tailladées. Même elle, même avec sa vie bordélique, jamais, jamais elle n’avait songé à pareille solution.

VII « Voilà ma p’tite dame, je vous conduis pas plus loin ! » Elle le paya sans un regard et attrapa son sac pour faire face à cet hôtel qui lui offrait un boulot dans ses cuisines. Elle remerciait silencieusement son ami anonyme pour lui avoir filé un coup de main, mais ne put s’empêcher de frissonner en voyant cette silhouette imposante. Heureusement qu’elle avait eu la bonne idée de se trouver un appartement dans les alentours, impossible pour elle de crécher ici. Et ça faisait bientôt plusieurs mois qu’elle bossait là, à faire vivre les cuisines et à faire connaissance avec les clients. Elle ne restait jamais la nuit, instinct de survie qui sait, elle se contentait de faire son boulot et de profiter de la présence des autres.  



« Some of them want to use you
Some of them want to get used by you »


What about ghost?
Elle n'y croit pas, enfin pas selon les définitions traditionnelles en tout cas. Pour elle un fantôme, c'est un souvenir terrible comme un cauchemar que l'on fait lorsqu'on est éveillé. Des souvenirs d'un passé trop douloureux qui se reflète illusoirement dans un miroir ou dans une vitre quand on se perd dans ses pensées.


Your quiet room?
Une pièce aux couleurs chaudes et apaisantes où en son sein trône un lit a même le sol. Des bouquins qui parsèment le vieux parquet, une guitare dans le coin de la pièce. Une simple fenêtre qui laisse filtrer le soleil par les rideaux qui la recouvrent. Une peluche trône sur l'oreiller, cette peluche qu'elle a toujours conservé.



Pseudo :Georgette aka Georgie - Pays : La Chine pour l'instant mais sinon la baguette c'est la vie    - Inventé/Pré-lien : Sortie de mon esprit tout fou  What a Face  - Où avez-vous connu le forum? : PRD  - Commentaires : Je manie la poêle comme personne -surtout pour taper-   .



Dernière édition par Jack Weber le Lun 19 Nov - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 37

ft. : Kate Siegel


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 9:46

Hey bienvenue ! Au moins, nos malheureux pensionnaires ne mourront pas de faim - même s'ils mourront quand même !

Bon courage pour ta fiche ! On se retrouve de l'autre côté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 644

ft. : Richard Harmon


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 9:47

Bienvenue ici officiellement !
Super choix de vava On ne voit pas Sophie assez souvent!
Je viendrais t'embêter pour un lien, entre employé de l'hôtel What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 628

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 9:53

Je ne connaissais pas ton vava, mais j'aime beaucoup!
Puis cuisinière la bouffe c'est un peu toute la vie de Jamie en ce moment, il va t'aimer
Et aussi, bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 258

ft. : rebecca fox.


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 10:06

Bienvenue parmi nous belle plante !
J'aime beaucoup tes idées donc au plaisir de travailler avec ta demoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 643

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 10:27

Bienvenue à toi Jack ce perso promet, j'ai hâte de voir ! courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 60

ft. : Evan Peters


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 11:10

Bienvenue à toi !
Ta miss a l'air vraiment cool et puis ce blaze ? Ca claque. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125

ft. : Sophie Cookson


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 11:13

Merci tout le monde
Hâte de venir vous embêter pour des liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 200

ft. : Hangman rope


MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    Lun 19 Nov - 12:07

Welcome to Hill House



T u es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; si tu es résidant de l’hôtel, tu peux dès maintenant aller demander une chambre. Tu pourras ensuite aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser les utilitaires RP.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance et prenez garde à votre état d'esprit!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sweet Dreams | Jack    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sweet Dreams | Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♬ ♪ Sweet Dreams [Sacha] [x]
» [1750] sweet dreams[Adrix]
» Sweet dreams are made of you ♦ Dalia
» Sweet dreams always burn - Alpina Docharty
» (Tear) sweet dreams are made of this.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-