The Haunting Of Hill House :: 
Welcome to Massachusetts, Usa
 :: Whose hand was I holding? :: A house is like a body
Partagez | 
 

 Katelynn Warren - feat Eliza Taylor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 40

ft. : Eliza Taylor


MessageSujet: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 8:33

Katelynn Warren


« Ghosts are guilt, ghosts are secrets, ghosts are regrets and failings. But most times a ghost is a wish. »



IDENTITÉ : Katelynn Warren ÂGE : 29 ansLIEU DE NAISSANCE :  Elle est née en plein hiver, alors que la neige recouvrait les rues de sa ville natale, il y a de ça 29 ans à la date du 28 décembre. ORIENTATION :  Homosexuel. Elle n'a pas toujours sûre que les filles étaient les seules qui l'intéressaient. Elle est d'abord sortie avec un footballeur de son école, pour jours flashé sur une fille et se rendre compte que le mec n'était pas pour elle. Même si cela n'était pas réciproque avec cette fille  STATUT CIVIL : Célibataire. Des relations sans lendemain, c'est tout ce qui l'intéresse. En ce qui concerne l'amour, elle n'est jamais tombé sur la personne qui aurait pu la faire rester. C'est donc dans des relations sans lendemain qu'elle trouve son compte pour l'instant. Qui sait peut-être un jour ou pas. MÉTIER/ÉTUDE : Inspecteur. Quand elle était enfant, elle a toujours été en admiration devant son père. C'est donc tout naturellement qu'elle a suivi ses traces dès qu'elle est sortie du Lycée. Elle n'a jamais voulu faire d'études au grand désarroi de sa mère qui aurait voulu qu'elle ne suive pas la même voie que son père.  FAMILLE :Famille de flics, peut-être. Katelynn est née au sein d'une famille exclusivement de mec, mis à part sa mère. Toujours à jouer au même jeu qu'eux, toujours en admiration devant son père et le métier qu'elle a fait. Tout peut sembler parfait, dans cette famille mais elle a vécu un drame, alors qu'elle n''était âgée de 15 ans. Un mort brutal dont sa mère a eu du mal à se remettre. Malgré tout, elle su surmonter son chagrin et faire face. D'ailleurs sa mère n'a pas accueilli le choix de carrière de sa fille à bras ouverts. Ses frères non plus,, qui sont au nombre de deux, n'ont pas été heureux d'apprendre le choix de carrière de la benjamine. Contrairement à elle, ils ont choisi des métiers plus tranquilles, un étant professeur de math, l'autre ayant décidé de devenir médecin.MALÉDICTION : Oui, elle a belle et bien dormi dans ce fameux hôtel. Tout commence par un étrange message de son ancien partenaire. C'est à cause d'elle qu'elle s'est retrouvé dans l'hôtel, prenant une chambre et dormant dans celle-ci.  LE PIRE : Pour elle, c'est assez difficile de choisir une peur, elle aurait pu vous dire qu'un jour une personne ce tien devant leur porte alors qu'elle n'était pas encore adulte, et qu'on leur annonce la mort de son père. Mais cette peur c'est réaliser.  Ou qu'un jour on puisse la trahir, mais ça aussi c'est arriver. Mais je pense que ce qui lui fait la plus peur, c'est de faire souffrir sa mère, de la même manière dont elle a souffert de la perte de son père. FEAT : Eliza Taylor





IUn bruit sourd se fait entendre, des cris retentis à travers les murs. Encore une dispute, Madame Warren, ne les compte plus, parfois elle est même exaspérée par ses enfants. Cette fois-ci, il s'agit de sa dernière se disputant avec le second de la fratrie. La raison, elle ne sait pas vraiment, sûrement, qu'il lui a pris sa console portable ou encore qu'il se moque de sa jeune sœur peut-être sur un garçon. Quoi qu'il en soit, Madame Warren criait après sa progéniture "Katelynn! Brandon! Ça suffit!" la dernière rouspète en criant à sa mère, pendant que d'autres coups sont donnés  "Mais maman. Brandon m'a pris mon portable !" La mère souffle exaspérer, crie après son second " Brandon, rends ce fichu portable à ta soeur !" Elle se dirige vers la porte, continuant à cris sur ces enfants. Elle ouvre cette porte, le temps semble soudainement s'écouler lentement, un homme est derrière la porte, la mine grave, le regard peiné. Il s'excuse auprès de la mère des enfants, prononce ses mots qui lui tirent un cri déchirant, stoppant nette cette bagarre qui existait. Katelynn arrive dans le hall, accompagné de son frère qui demande à sa mère la raison de ses cris. Tous deux voient l'homme s'excuser, explique comment tout ceci est arrivé. Le regard, de la jeune Katelynn se pose sur sa mère "Maman?" Elle reconnaît cet homme qui est toujours sur le pas de leur porte, ces le partenaire de son père, il est déjà venu plusieurs fois manger chez eux. "Maman? Qu'est-ce qui se passe?" ce jour, là, était le jour le plus sombre de la famille Warren

II "Kat! Je t'interdis de faire ça!" Mais il était déjà trop tard. La jeune femme avait déjà signé et elle allait commencer ses classes. Comme son père, celui qu'elle avait tant admiré quand il était encore parmi eux. "C'est trop tard, C'est déjà fait!" Elle comprenait ce que sa mère pouvait ressentir, mais pour une fois, seulement une fois, elle voulait être égoïste. Ils avaient toujours tout fait pour lui faire plaisir, tout fait pour que tout se passe pour le mieux, qu'ils ne causent aucun souci à leur mère, après la perte de leur père. Mais madame Warren, n'était nullement d'accord, un refus guidé par cette peur qu'un jour comme le père de la jeune femme, on vienne lui annoncer une mauvaise nouvelle. "Tu vas dire que tu abandonnes, et tu vas aller à l'université. Comme c'était prévue !"   Elle regarde Katelynn d'un regarde perçant, et sans appel. Mais la future agente de police ne voulait nullement capituler.  Cette fois, c'est elle qui allait imposer sa décision quoi qu'en dise sa mère."Il hors des questions que je fasse ça!" Kat pouvait voir les muscles de sa mère se crisper, cette rage se muant sur son visage. Elle voyait presque les mots essayer de sortir de bouche, prête à lui lancer sans doute un Tu veux finir comme ton père.  Madame Warren pouvait voir le regard de sa fille, celui qui ne changerait pas d'avis, comme elle-même pouvait si bien l'avoir. Cependant, il était hors de question qu'elle voit sa fille se lancer dans ce métier. Ce fut donc un jour de rupture pour la famille Warren, le jour ou Madame Warren termina cette dispute par un "Puisque C'est comme ça... Tu peux partir" Elle pouvait faire avec l'orientation de sa fille,  passer au-dessus de ça, mais nullement sur ce choix de carrière.  

III"Fait chier, fait chier." Elle le traîne, elle ne sait pas d'où c'est venue, tout ce à quoi elle est sur c'est qu'elle doit le tirer de là. Non, il n'allait pas mourir, pas pour elle. Qu'est-ce qu'il avait besoin de la protéger, pour il avait fallu qu'il la prenne à sa place. "Je te jure Winters, si tu crèves ici. Je te tue à nouveau" Elle le met hors se porter, pestiférant contre le tireur et contre ce grand nigaud. Mais, derrière cette mauvaise humeur se cachait à ce moment plus de crainte d'avoir peut-être le corps sans vie de son partenaire dans ses bras. Et cette peur était toujours présente alors qu'elle appuyait sur la blessure entendant le grognement de son ami "Oh! Ferme-la! Fallait y penser avant de te prendre cette balle."

IV "T'inquiète ca va bien se passer, Kate." Elle regarde la porte d'entrer, cela faisait longtemps qu'elle n'était plus venue, depuis ce fameux jour ou elles s'étaient disputer. Elle se retourne vers sa compagne, avec une dernière tentative pour se défiler. " T'es sûr que tu ne veux pas qu'on aille faire les magasins? C'est le black friday, on devrait en profiter." Un rire se fait entendre de la part de son amie. Elle frotta les bras de la flic, essayant de la rassurer. "On prend un café, quelques gâteaux. Tu lui dis et après.." Elle s'approche de la jeune femme, posant ses lèvres sur les siennes murmurant à la jeune Warren "Je te promets que la fin de soirée sera bien meilleur" Un sourire taquin se dessina sur le visage de Katelynn "Tu as intérêt." Elle vole un dernier baiser, pour se donner du courage, jamais elle n'avait dit à madame Warren qu'enfin de compte elle n'avait aucun désir pour les hommes. Mais, la matriache n'était nullement dupe, même si elle n'avait pas été mis dans la confidence, elle s'en doutait au fond d'elle. Et  ce jour-là Elle allait avoir la confirmation.

Katelynn frappa à la porte, attendit tranquillement qu'elle vienne ouvrir, sentant la nervosité monter en elle. Elle sentit une chaleur entourer sa main, elle regardait sa compagne la regardait avec un sourire murmurant un merci, quand la porte s'ouvrit. Leur main se lâchèrent, ne voulant pas qu'elle l'apprenne de cette manière. "Salut, maman". Madame Warren les firent rentrer, proposant un café. La blonde, se sentait quant à elle de plus en plus nerveuse, bégayant presque sur chaque mot qu'elle laissait échapper, triturant ses doigts. "Heu... je te présente Clara...." Les s’enchaînèrent sans qu'elle puisse s'arrêter. "On travaille ensemble...Et .... heu ..... Comment dire, on passe beaucoup de temps ensemble... Vraiment beaucoup de temps..." Un sourire sur le visage de Madame Warren des mots doux sortant de sa bouche avec beaucoup d'amour. " Je le savais déjà ma chérie. " ET soudain, le poids et la pression qu'elle avait ressenti n’existait plus, s’échappant par un soupir. Ce jour-là était un jour de réconciliation pour la famille Warren

V Katelynn, regardait le courrier, passant de lettre en lettre, rien que des factures, de quoi déprimer "Encore et encore... Pourquoi on n'a pas des places gratuite pour une croisière." Elle continuait à les regarder, rentrant par habitude ses clés dans la serrure de la porte. Elle ouvrit un des factures, fermant la porte et appelant sa compagne. "Clara!"  Elle déposait son sac près de l'entrée, ses clés dans le pot à l'entrer. Elle continuait à parler sans faire attention à ses affaires poser sur le dossier d'un fauteuil, une veste qu'elle ne connaissait pas. "Dis-moi ca te dis un chinois ce soir? Je peux commander au resto de l'autre fois." Pourtant, Clara, n'était pas dans le salon, ni dans la cuisine. Alors, elle se dit que peut être qu'elle était dans la salle de bain, mais encore une fois, elle n'y trouva personne. Alors, elle l'appelait encore une fois " Clara?". Il n'y avait plus que cette solution, la chambre, et d'ailleurs, elle entendit un bruit, comme une précipitation et un léger "Et merde". Elle poussait la porte "Clara?"  Elle était à, sous les draps nus. Il ne fallait pas être devin, du moins, Katelynn n'avait nullement besoin de l'être. Elle avala un peu de salive, entendant déjà les paroles de celle qui partageait son lit. Des excuses qui fit rire Kate " Vraiment ? Tu étais fatigue..Ca n'en a pas l'air...." Kate observait la chambre, remarquant le deuxième soutien-gorge, s'avançant vers la garde-robe. "Babe...Regarde moi" Katelynn se mordait la lèvre inférieur, inspirant profondément. "Je te croyais la meilleure menteuse que ça, Clara." Et elle ouvre la porte sur cette supercherie qu'était son couple, la trouvant là essayant de se cacher tant bien que mal. Katelynn la regardait sans dire un mot pendant plusieurs secondes,  qui paraissait des heures pour tous ceux qui était présent dans cette pièce. Puis soudain, la jeune Warren, tourna les talons sans dire un mot. Mais derrière, Clara s'était relever précipitamment, l’interpellant, la suppliant de se retourner, de lui pardonner. Mais le mal était fait et elle n'était pas sûre qu'un jour elle puisse, lui, pardonner. Elle lui avait tous donner, son cœur, son âme. Alors comment pouvait-elle, lui, pardonner cette trahison. Ce soir-là, elle partit de cet endroit qu'elle pensait être chez elle, laissant derrière elle les supplices de sa compagne, allant retrouver son partenaire et son meilleur ami, une des seules personne qui jusqu'à présent ne l'avait jamais laisser tombé.

VI La demande avait été faite. Elle ne pouvait plus rester ici, la voir chaque jour travailler avec elle. Pourtant Ez l'avait prévenue, même déconseiller, mais elle avait fait la sourde oreille cédant à ce qu'elle ressentait. Elle ne niait pas qu'elle ait passé en grande partie, ce beau moment avec Clara. Mais sa trahison ternissait tout ce moment qu'elle avait passé ensemble. Elle mettait donc ses affaires dans une caisse, prête à partir pour d'autres horizons, un nouveau district, un nouvel État. Elle relevait la tête, un sourire destiné à son meilleur ami "Fais pas cette tête, je suis sur que tu'as nouvelle partenaire sera sympa. Moins que moi." Elle mettait un couvercle sur con carton. "Mais, surtout ne devient pas son meilleur ami. C'est mon rôle. Et si c'est l'autre. Fais-lui en voir de toutes les couleurs." Elle prenait sa caisse, commençait à prendre la direction de la porte. Elle fit promettre à Ezekiel, de l’appeler, ou encore devenir de temps en temps quand il avait des congés. D'ailleurs, elle lui promit d'en faire de même . Ils arrivèrent près de sa voiture, elle ouvrit la porte arrière pour placer sa caisse sur les sièges arrière.  "Si tu as le moindre problème surtout tu m’appelles. D'accord?" Elle le prend dans ses bras "Tu vas me manquer." 

VII Elle se massait la nuque, exténuer par cette journée, soupirant de lassitude. Elle cherchait ses clés dans la poche de son manteau, les tournaient pour prendre celle de sa boîte aux lettres, prenant ainsi la masse de courrier qu'elle avait laissé s'accumuler. Elle soupirait encore voyant des factures et des factures. Katelynn n'avait jamais été des plus assidues dans ma réception du courrier. Elle le lirait certainement plus tard, juste pour ne pas se miner le moral envoyant la somme qui allait partie de son compte en banque. Mais dans ces lettres, il y en avait une qui avait retenu son attention, elle connaissait bien cette écriture, elle l'avait lu de nombreuses années. Mais, elle était intriguée car cela faisait quelque temps qu'elle n'avait plus aucune nouvelle de cet abruti  "qu'est-ce que c'est?" Elle rentrait dans son appartement, tout en commençant à ouvrir cette fameuse lettre. Elle commençait à lire doucement, fermant la porte, posant son sac sur le sol et s'installant sur le canapé. Son meilleur ami et ancien collègue avait commencé par quelque plaisanterie auquel elle ne put s’empêcher de rire. Elle devait l'avouer, il lui manquait horriblement. Mais, la suite ne lui plaît nullement, d'ailleurs elle ne put s’empêcher de laisser échapper " mais quel sombre idiot!". Cette lettre vous ne saurez pas ce qu'elle contenait, juste qu'elle était la cause de sa présence dans Hill house. 



« Mom say that a house is like a body, and that every house has eyes. And bones. And skin. And a face. »


What about ghost?
Elle ne sait pas vraiment si elle y croit. Il y a ben cette nuit-là quelques jours après la mort de son père. Elle était dans sa chambre, vous dire ce qu'elle était en train de faire, elle ne pourrait vous le dire. Car à dire vrai de cette période elle n'en a que des vagues souvenir. Mais ce dont elle se souvient parfaitement, c'est d'avoir regardé vers la porte de sa chambre pendant quelques secondes avec cette étrange impression. Elle ne saurait la décrire précisément, une présence, de la crainte. Encore maintenant elle n'arrive pas vraiment à mettre les mots sur ce moment. Quoi qu'il en soit, elle s'est levé intrigué par cette sensation, avançant d'un pas lent, venant presque se coller contre le mur. Cette nuit-là, elle eut cette impression que son père était là-derrière cette porte. Alors peut-être que cela était la tristesse qui l'avait fait ressentir cela et qu'en fin de compte il n'y avait personne, mais pour elle c'était bien lui. Alors il est possible qu'ils existent.


Your quiet room?
Une cuisine, c'est l'endroit qu'elle préfère. Car dans cette pièce elle peut préparer de quoi manger, et se concentrer sur autre chose que ses affaires personnelles ou encore sur ses enquêtes. C'est comme une échappatoire, un moment ou tout est précis et qu'il n'y a pas surpris, du moins pas autant que dans son métier. Alors passer un moment derrière les fourneaux la détente.



Pseudo : Shacka/Fullgeek - Pays : Belgique- Inventé/Pré-lien : écrire ici - Où avez-vous connu le forum? : Regarde Sebastion et Selena - Commentaires : écrire ici.



Dernière édition par Katelynn Warren le Jeu 22 Nov - 16:58, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 643

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 8:53

Bienvenue à toi Katelynn j'adore le choix de vava, je suis fan de the 100 bon courage pour la fiche et hâte d'en savoir plus sur la miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 37

ft. : Kate Siegel


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 9:01

La bienvenue à toi !

Bon courage à toi et à ta fiche ! On se retrouve autour d'un brandy dans le grand salon lorsque tu en auras terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 60

ft. : Evan Peters


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 9:05

Bienvenue parmi nous ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 644

ft. : Richard Harmon


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 9:18

Bienvenue ici I love you
Super choix de vava, team The 100
Hâte d'en lire plus sur le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 40

ft. : Eliza Taylor


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 9:35

Rouuh Merci à tous.

Thomasia: un verre quand tu veux.

Cole: héhé oui.

JE fais ma fiche au plus vite en espérant que vous aimerez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 628

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 9:58

Eliza
Trop de mystère dans cette fiche!
Bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 258

ft. : rebecca fox.


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Lun 19 Nov - 10:00

Oh oui Eliza !
Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 149

ft. : Red Door


MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   Jeu 22 Nov - 19:31

Welcome to Hill House



T u es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; si tu es résidant de l’hôtel, tu peux dès maintenant aller demander une chambre. Tu pourras ensuite aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser les utilitaires RP.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance et prenez garde à votre état d'esprit!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Katelynn Warren - feat Eliza Taylor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Katelynn Warren - feat Eliza Taylor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [F] ▲ ELIZA TAYLOR-COTTER - Hey Little Sister, this could be better...
» ELIZA TAYLOR COTTER
» Eliza Taylor
» (F)ELIZA TAYLOR + cousine et meilleure amie
» (F) Eliza Taylor Cotter - Même sang, même aversion.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-