The Haunting Of Hill House :: 
Welcome to Massachusetts, Usa
 :: Whose hand was I holding? :: A house is like a body
Partagez | 
 

 Red velvet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 45

ft. : David Mazouz


MessageSujet: Red velvet   Jeu 27 Déc - 11:55

Noé Clark


« Fly. »



IDENTITÉ : Noé Clark. Un nom et un prénom que l’on retrouve sur de nombreux rapports médicaux. Un patronyme qui aujourd’hui trône en gras au début d’une ordonnance qui rythme encore ta vie, mais qui est désormais inutile. ÂGE : Treize ans. Un âge où on est sensés courir derrière un ballon, vivre ses premiers émois et râler quand vient le moment de faire ses devoirs. Toi, tu observais le monde tourner autour de toi depuis ta fenêtre, détaché et désormais te voilà bloqué entre ces murs. Vous avez dit original ? LIEU DE NAISSANCE : Pembroke, ses rues, ses habitants, là où tu as toujours vécu. ORIENTATION : Encore inconnue. De toute façon, tu es plutôt très détaché de tout cela. Fait imputé à la maladie ou simple désintérêt ? Tu ne saurais dire STATUT CIVIL : Célibataire, quoi de plus normal à ton âge et dans ta situation ? MÉTIER/ÉTUDE : Auparavant, simple écolier. FAMILLE : Une mère. Effrayante. Très effrayante. La seule fois où tu as su t’opposer à elle, c’est ce jour d’automne où tu l’as bousculé pour rejoindre ton père et ton oncle qui s’apprêtaient à partir en voiture. Un père. Un père que tu aimes plus que tout même si tu doutes de la réciprocité du phénomène. Un père qui t’as sauvé de tes propres démons et que tu as sauvé à ton tour sans même en avoir conscience. Une sœur. Absente du cercle familial. Tu ne l’as vu que deux fois dans ta vie, mais elle t’as plu. Une jeune femme forte, plus forte que tu ne le sera jamais, indépendante et rieuse. Elle a suscité ta jalousie aussi. Pourquoi tu n’arrivais pas à être aussi… Solaire ? Un oncle. Un oncle qui ressemble à un père et que tu ne fais que commencer à connaître finalement. MALÉDICTION : Première nuit de votre fuite en avant. L’hôtel sur la colline. L’erreur fatale. La fin. Le plus triste dans tout ça c’est que ton lapin est resté dans la voiture.  LE PIRE : Que les autres te voient comme tu te vois. FEAT : David Mazouz.



I Son être est lentement rongé par un trouble dysthymique, une sorte de dépression chronique moins sévère qu’une dépression clinique, mais dont on ne peut guérir et dont l’origine se trouve dans une enfance perturbée. Et si tous se taisent, l’hypothèse qui flotte dans les esprits des aînés de la famille est aussi claire que de l’eau de roche. La violence de sa mère ainsi que son intransigeance sont à l’origine de la maladie du benjamin. De plus, après la révélation de la maladie de son fils, la Clark s’est totalement désintéressée de lui, le jugeant comme faible et indigne de son intérêt, ne lui adressant la parole que pour lui servir des reproches ou des ordres. « -Fais toi des amis. ». « -Ouvre toi ! ». « -Bon sang mais tu vas le lâcher ce fichu lapin ?! ». « -Dépêche toi ! ». Des phrases qui hantent encore les cauchemars de Noé. Des ordres auxquels il a toujours été incapable d’obéir, ne trouvant jamais grâce aux yeux de sa mère.
II S’il a fini par être diagnostiqué c’est grâce à son père qui s’inquiétait de le voir faire de l’hypersomnie, de ne pas trouver grand intérêt dans la plupart des activités jugées amusantes par les enfants de son âge. Ainsi, les seules activités qui trouvaient grâce à ses yeux étaient de s’occuper de Citrouille, son lapin, et fixer de longues heures durant les étoiles phosphorescentes collées sur ses murs et son plafond. Le tout accompagné d’une piètre estime de soi et d’une humeur jouant aux montages russes, il n’en fallait pas plus pour inquiéter son père qui prit rapidement rendez-vous chez un psychiatre spécialisé dans le domaine de l’enfance.
III Il fallu plusieurs mois avant que l’on mette enfin le doigt sur la maladie qui rongeait Noé. Néanmoins, suite à cela, les choses se sont vite enchaînées grâce au père du jeune garçon. Suivi thérapeutique, contrat avec l’école pour aménager les heures de l’enfant, soutien moral. Le père a tout fait pour son seul garçon tandis que sa mère s’en détournait. Ainsi, Noé fût rapidement placé sous tutelle médicamenteuse. Le jeune garçon était parfois plus apathique que d’habitude, mais cela valait mieux que les longues périodes de sombres pensées qui le noyaient parfois plus petit, non ? Chaque sourire de l’enfant était une victoire pour son père tandis qu’il tentait de lui expliquer des codes sociaux que Noé imitait sans comprendre pour essayer de répondre aux attentes de sa mère. Et pourtant, malgré tous les efforts d’Elwin, Noé restait persuadé que son père ne l’aimait pas. Qu’on ne pouvait pas l’aimer. Que sa mère en était la preuve. Était-ce la maladie ou le vrai caractère du garçon qui s’exprimait à travers ces idées noires ? Lui-même n’avait jamais su faire la différence.
IV Noé se souvient parfaitement du jour de leur départ. Lui, blotti contre son père, lui adressant un sourire tandis qu’il s’apprêtait à appeler cet oncle qu’il n’avait jamais vraiment connu. Le frère jumeau de son père dont il avait parfois entendu parler. Son oncle débarquant en force. Le sosie de son papa. Les affaires fourrées à la va-vite dans le sac à dos d’école. Les médicaments qu’il ne faut pas oublier, les habits, la trousse de toilette, les étoiles. Les marches de l’escalier se succédant les unes après les autres, l’angoisse qu’ils partent sans lui. Sa mère dans l’encadrement de la porte comme un titan impossible à abattre. L’élan pour la première fois. La matriarche bousculée par un corps frêle portant un sac à dos et une cage en fer contenant un lapin effrayé à deux poils de la crise cardiaque. La voiture. Le moteur. Le silence et l’étreinte donnée à Citrouille apaisant lentement le cœur de la boule de poils comme celui du pré-adolescent. Ils l’avaient fait.
V Comme on peut s’en douter, Noé n’est pas des plus adroits lorsqu’il s’agit de relations sociales. Ses interactions avec le reste du monde sont crispées, peu naturelles et source d’angoisse pour le garçon, même avec ses plus proches parents. Sa mauvaise vision de lui-même le persuade qu’il ne pourra jamais être apprécié et la peur de se voir rejetter le rend étrange aux yeux des autres dont le regard n’arrange pas la situation. Ainsi, depuis son plus jeune âge, il s’efforce d’imiter les autres, de s’adapter, mais n’est que très rarement honnête dans ses réactions. Et malgré ces imitations et ce système de défense mit en place, cela ne l’empêche pas de limiter au maximum ces interactions, importantes sources de stress pour lui, il n’a d’ailleurs jamais eu beaucoup d’amis, se limitant à un petit groupe calme et tout aussi marginal que lui.
VI Si, dans les faits, la petite famille est enfermée dans l’hôtel depuis maintenant un mois, leur perception leur indique que cela ne fait qu’une semaine. Néanmoins c’est bien assez pour frustrer Noé qui, entravé par l’interdiction d’emmener des animaux au sein de la demeure, est obligé de laisser son meilleur ami dans la voiture. Et malgré ses visites et la nourriture qu’il lui laisse, c’est un fait qui angoisse fortement le garçon qui a peur que ce dernier se mette à déprimer tout seul ou bien lui en veuille de le laisser seul. De plus, l’absence de Citrouille n’aide pas à l’équilibre de Noé qui a toujours trouvé un réconfort certain dans la présence de la petite boule de poils blancs et noirs. Une chose est sûre, la situation ne va pas pouvoir durer longtemps ainsi.
VII De manière générale, il n’aime pas beaucoup manger, du moins il n’aime pas les moments des repas. Il faut dire que les repas chez les Clark, en particulier depuis la révélation de la maladie de Noé, n’ont jamais été très joyeux. Néanmoins, en dehors des repas il peut parfois être un vrai glouton s’apparentant à un espèce de gouffre sans fond que l’on comble avec de la nourriture. C’est d’ailleurs particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de céréales et de chocolat blanc dont Noé pourrait se gaver toute la journée sans aucun problème si on lui en laissait l’occasion !



« Mom say that a house is like a body, and that every house has eyes. And bones. And skin. And a face. But mom is a liar.  »


What about ghost?
Quand il était enfant, Noé a eu peur des fantômes. Tout comme il a eu peur des monstres aux yeux rouges. Du noir. Des cris de maman, que papa l’abandonne et de tout un tas d’autres choses. Si au fil des années, ses peurs irrationnelles se sont dissipées, ce n’est pas le cas de ses terreurs concernant le monde réel qui n'ont fait que grandir, nourrit par l'ignorance, la crainte et les pensées noires. Ainsi aujourd'hui il ne croit plus aux fantômes, il n'en a plus peur. Comment pourrait-il en avoir peur quand la vie de tous les jours et le monde extérieur le paralysent déjà de terreur ?


Your quiet room?
Cela serait sans doute sa chambre la nuit, alors que tout le monde dort. Les volets ouverts sur le calme des alentours, les étoiles fluorescentes au plafond et sur les murs, la cage de Citrouille dans un coin éclairé d’un rayon de lune, les lumières rassurantes qui dissipent les ombres trop effrayantes tout en créant une pièce sombre et calme. L’idéal de repos pour le garçon qui n’a pas à faire face au stress et à la peur anxiogène que génère chez lui le monde extérieur. Bien sûr, il reste toujours son plus grand ennemi : lui-même. Mais il est plus facile à combattre dans une situation comme celle-ci qu’en pleine lumière et dans l’agitation du monde.



Pseudo : Ari - Pays : Le pays de la technologie, de l’imagination et des rêves ! - Inventé/Pré-lien : Pré-lien jamais rédigé - Où avez-vous connu le forum? : Grâce à Elwin que je remercie ! - Commentaires : Il y a plusieurs années j’ai joué sur un forum au contexte similaire… Et les longues heures d’éclate que j’ai eu dessus me rendent hyper heureux à l’idée de vous rejoindre !



Dernière édition par Noé Clark le Jeu 27 Déc - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 421

ft. : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 12:01



JE T'AIME NOE, T'es Noah mais en mieux  J'aime que tu me suives dans mes idées folles  Amour chocolat et cacahuètes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 45

ft. : David Mazouz


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 12:15

Fallait bien un fou pour accompagner les idées folles
Je suis bien content de t'avoir suivi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 50

ft. : Anya Taylor-Joy


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 12:18

Ooooooooooooh le bébé de Papy Elwiiiiiiin

C'est trop mignon **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 13

ft. : Danielle Campbell.


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 12:20


Bienvenue sur le forum avec ce merveilleux choix d'avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 45

ft. : David Mazouz


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 12:22

Merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1440

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 13:04

@Elwin Siward C'est ton kid ? Suspect
Bienvenue Noé bon courage avec papy Elwin alors!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1242

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 13:07

Bébé Papy
Bienvenue à toi!!
Ce personnage sera trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 421

ft. : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 14:00

NON MAIS ÇA VA WSH J'SUIS UN BON PÈRE HEIN
SOYEZ POLI AVEC MON MOME


Dernière édition par Elwin Siward le Jeu 27 Déc - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 45

ft. : David Mazouz


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 14:17

Merci ! Il va m'en falloir du courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 392

ft. : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 14:57

Bon courage pour supporter les déboires de Grumpy Papy sur le forum, mon p'tit

En tout cas c'est un excellent choix de personnage et d'avatar si je puis me permettre J'te souhaite pas bon courage pour la rédaction vu cette avancée très poussée de la fiche Ce perso est si chou et va tant envoyer J'ai hâte de le découvrir en jeu Amuse toi bien avec lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 45

ft. : David Mazouz


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 15:03

Merci Monsieur !
J'ai hâte de jouer avec lui et j'espère qu'il sera à la hauteur de tes espérances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 280

ft. : Time


MessageSujet: Re: Red velvet   Jeu 27 Déc - 15:06

Welcome to Hill House



T u es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; si tu es résidant de l’hôtel, tu peux dès maintenant aller demander une chambre. Tu pourras ensuite aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser les utilitaires RP.

En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance et prenez garde à votre état d'esprit!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Red velvet   

Revenir en haut Aller en bas
 

Red velvet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Velvet Sky Vs Maryse Vs Michelle
» Mélina vs Velvet Sky vs McCool vs Maryse vs Mickie James
» Maryse Vs Layla Vs Vickie Vs Velvet Vs Ashley
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky
» Velvet Sky parle d'Ashley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-