The Haunting Of Hill House :: 
Welcome to Massachusetts, Usa
 :: Whose hand was I holding? :: A house is like a body
Partagez | 
 

 i could lie say i like that | anton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anton Swanson


Messages : 147

ft. : Oliver Jackson-Cohen


MessageSujet: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 16:29

Anton Swanson

« Ghosts are guilt, ghosts are secrets, ghosts are regrets and failings. But most times a ghost is a wish. »


IDENTITÉ : Anton Swanson, surprise quand t’as lu le nom marqué autour de ton poignet, t’avais pas envie d’en parler, t’as hoché la tête comme si le nom te rappelait quelque chose. ÂGE : 33 années. LIEU DE NAISSANCE : on parle de l’Angleterre, on le lit dans ton accent, t’en as des souvenirs là, des remords. ORIENTATION : le désir tu l’as pour tous tu crois bien. T’es même pas sûr, t’as désiré personne depuis l’accident STATUT CIVIL : aucun souvenirs d’avoir aimé quelqu’un, parle d’un célibat forcé MÉTIER/ÉTUDE : t’étais pompier, ça tu t’en souviens bien. Pompier secouriste parce que sauver les gens c’est dans tes veines. Maintenant tu vaux plus grand chose. FAMILLE : une grande fratrie, tu te souviens de tes deux frères, de tes trois sœurs. Tu te souviens des prénoms mais tu sais pas ce qu’ils sont devenus depuis. Les visages tu les reconnaît des photos. Jack, Polly, Owen, Sara, Loann. Tu sais qui est qui mais t’as oublié tellement de choses. MALÉDICTION : influencé et au courant, devenue une routine quotidienne sur une autoroute d’ennui. LE PIRE : te souvenir que tu valais rien comme personne, que les gens qui t’aimaient ont arrêtés de t’appeler parce que tu servais à rien, que t’étais un poids, que se débarrasser de toi c’était tout ce qu’ils désiraient faire. Peur viscérale, ancrée dans tes yeux vus que les paroles ne passent plus tes lèvres. T’es toujours à deux doigts de composer le numéro d’Owen. FEAT : oliver jackson-cohen



I C’est comme si t’avais deux parties de ta vie. Celle dont tu te souviens et l’autre. Et tu te souviens de si peu c’est désespérant. C’est comme si après tes douze ans t’avais un voile constant sur les yeux. Un voile qui ne se lèverait jamais. Tu vis dans un flou perpétuel. Le seul souvenir de ta vie d’adulte c’est Riley et tu préférerais ne pas t’en souvenir ça te dédouanerais de culpabilité.

II T’es né dans une grande famille, ça tu t’en souviens bien. T’es le dernier de six mômes, t’es pas vraiment le chouchou ou celui qu’on cherchait à protéger mais t’es au moins sur que les choses se passaient bien pour toi. Ton enfance elle est pleine de moments heureux. T’as toujours eu cette fâcheuse tendance à vouloir plaire, surtout auprès d’eux, auprès de ta famille. T’as tout fait pour qu’ils soient fier de toi. Maintenant t’as plus l’impression qu’ils veulent te laisser tomber qu’autre chose. C’est peut-être qu’une impression, t’es même pas sûr finalement.

III Tu sais même pas comment vous vous êtes retrouver en Amérique. C’est justement à partir du déménagement que ta mémoire ne fonctionne plus, que tu fais face à un vrai trou noir. Les médecins disent que c’est normal, que ça reviendra mais ça fait déjà pas mal de temps que t’es comme ça, témoin de ta propre vie. Témoin de ce que l’on te raconte. On t’as raconté ta vie et il a suffi que tu hoches la tête comme si tu y croyais.

IV T’as menti aux médecins à l’hôpital. T’as raconté que tu te souvenais de rien. Mensonge bien écrit. Tu te souviens d’une chose que t’as dis seulement à Owen parce que t’avais peur du jugement dans ses yeux. T’as pas eu du jugements, t’as eu de l’affection, cet amour dont t’as toujours besoin ces derniers temps. Ce mensonge il vaut ta liberté. Riley est le seul souvenir que t’as, tu sais même pas pourquoi, peut-être que ta conscience veut t’impliquer dans certaines choses. Riley était ton partenaire, dans tous les sens du terme apparemment. Tu te souviens que tu bossais avec lui, tu vivais avec lui. Peut-être que vous étiez engagez amoureusement, c’est certainement pour cette raison que les gens semblaient marcher sur des oeufs auprès de toi après le réveil. Riley était toujours présent dans ta vie, tu sais pas trop ce qui vous liait mais vous étiez toujours ensemble. Tu t’es rendu compte sans vraiment le vouloir, t’as appris sans en aimer l’idée son attirance envers les enfants. Tu sais même pas si tu aurais pu le laisser s’en sortir pour ça. Mais t’as suivi son regard une fois, sur un enfant, t’as compris que si sauver des vies c’était pas son but premier, qu’il pouvait tout aussi bien détruire celle d’un enfant pour son propre plaisir. T’as été dégoûté, écœuré. Vous vous êtes retrouvez sur un incendie une fois, à Portland, tu crois bien, t’es plus trop sûr. Tu sais pas pourquoi, tu sais pas ce qui t’as poussé à le faire, le fait que vous soyez dans une chambre d’enfants peut-être? Vous étiez pressé par les flammes, il fallait fuir et vite. T’as fermé la porte, lui à l’intérieur, t’as fermé la porte, tu l’as écouté frapper contre cette dernière, crier pour que tu le laisses sortir. T’as vomi tes tripes lorsque t’es finalement sorti de l’immeuble sans ton partenaire. T’as pleuré à l’enterrement du mec que t’as tué.

V Owen t’as tenu la main dans l’hôpital, a tenu lui même à te raconter ce que t’avais fais de ta vie durant les années qui ont suivit mais il avait rien à te raconter, il connaît pas trop ta vie tu crois bien. T’as pas l’impression que vous soyez très proche et pourtant même lorsqu’il est près de toi il te manque. Ils te manquent tous. Jack, Polly, Owen, Sara, Loann. T’es le plus petit et parfois être précieux c’est agréable. C’est ta faute si maintenant la moitié est coincée ici. Mais ça ils ne sont pas tous au courant. En tout cas ils étaient tous là lorsque tu t’es réveillé à l’hôpital, sans que tu saches réellement qui ils étaient. Le regard dans les yeux de Polly s’est embrassé, comme si elle était énervée envers toi, Jack a du la faire sortir. T’es un échec à leurs yeux, c’est ta plus grande peur et t’as l’impression qu’elle se réalise.

VI  Ton accident il est nul. Il aurait pu être évité mais comme tout. Comme ton amitié avec Riley, comme son meurtre. T’étais au boulot, on parle de toi comme un héros, t’as fais un truc de stupide. Vous étiez lancés, ton escouade et toi-même, personne ne parle plus des cauchemars, t’es pas le plus vieux du groupe mais vous vous trimballez un rookie aujourd’hui. Il est nerveux, première fuite de gaz, tout le monde est sur les nerfs, tu vis sur une routine, t’es un pompier du jour, un raté la nuit. Première erreur, vous laissez passer le rookie d’abord, deuxième erreur, ne pas écouter tout ce qui ce dit. Troisième erreur, se sacrifier pour quelqu’un que l’on connaît pas. C’est son métier. Mais son métier consiste à sauver les civils, pas les autres pompiers qui font des erreurs. T’as mis ton corps avant le sien. C’est toi qui a fini à l’hôpital. Bien sûr lorsqu’Owen te racontes l’histoire c’est toi le héros et tout ce que t’as fait est magique. Tu sais que tout ce qu’il dit n’est pas vrai, un sentiment au fond de la gorge, mais tu lui souris quand même.

VII T’as pas fui à proprement parler, t’as juste regarder tout le monde suivre sa route, te laissant toi naviguer dans le flou. Comme si chaque petite vie était plus importante. Peut-être que t’as pas la place dans la leur, tu te souviens pas. Toi tu tentes un pas dans la vie nouvelle mais tu sais pas où rentrer, t’as pas le sentiment d’appartenance, tu te promènes dans les états sur ta moto, peut-être suivi par l’ombre d’Owen quelque fois. C’est celui qui semble garder le plus contact avec toi. T’as débarquer ici par erreur, t’as juste voulu te poser une nuit avant de repartir. T’as fermé les yeux, tu les as rouvert, une nuit. Puis deux. T’as tenté une fuite, t’as roulé, roulé. Quand t’as rouvert les yeux t’étais encore dans ton lit. T’as pété un plomb au début, t’as voulu frapper tout ce qui bouger, t’as paniqué, passer un coup de fil, Owen qui t’as promis de rappliquer au plus vite, sans qu’il ne comprenne réellement ce que tu racontais. T’es sûr que les autres sont pas loin, t’entends le rire de Riley, en boucle dans ta tête et aux détours des couloirs. T’aimerais repasser un coup de fil, leur dire de pas venir finalement. Personne répond. L’hôtel te ferme le réseau. Tu vas foutre le feu à l’endroit. T’as essayé. Échec.

Échec. Échec.


« Mom say that a house is like a body, and that every house has eyes. And bones. And skin. And a face. »


What about ghost?
T’aurais pu crier que non mais t’es hanté par l’image d’une personne, encore et encore. Tu ne peux qu’il croire de nos jours. Parce que c’est le seul souvenir que t’as gardé, qu’a pas voulu se faire la malle. C’est le seul que t’as encore dans l’esprit, Riley. Parfois t’as l’impression de le voir au dessus de ton épaule. La sensation s’est accentuée depuis que t’es entre ces murs. Alors t’es obligé de dire que tu crois à ces trucs, parce que t’en est victime.

Your quiet room?
T’entend le bruit de la pluie, tu vois de la verdure. Ton lieu de calme il est dans un jardin, grand, de la verdure à perte de vue. Quand tu regardes tu vois la nature et tu respires quelque chose de pur. T’es pas tout seul ici, t’as la faune, la flore et t’as ta famille. T’es pas sûr qu’il t’aiment tous mais toi t’as des sentiments sans savoir vraiment pourquoi, ça aussi c’est marqué dans tes veines. Il y a pas de regret à cet endroit, il y a que des sourires sur les visages, sur les photos, personne ne te pousse à parler, t’as pas besoin de froncer les sourcils, accentuer ta carrure, t’es juste toi, dans un calme des plus complets.



Pseudo : d3nver - Pays : mother patrie la France - Inventé/Pré-lien : inventé - Où avez-vous connu le forum? : de la gueule de papy grumpy c’est un come back - Commentaires : j’écoute de l’asmr en faisant cette fiche c’est hors thème mais c’est instructif



Dernière édition par Anton Swanson le Dim 23 Déc - 20:06, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sebastian Quispe


Messages : 457

ft. : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 16:34

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Je bave sévère en pensant à tu sais quoi maintenant Arrow Bref tu sais ce que j'en pense J'ai rien à redire Courage pour le reste de la fiche malgré tout Hâte d'en apprendre plus avec les anecdotes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meadow Hill


Messages : 1555

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 16:47

Ce choix de vava quoi trop bien ! Re bienvenue, avec un tonton Anton cette fois-ci hâte de voir tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Swanson


Messages : 147

ft. : Oliver Jackson-Cohen


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 16:55

Seb  j'y pense aussi j'y pense aussi  Trop de gentils compliments sur mon petit Anton, il t'aime déjà pas comme papy . J'espère ne pas te décevoir avec la suite,  Amour sur toi


Mea: contente que tu aimes l'avatar, team Luke for the win  Un bisou de tonton Anton, merci pour l’accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meadow Hill


Messages : 1555

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 16:58

j'adore les têtes de Hunting of Hill House j'avouuuuue (et Luke mais troooop )
@Anton Swanson Perrine, c'pas un nom sexy pour ta soeur, just saying Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Swanson


Messages : 147

ft. : Oliver Jackson-Cohen


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 17:02

@Meadow Hill J'avoue c'est moche Perrine, j'voulais me mettre en valeur quoua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meadow Hill


Messages : 1555

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 17:08

Polly ça pourrais le faire je crois... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Swanson


Messages : 147

ft. : Oliver Jackson-Cohen


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 17:09

Vas-y je go pour Polly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meadow Hill


Messages : 1555

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 17:16

@Anton Swanson super alors, l'honneur de ta famille est rétablis. (maintenant faut les faire en préliens XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jamie Rides


Messages : 1305

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 17:21

t'es pas moche toi
Re-bienvenue
Ce perso promet déjà j'ai hâte de voir la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mercy Islington


Messages : 59

ft. : Anya Taylor-Joy


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 18:21

OUaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis Papy Elwin a cédéééééééééééééé.

Bravoooooooooooooo.

En tout cas j'ai hâte d'en savoir plus sur ce perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 18:24

Re-bienvenue sur le forum avec un nouveau personnage qui promet bien plein de courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Anton Swanson


Messages : 147

ft. : Oliver Jackson-Cohen


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Dim 23 Déc - 18:27

@Meadow Hill Aurais-je un jour la foi de tous les faire

@Jamie Rides  Un compliment de Jamie  Merci monsieur vous êtes pas mal non plus

@Mercy Islington  Trop tard pour essayer de se sauver, vous m'avez fait craquer  Merci

@Mok Jeong  Merci à toi  En espérant pas décevoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Lun 24 Déc - 5:05

Rebienvenue ! Ce choix d'avatar Et cette fiche, j'ai adoré ce que j'ai lu jusqu'à présent, hâte de suivre les péripéties de ton nouveau personnage.
Revenir en haut Aller en bas

Clara Barbieri


Messages : 29

ft. : Christian Serratos


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Lun 24 Déc - 5:59

Re-bienvenue sur le forum toi

ps : j'ai pensé à toi pendant mon partiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Swanson


Messages : 147

ft. : Oliver Jackson-Cohen


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Lun 24 Déc - 10:05

Merci vous deux! j'suis content de voir qu'Anton vous plaise bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Time


Messages : 296

ft. : Time


MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   Mer 26 Déc - 13:35

Welcome to Hill House


   

   T u es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; si tu es résidant de l’hôtel, tu peux dès maintenant aller demander une chambre. Tu pourras ensuite aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser les utilitaires RP.

   En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance et prenez garde à votre état d'esprit!

   


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i could lie say i like that | anton   

Revenir en haut Aller en bas
 

i could lie say i like that | anton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journal d'un ravageur : Anton Ardak
» Anton Plumegrise
» Anton Yelchin #032 avatars 200*320 pixels
» Awouuuuuu ! [Anton]
» Anton Faust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-