The Haunting Of Hill House :: 
Welcome to Massachusetts, Usa
 :: Whose hand was I holding? :: A house is like a body
Partagez | 
 

 no shade in the shadow of the cross

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 33

ft. : Noah Centineo


MessageSujet: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 5:52

Manolo Morales


« Ghosts are guilt, ghosts are secrets, ghosts are regrets and failings. But most times a ghost is a wish. »



IDENTITÉ : Manolo Morales. ÂGE : Vingt bougies soufflées le 13 novembre dernier. LIEU DE NAISSANCE : Boston, Massachusetts. ORIENTATION : Hétérosexuel. STATUT CIVIL : Célibataire. Il papillonne un peu, de ville en ville. MÉTIER/ÉTUDE : Un diplôme du lycée du coin, tout froissé dans la poche arrière de son jean. Le gamin a fait l’école de la vie. Une année entière a errer ici et là, a enchainer les petits boulots, de livreur à jardinier. Une autre en tant qu’apprenti charpentier, auprès d’un vieux grincheux. Et depuis quelques semaines, maintenant, il est de retour. Il veille à la maintenance extérieur du manoir Hill. FAMILLE : Enfant unique d’un père irresponsable. Il s’est barré en apprenant la grossesse de la mère. Et elle, c’est après un long combat contre le cancer, qu’elle s’en est allée. Manolo avait cinq ans. Les familles dysfonctionnelles auxquelles il n’appartenait pas, se sont succédées, ensuite. L’appât du gain, de l’argent facile, pour certains. Des bourreaux. Des gens trop affectueux, déplacés. De la discipline, un euphémisme. De la négligence, même chose. De la violence, des abus. Quelques signalements, une nouvelle famille temporaire. Aliénantes. MALÉDICTION : Non. Manolo traine parfois dans le coin, une fois la nuit tombée. Il s’allonge par terre, sur l’herbe fraiche. Les yeux vers les étoiles. Le regard qui balaie parfois les pièces, de l’extérieur. Des silhouettes fascinante qu’il ne reconnaît pas. Des rires, des cris. Mais, il n’y croit pas. Des voyageurs, une montée d’adrénaline recherchée, inspirée par ces croyances populaires. Des histoires. Rien de plus ! LE PIRE : Le gamin est claustrophobe. De mauvais souvenirs, des sévices. Un grenier sombre et poussiéreux, une cave froide. Un placard et des toiles d’araignées. La solitude de l’enfant, que l’on y oublie, un moment. Interminable. FEAT : Noah Centineo.



I. Abandon; Celui du père, avant même sa venue au monde. La maladie de la mère, ensuite. Longue et destructrice. Et un beau-père digne des marâtres de ces contes de Disney. Ceux qui se termine par "ils vécurent heureux..." Sauf que Mano, lui, était fichu dès le départ. Un début de vie difficile, un cas social. II. Les centres; Des établissements gris et fades, de véritables prisons. On lui arrache tout ce qu’il a connu. Sans exception. Et le petit, vulnérable et innocent, purge sa peine... III. Annihilation; Les familles d’accueilles. Elles semblent aimantes. Ce ne sont que des apparences. Elles décoivent. S’il y a des gens biens, le gamin, il a surtout connu celles qui sont bien pires. Celles qui aiment un peu trop les enfants. Celles qui les détestent, prennent plaisir à s’en prendre à ces êtres vulnérables et sans défenses. Celles qui utilisent leurs poings pour corriger, les mots pour blesser. Il y a aussi ces familles qui n’en ont rien à faire, qui prennent les sommes allouées aux gamins, en les oubliant ensuite, en les laissant se débrouiller. IV. L’enfant terrible. Dix ans et autant de familles pour Manolo. Elles se sont multipliées, l’année suivante. Et celles d’après. Jusqu’à la dernière. Elle n’était pas si mal. Les parents collectionnaient les enfants. Ils encaissaient les chèque du gouvernement, sans un sous et sans un mot, ni pour ces gamins, ni pour l’adolescent oublié. Pas de place pour lui à la table, ni aux fêtes de Noël. Ses allées et venues, leurs étaient égales. Et ça lui convenait, à lui aussi. V. L’indépendance; Dix-sept ans. Des billets gagnés à la sueur de son front. Ses économies, contre ce vieux jeep - sa première voiture, et les ganses de son sac à dos contre son épaule droite. Pas question d’attendre une année de plus. Il fugue, quitte officiellement cette famille et le domicile où il ne met pratiquement plus les pieds depuis des semaines. Des mois. VI. Coeur d’artichaut; Jeune homme mystérieux et charismatique. Manolo n’a aucune malice. Il est naïf, distrait et maladroit. Romantique et sentimental. D’une douceur et d’une pureté étonnante, pour un être qui n’a connu que la peur. Et qui même libéré, attire à ce point les ennuies. Inné. Il se met constamment les pieds dans les plats. Souvent, il ne le réalise même pas. Et elle, elle en profite. Elle lui offre un toit, un lit. Et en échange, il transporte simplement un colis pour le frère de la belle. Rien de compliqué. Le point A, au point B. VII. Nomade; Bohème dans l’âme, sans domicile fixe, depuis cette fugue en juin 2015. Mano et sa nonchalance déambulent, de ville en ville, au volant de ce fourgon rouillé, troqué à l’époque contre son vieux jeep. De jolis rideaux fleuris aux vitres arrières, un matelas simple qui lui a été offert, quelques coussins décoratifs. Un vieux réveil matin et un coin cuisine qu’il a gauchement aménagé avec le temps. Le confort est relatif, Manolo est un vagabond. VIII. Un esprit libre, des mains magiques; C’est ainsi que le vieux grincheux décrivait le gamin. Son tas de ferrailles capricieux et des routes désertes. Manolo avait appris quelques notions de mécanique, juste assez pour se débrouiller. Alors, il s’est arrêté. Un soir pluvieux, une voiture en difficulté en bordure de route. Un peu de patience et du ruban adhésif métallique, pour une solution rapide, mais, temporaire. Suffisamment pour que le vieil homme puisse démarrer sa voiture et repartir. Une nouvelle rencontre fortuite en ville, le lendemain. Et une amitié est née. IX. Les matières; Quelques cafés partagés, de grandes discussions. Le vieil homme permet au voyageur de stationner son véhicule, sa demeure, sur le terrain de sa propriété. Quelques jours de plus et Manolo est invité à abandonner son fourgon, pour lui privilégier la chambre d’amis. Et, le gamin est manuel. Il est débrouillard, il apprend vite. Il passe des mois avec ce vieux loup de mer retraité, a retapé son voilier abîmé par le temps. À apprendre. À construire. X. Épicurien; Maître de la cuisine minimaliste et savoureuse. De la grande gastronomie pour les petits budgets. Un barbecu improvisé, sur une plage déserte. Quelques jeunes femmes, de nouveaux amis. XI. Artiste, mélomane; L’écriture, le dessin. Des fusains. Une guitare au coin du feu. Sa voix, son histoire. Une mélodie pour compagnie. XII. Le manoir; Constamment en mouvement, son passé le hante, encore, parfois. Il ne veut pas déranger plus longtemps. Il cherche sa place. Il se cherche, lui. Et il y a un endroit, cet hôtel d’une ville voisine. Comme lui, il cherche à se reconstruire. Ils paient bien. Et ils engagent. Ça suffit à le convaincre !



« Mom say that a house is like a body, and that every house has eyes. And bones. And skin. And a face. »


What about ghost?
Fantôme. Loup-garou et créatures de la nuit. Le bonhomme sept heures. La fée des dents. L’homœopathie. Des inventions, rien de plus. Du folklore, des histoires aux morales discutables. Des personnages de fictions, des histoires pour effrayer les enfants, pour les obliger à rejoindre leur chambre à coucher, une fois la nuit tombée. Sagement. Sans un mot plus haut que l’autre.


Your quiet room?
Un chalet en rondins qu’il aurait construit de ses mains, un lac privé. Une chambre spacieuse et épurée, sombre et chaleureuse, installée à l’étage, à même la mezzanine. Une douillette à large carreaux emblématique, contraste de rouge et de noir, et son matelas à même le sol. Des oreillers en plumes d’oies, des coussins doux et soyeux, en fausses fourrures, comme la jetée qui aurait recouvert Manolo et sa compagne, un peu plus tôt, alors qu’ils s’unissaient sur la peau du salon. Sa guitare acoustique dans le coin gauche. Et un bouquet de troncs de bouleau, enguirlandés de faibles lumières, dans le coin droit. Le crépitement du feu dans la cheminée du salon, la dernière flamme.

Alors que par la grande fenêtre, la lune brille. Elle se reflète sur l’eau, les étoiles scintillent. Elles dansent pour eux. Et l’une d’elles filent à toute vitesse, permettant au gamin de faire un voeux. Ne jamais en sortir.  



Pseudo : Humbre - Pays : Canada - Inventé/Pré-lien : Inventé - Où avez-vous connu le forum? : Bazzart - Commentaires :  



Dernière édition par Manolo Morales le Mer 2 Jan - 3:07, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1440

ft. : Hailee Steinfeld


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 8:18

Bienvenue par ici super choix de vava amuse toi bien parmi les fous et courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1242

ft. : KJ Apa


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 8:47

Le petit Noah
Bienvenue à toi!! Trop de mystère encore dans la fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 9:26

Bienvenue à toi et plein de courage pour ta fiche hate d'en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 28

ft. : Christian Serratos


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 9:40

Bienvenue sur le forum avec ce super avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 392

ft. : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 10:53

Ouuuh bienvenue à toi

Excellent choix d'avatar J'ai hâte d'en apprendre plus sur ton personnage Il va être trop cool je le sens

Amuse toi bien avec lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33

ft. : Noah Centineo


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 18:15

Merci les gens!
& j’espère ne pas te décevoir, Sebastian !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 421

ft. : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 18:18

Oh! Hâte d'en lire plus! Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33

ft. : Noah Centineo


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Sam 22 Déc - 19:19

Merci, Elwin I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1008

ft. : Richard Harmon


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Dim 23 Déc - 7:42

Bienvenue ici!! Super choix d'avatar et le perso à déjà lait intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 64

ft. : Ben Barnes


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Dim 23 Déc - 8:11

Bienvenue Ta fiche donne envie d'en savoir plus sur le perso, dis donc Bon courage à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 27

ft. : Timothée Chalamet


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Lun 24 Déc - 5:06

Bienvenue sur le forum Bon courage pour la fin de ta fiche, elle promet déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33

ft. : Noah Centineo


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Lun 24 Déc - 6:04

Merci les gars!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 280

ft. : Time


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Dim 30 Déc - 10:12

@Manolo Morales Bonjour à toi!
Le délai d'une semaine pour ta fiche est dépassé, avais-tu besoin de temps supplémentaires? Si pas de nouvelle de ta part, ton compte se verra malheureusement supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33

ft. : Noah Centineo


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Lun 31 Déc - 6:44

Coucou. Pardon. Avec le temps des fêtes, j’ai pas eu beaucoup de temps pour me poser. Est-ce possible d’avoir une journée ou deux de plus ? J’ai presque terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 51

ft. : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Lun 31 Déc - 7:32

Oh cette bonne petite tête ! Bienvenue, et bon courage pour cette dernière ligne droite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 280

ft. : Time


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Lun 31 Déc - 9:36

@Manolo Morales Aucun problème pour le délai! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 280

ft. : Time


MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   Mer 2 Jan - 10:12

Welcome to Hill House


   

   T u es désormais validé! Tu peux donc aller découvrir le forum, si ce n'est pas déjà fait. Pour aider voici quelques liens rapides à visiter; si tu es résidant de l’hôtel, tu peux dès maintenant aller demander une chambre. Tu pourras ensuite aller poster une fiche de liens pour trouver des connaissances à ton personnage. Si tu as déjà des idées en tête, tu peux également créer des pré-liens. Pour te lancer dans le rp, n'hésite pas à utiliser les utilitaires RP.

   En cas de question, n'hésites pas à communiquer avec l'administration. Bonne chance et prenez garde à votre état d'esprit!

   


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: no shade in the shadow of the cross   

Revenir en haut Aller en bas
 

no shade in the shadow of the cross

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» recit du cross de hamont a la VBM
» Recherche open : Fire & Shadow
» le reportage du cross de meewen les mouettes.............
» Shaiya Shadow
» confirmation du cross de ebly.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-